Recherche

Cunéipage

Le blog de Sylvie Sagnes

Tag

Récit

« Je crois en fait que je ne supporte pas de vieillir. »

Cet autre amour de Dominique Dyens Robert Laffont 2017, 231 pages Récit d’un transfert analytique, « Cet autre amour » de Dominique Dyens est sa première expérience hors de la fiction. Après une sérieuse alerte au sujet de la santé de son... Lire la suite →

Publicités

« La culture, c’est la mémoire de l’intelligence des autres. »

Une saison chez Lacan de Pierre Rey Points Essais, 2016, 221 pages (Robert Laffont 1989) C’est à la boxe que Pierre Rey rencontre « Le Gros », qui lui est immédiatement antipathique. C’est réciproque. Ils combattent sur le ring, et continuent de... Lire la suite →

« Les enfants grandissent d’abord dans la tête de leurs parents. »

Et toujours elle m’écrivait de Jean-Marc Savoye Récit Albin Michel, 2017, 265 pages « Je me souviens de ces moments de doute, d’inquiétude et de satisfaction aussi. Je me rends compte à quel point l’analyse est présente. Je ne peux pas... Lire la suite →

« J’ai essayé de te boucler d’or »

Jacques a dit - Susie Morgenstern Bayard, 2015, 221 pages « Je bosse Tu dors C’est l’histoire de ma vie. Bye Jacques » C’est aux adultes que s’adresse Susie Morgenstern avec ce récit autobiographique, écrit vingt ans après le décès de son... Lire la suite →

« Le mystère de la société hadza, je l’avais approché avec naïveté. »

Black museum - Alexandre Kauffmann Flammarion, 2015, 240 pages "Quand il est enfin sorti, le reportage m'a fait honte : il était plein de lieux communs et de nostalgies paresseuses." Pas facile de réaliser un reportage sur les Hadza, même... Lire la suite →

« Ma vie s’organise en deux temps : l’envie de prendre soin de moi et les contretemps qui m’en empêchent. »

Body blues un secret -  Elsa Boublil L'Iconoclaste, 2015, 120 pages Elle avait six ans, elle venait tout juste d'apprendre à lire et à écrire alors le rabbin lui donnait des cours de Talmud Torah en la faisant chanter -... Lire la suite →

« On ne doit rien oublier »

"Il vous aurait volontiers affirmé que tout le monde peut mener boire un cheval et que tout le monde peut le forcer à boire : il suffit de le hocker; de le hocker encore et de continuer à le hocker... Lire la suite →

« Je me souviens de Ploum, ploum tra la la. »

(Je me souviens du scoubidou. Georges Perec) "Je constatais que je ne ressemblais à personne et que personne ne me ressemblait. Je me disais : "Je suis seul, tandis qu'eux, ils sont tous !". Dostoïevski En cherchant Majorana (Le physicien... Lire la suite →

« Par une sorte de déformation professionnelle, je ne crois pas aux apparences. »

Eden Utopie - Fabrice Humbert Gallimard, collection Blanche, 2015, 278 pages Fabrice Humbert a de tous temps été fasciné par la lecture des Rougon-Macquart, de Zola, et particulièrement par « L’Assommoir », se reprochant même une sentimentalité qu’il trouve gênante... Lire la suite →

« If only I could be as nice in my real life as I can in my writing. »

"I'm not one of those writers who knew, from the time they were young, that they wanted to be a writer. I wanted to be slim." In Full View - Lily Brett Picador, 1997, 355 pages Ce livre est un... Lire la suite →

« Qu’Einstein vous respecte intellectuellement n’est pas de la roupie de sansonnet. »

"Enfin, je relis ce dernier paragraphe et la chose la plus juste que j'aie dite, je crois, c'est "Je me souviens de lui". Ca oui, c'est la pure vérité. Dans ma tête, il est tout entier." L'idée ridicule de ne... Lire la suite →

« Je suis à l’hôpital. On soupçonne une tumeur au cerveau. Ne viens pas. Je t’informerai. »

"Nous n'acceptons pas de réfléchir à la mort, de crainte qu'elle ne nous diminue, qu'elle ne nous souille/contamine par le chagrin, ne nous désarme par quelque infirmité, qu'elle ne triomphe par l'ultime." Exercices de la perte - Agata Tuszynska Grasset... Lire la suite →

« Tu vas bien ? Moi non plus. Continuons. »

"Se reposer, se reposer, c'est bien mais c'est chiant." Aucun souvenir de Césarée - Marie-Ange Guillaume Le Passage, 2014, 190 pages Le livre est dédié "Aux petites filles", celles qu'on est toutes quand on se penche sur sa maman. On... Lire la suite →

« Je vais t’écrire un livre, ma fille. »

"Quand tu ne faisais pas encore partie de mon existence, le monde n'avait pas les couleurs qu'il a revêtues depuis. Il était plus petit, moins pétillant. Le passé y pesait d'un poids démesuré. Je vivais dans un monde clos, lorsque... Lire la suite →

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑