Recherche

Cunéipage

Le blog de Sylvie Sagnes

Tag

SF

« C’est toujours comme ça, avec les humains. Ils se croient toujours très malins à se servir de codes et d’euphémismes. Mais ils meurent d’envie de dire ce qu’ils savent. »

Autonome d’Annalee Newitz Denoël 2018, collection Lune d’Encre, 325 pages Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Gilles Goullet « Mon cerveau n’est qu’une astuce publicitaire, vocalisa-t-il, répétant ce que lui avaient dit les robots à la fabrique Kagu. Il sert à faire... Lire la suite →

Publicités

Pêle-mêle de livres pour les petits (63)

D'étranges visiteurs, Histoires de science-fiction  (Ecole des loisirs) Textes réunis et présentés par Christian Poslaniec. Réédition en collection classiques pour cette anthologie de neuf nouvelles de pure SF déclinant le thème des extra-terrestres. On peut y lire Julia Verlanger avec "Les... Lire la suite →

« Devenue neurologue, elle décida de lutter contre la plus grande des inégalités : celle de l’intelligence. »

Ce qui nous guette de Laurent Quintreau (Rivages) 155 pages Dix moments qui se suivent dans le temps sans liens apparents entre eux (quelques petites choses se recoupant malgré tout de temps à autre); une neurologue saisie d’un fou-rire dévastateur... Lire la suite →

« D’ailleurs, soyons clairs, en qui avez-vous confiance, suave rouille pelante ? »

La porte de cristal de NK Jemisin Les livres de la Terre Fracturée 2. Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Michelle Charrier J’ai lu Nouveaux Millénaires 2018, 434 pages « Vous secouez la tête. « Arrête, Albâtre. A t’entendre, on dirait que la... Lire la suite →

The Private Eye

The Private Eye de Brian K. Vaughan, Marcos Martin et Muntsa Vicente Urban Comics 2017, 304 pages Trad. Jérémy Manesse Quand on a lu « Saga » ou « Y. le dernier homme » de Brian K. Vaughan, on a forcément envie de continuer... Lire la suite →

« Le mieux avec les cinglés, disait toujours mémé Win – le seul truc, en réalité -, c’est de ne pas se trouver sur leur chemin. »

C'est le coeur qui lâche en dernier de Margaret Atwood Pavillons, Robert Laffont 2017, 450 pages Traduit de l’anglais (Canada) par Michèle Albaret-Maatsch Dans un futur tout proche (si proche), la crise économique a à ce point dévasté la société... Lire la suite →

« L’ironie dénonce, le cynisme autorise. »

Notre vie dans les forêts de Marie Darrieussecq P.O.L. 2017, 189 pages Une femme, mal en point, écrit sur un cahier avec un crayon. Elle s’est échappée, a « disparu » de la société dans laquelle elle vivait. Elle a rejoint un... Lire la suite →

« Il faut que vous compreniez que ces gens sont prisonniers de l’ordinaire. Ils ne seront jamais comme nous. »

Une histoire des abeilles de Maja Lunde Les Presses de la Cité, 2017, 396 pages Traduit du norvégien par Loup-Maëlle Besançon (Bienes Historie 2015) 1851 en Angleterre, 2007 en Ohio et 2098 en Chine, on s’intéresse aux abeilles et à... Lire la suite →

« Vous connaissez la blague du mec qui va chez son psy? Il dit, Docteur, parfois je me prends pour un tipi, et d’autres fois je me prends pour un wigwam. Alors le docteur lui dit, En ce cas, une seule prescription : repos et des tentes. »

Whiskey Tango Foxtrot de David Shafer Actes Sud, actes noirs, 2017, 459 pages Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Laure Manceau « A l’international, on s’en fichait un peu, on n’était même pas fixé sur le nom du pays. S’agissait-il de la... Lire la suite →

« Mon mari est cyberurgien, je suis nanogicienne »

Scintillements (intégrale des nouvelles) d’Ayerdhal Au Diable Vauvert, 2016, 701 pages Toutes les nouvelles jamais écrites par Ayerdhal réunies dans un épais volume, des heures de lecture et beaucoup, beaucoup de plaisir. Pas mal d’inédit, ça commence à la fin... Lire la suite →

« Alors oui – On y est. A la fin de tout. »

La guerre du bruit de Patrick Ness Le chaos en marche 3. Gallimard Jeunesse 2011 & Folio SF 2014 Traduit de l’anglais par Bruno Krebs Pas un instant de répit dans ce tome final. La guerre, des alliances de fortune,... Lire la suite →

« Personne n’échappe à une guerre. Même pas les survivants. »

Le cercle et la flèche de Patrick Ness Le chaos en marche 2. Traduit de l’anglais par Bruno Krebs Gallimard Jeunesse 2010 & Folio SF 2014 « Les océans de Nouveau Monde ne sont pas vraiment adaptés à la pêche. -... Lire la suite →

« Les hommes mentent – pire que ça, ils *se* mentent. »

« Trop parlé, je fais. Pas assez couru. » La voix du couteau de Patrick Ness (Le chaos en marche 1.) Gallimard Jeunesse 2009, 529 pages Traduit de l’anglais par Bruno Krebbs J’avais déjà lu ce premier tome de la trilogie «... Lire la suite →

« Il ne frappait jamais sa femme, mais pourquoi se serait-il donné cette peine ? Ses sarcasmes avaient sur elle autant d’effet que des coups. »

Mes Vrais Enfants de Jo Walton Denoël, collection Lune d’encre, 2017, 339 pages Traduit de l’anglais (Pays de Galles) par Florence Dolisi (My Real Children 2014) Patricia Cohan naît en 1926, et le roman commence en 2015. Elle vit en... Lire la suite →

« Un détail, sans doute, mais qui commençait à me ronger. Comme tous les détails, inévitablement. »

L’échange d’Alan Brennert Denoël 1991 & Folio SF 2002, 478 pages Traduit de l’américain par Philippe R. Hupp (Time and Chance 1990) Ca a commencé brutalement : sans que rien ne l’annonce, Richard Cochrane se trouve brusquement ailleurs, ça dure... Lire la suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑