Recherche

Cunéipage

Le blog de Sylvie Sagnes

Tag

Stock

« Être la fille d’Hubert Nyssen, ce n’était pas simple. »

Plaisir et nécessité de Françoise Nyssen Stock 2019, collection Puissance des femmes, 335 pages Laure Adler a proposé et encouragé Françoise Nyssen à témoigner de son passage au Ministère de la Culture en se racontant un peu dans sa nouvelle... Lire la suite →

« Il sait et je sais qu’il sait, pensait Valentine. Mais il ne sait pas que je sais qu’il sait. »

Confessions d’une cleptomane de Florence Noiville Stock 2018, 194 pages Valentine de Lestrange a conservé son nom de jeune fille - enfin, presque. « Elle était née Violaine, mais détestait ce prénom. Violaine. Viol/haine. Ou pire encore viol/laine qui suggérait toute... Lire la suite →

« Était-ce ce à quoi ils étaient tous condamnés, jeunes ou vieux, enfants de divorcés ou adultes séparés, victimes de la violence terroriste ou de celle d’un parent toxique – s’allonger ? »

Vivre ensemble d’Émilie Frèche Stock 2018, 279 pages Paris, 2016. Deborah emménage avec Pierre. C’est très tôt dans leur histoire, pas vraiment réfléchi mais très voulu : le 13 novembre a tout changé; pour eux (comme pour tous les Français... Lire la suite →

« La minuscule célébrité que je dois à mes chroniques à la télévision est un attrape-couillons. »

Avec toutes mes sympathies d’Olivia de Lamberterie Stock 2018, 254 pages « Le désespoir peut me tomber dessus, mais la félicité aussi, même si la mélancolie continue de défigurer la réalité. Le verre à moitié plein ? Souvent, je ne vois... Lire la suite →

« Il y a un diction acholi qui dit : chaque rat a une paire de moustaches. »

« Ce qui signifie ? - On a les problèmes qu’on se crée." Le génie des coïncidences - John Ironmonger 10-18 2016 (Stock 2014), 372 pages Traduit de l’anglais par Christine Barbaste (The Coïncidence Authority 2013) Comment devient-on coïncidologue ? Thomas,... Lire la suite →

« La vie, avait conclu depuis longtemps Mrs Hill, était une épreuve d’endurance face à laquelle tout le monde finissait par échouer. »

Une saison à Longbourn - Jo Baker Stock, 2014, collection la Cosmopolite, 396 pages Traduit de l'anglais par Sophie Hanna (Longbourn 2013) De nombreuses lectures d'Orgueil et préjugés ne sauraient vous renseigner quant à la vie quotidienne de l'époque :... Lire la suite →

« Comme on parle de crises anxieuses le psychiatre a un joli mot pour les crises de Léa. Ce sont, dit-il, des « crises d’Espoir ». »

L'illusion délirante d'être aimé - Florence Noiville Editions Stock, collection La Bleue, 2015, 184 pages Laura est une femme heureuse : elle anime une émission télé à laquelle elle tient beaucoup et qui l'épanouit; elle y trouve du sens et... Lire la suite →

« Je ne crois pas que j’aie oublié, je dis d’un ton un peu trop sec, j’ai effacé. Plus simple. Terminé, fini, rideau. Allez, salut. »

La gaieté - Justine Levy Stock, 2015, 215 pages C'est l'histoire de Louise qui a rencontré Pablo (et qui depuis voit les hommes en deux seules et uniques catégories : Pablo, et les non-Pablo - je trouve ça hyper joli)... Lire la suite →

« Je ne joue à rien, je ne vais pas en récréation, je n’ai pas le temps, je n’ai pas d’amis, je ne veux pas courir, je veux peindre des jupes. »

"Comment j'ai appris à lire" - Agnès Desarthe Stock, 173 pages Il n'est pas banal, le parcours d'Agnès Desarthe, et on chercherait en vain à s'y reconnaître, s'il ne contenait en même temps tous nos possibles : ce qu'elle dit... Lire la suite →

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑