Recherche

Cunéipage

Le blog de Sylvie Sagnes

Tag

Vincent Raynaud

« Et surtout, l’espoir ne se débranche pas si facilement. »

Trois années-lumière d’Andrea Canobbio Gallimard, Du Monde Entier, 2015, 429 pages Traduit de l’italien par Vincent Raynaud (Tre anni luce 2012) « Se mettre dans cet état, aux premières lueurs du jour, le lit envahi de pensées qui piquaient telles des... Lire la suite →

Pêle-mêle d’abandons (1)

Pourquoi abandonne-t-on la lecture d’un livre ? Parfois c’est clair et net, il n’est pas pour nous, c’est tout. Mais quelquefois c’est plus compliqué, le moment n’est pas le bon, la disponibilité fait défaut, l’envie déserte en cours de route.... Lire la suite →

« Lorsqu’on est en danger, rien de tel qu’un Dickens pour avoir la vie sauve. N’importe lequel. »

"Lorsqu'on est en danger, rien de tel qu'un Dickens pour avoir la vie sauve. N'importe lequel." Il dit ça, et puis après il nous le détruit par tout un tas de propos qui m'ont navrée; il dit "2666" de Bolano... Lire la suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑