Recherche

Cunéipage

Le blog de Sylvie Sagnes

Tag

Quai Voltaire

« Heureux, nous ne le serons que si vous ne l’êtes. »*

*Citation exacte, explication dans le roman ! A malin malin et demi de Richard Russo Quai Voltaire 2017 611 pages Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Jean Esch (Everybody’s Fool 2016)   Pour son dixième livre, Richard Russo revient à l’univers... Lire la suite →

Publicités

« Il lui avait dit un jour que l’amour n’est pas une question de pouvoir. Mais sur quoi d’autre pouvait se fonder le mariage ? »

Mrs Hemingway de Naomi Wood Quai Voltaire, 2017, 279 pages Trad. de l'anglais (États-Unis) par Karine Degliame-O'Keeffe « Les livres sont comme les gens, ils sont bien meilleurs quand on ne les comprend pas tout à fait. » Quand on termine un... Lire la suite →

« Ce n’est pas une question d’espoir. C’est une question de travail et de persévérance. »

Génération de Paula McGrath Quai Voltaire / La Table Ronde , 2017, 224 pages Traduit de l’anglais (Irlande) par Cécile Arnaud Pour son premier roman, l’irlandaise Paula McGrath, qui enseigne par ailleurs le Creative Writing, a choisi une narration éclatée... Lire la suite →

« Qui peut connaître le coeur d’un homme ? »

Someone - Alice McDermott Quai Voltaire, 2015, 265 pages Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Cécile Arnaud « Debout à une extrémité de la table, mon frère s’était lancé dans un grand discours, pendant que ma mère remplissait les assiettes. Nous étions... Lire la suite →

« Maybe crazy isn’t quite the right word, after all – too internal. Maybe traumatized is better. Or unstable. »

We Are All Completely Beside Ourselves - Karen Joy Fowlers Serpent's Tail, 2014 Le 23 juillet dernier, la longlist pour le Man Booker Prize a été révélée et c'était tentant de jeter un oeil à ce qui se disait sur... Lire la suite →

« Etre son pire ennemi c’est une chose que je comprends. »

Ailleurs - Richard Russo Quai Voltaire / La Table Ronde, 2013, 258 pages Traduit de l'anglais (Etats-Unis, Elsewhere 2012) par Jean Esch Fear no more the heat o' the sun, Nor the furious winter's rages; Thou thy worldly task hast... Lire la suite →

« Une des choses qu’il aimait le plus chez sa petite-fille, c’était le dédain qu’elle affichait pour ses conseils. Ridicule ! »

La maison de Salt Hay Road - Carin Clevidence Quai Voltaire, 2012, 306 pages Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Cécile Arnaud (The House on Salt Hay Road, 2010) "Chère Miss Poole, Est-il possible que, par quelque miracle, vous existiez vraiment... Lire la suite →

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑