Recherche

Cunéipage

Le blog de Sylvie Sagnes

Tag

Robert Laffont

« Toutes les familles se ressemblent, composées d’inconnus regroupés sous le même toit. »

La tête sous l’eau d’Olivier Adam Robert Laffont collection R, 2018, 224 p. C’était juste avant la partie de badminton, pas la même histoire mais pas loin quand même, une famille qui se ressemble beaucoup, composée elle aussi d’inconnus regroupés... Lire la suite →

En vrac (1)

Je n'ai pas toujours envie de faire un billet entier sur une lecture - et l'envie se respecte. Pourtant, j'aime garder une trace de ce que j'ai lu, alors : Surface d'Olivier Norek (Robert Laffont 2019) Mon tout premier Norek,... Lire la suite →

« Je sais que c’est mal. Mais je ne peux pas m’en empêcher. »

Blood Orange d’Harriett Tyce Robert Laffont, La Bête Noire, 375 pages Traduit de l’anglais par Johan-Frédérik Hel Guedj Alison est une bonne avocate, mais une mère très peu présente. Son couple bat sérieusement de l’aile. Elle se voit confier une... Lire la suite →

« Le mieux avec les cinglés, disait toujours mémé Win – le seul truc, en réalité -, c’est de ne pas se trouver sur leur chemin. »

C'est le coeur qui lâche en dernier de Margaret Atwood Pavillons, Robert Laffont 2017, 450 pages Traduit de l’anglais (Canada) par Michèle Albaret-Maatsch Dans un futur tout proche (si proche), la crise économique a à ce point dévasté la société... Lire la suite →

« Je fais mon intéressante, mon endolorie, je tends des pièges dans lesquels attraper les inquiétudes. »

David Bowie n’est pas mort de Sonia David Robert Laffont 2017, 174 pages   « Ce n’est pas pour rien qu’on s’attache aux symboles. Parfois, ils savent si bien dominer la réalité. » Quand j’ai vu passer les Matchs de la rentrée... Lire la suite →

« Je crois en fait que je ne supporte pas de vieillir. »

Cet autre amour de Dominique Dyens Robert Laffont 2017, 231 pages Récit d’un transfert analytique, « Cet autre amour » de Dominique Dyens est sa première expérience hors de la fiction. Après une sérieuse alerte au sujet de la santé de son... Lire la suite →

« Parce qu’on aimait lire. »

L’Amérique des écrivains Road trip de Pauline Guéna et Guillaume Binet Robert Laffont 2014, 351 pages « Ce qui me fait peur, ce sont les gens qui ouvrent un livre pour apprendre. D’après moi, on ouvre un livre pour être ému.... Lire la suite →

« La culture, c’est la mémoire de l’intelligence des autres. »

Une saison chez Lacan de Pierre Rey Points Essais, 2016, 221 pages (Robert Laffont 1989) C’est à la boxe que Pierre Rey rencontre « Le Gros », qui lui est immédiatement antipathique. C’est réciproque. Ils combattent sur le ring, et continuent de... Lire la suite →

* * Summer Star Wars, épisode VII * * (2)

Nous sommes le 28 juin 2016 et j’ai terminé ma deuxième lecture pour le * * Summer Star Wars, épisode VII * *. Au tréfonds du ciel - Vernor Vinge Editions Robert Laffont 2001 & Le Livre de Poche SF... Lire la suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑