Recherche

Cunéipage

Le blog de Sylvie Sagnes

Tag

Presses de la cité

« Ma quiquine passe une sale année. »

Les heures rouges de Leni Zumas Les Presses de la Cité, 2018, 395 pages Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Anne Rabinovitch (Red Clocks) Nous sommes pas loin de Salem, Oregon, pas tout à fait aujourd’hui, pas vraiment demain, *de nos... Lire la suite →

Publicités

Le meilleur du premier semestre 2018

Dans quelques jours les six premiers mois de 2018 seront derrière nous. Avant d’entamer la rentrée littéraire de septembre (que j’attends avec impatience) (j'ai déjà commencé un peu mais chut), faisons le point sur les meilleurs livres lus en ce... Lire la suite →

« On traverse la vie en se disant que celle-ci recèle un secret. Et ce secret, c’est qu’il n’y en a pas. »

La fourrure blanche de Jardine Libaire Presses de la cité 2018, 428 pages Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Christine Barbaste « Le professeur Ford se comporte avec Jamey comme tout le monde l’a toujours fait : il s’est d’abord entiché de... Lire la suite →

« ll y a un écart entre celui que nous sommes et celui que nous pensons être. C’est le cas pour tout le monde. »

Piège conjugal de Michelle Richmond Presses de la cité 2018, 478 pages Traduit de l’anglais (USA) par Karine Lalechère « C’est l’histoire d’un universitaire qui marche sur une longue plage abandonnée. Au loin, il distingue une silhouette floue qui répète constamment... Lire la suite →

« Se saouler dans une émission de téléréalité, c’était comme la pizza teryaki ou le masque de beauté au venin d’abeilles : on ne pouvait pas condamner avant d’avoir essayé. »

Un bon parti de Curtis Sittenfeld Presses de la cité 2018, 538 pages Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Sylvie Schneiter « On n’a jamais vu de meilleure réinterprétation de Jane Austen… » claironne le bandeau (et le New York Times apparemment) et... Lire la suite →

« Devine qui c’est »

La femme à la fenêtre de A.J. Finn Presses de la cité 2018, 521 pages Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Isabelle Maillet Anna Fox vit enfermée chez elle depuis onze mois. Pédopsychiatre new-yorkaise, sa connaissance professionnelle de l’agoraphobie ne l’aide... Lire la suite →

« Difficile de haïr en permanence, sur la durée. »

Réveiller les lions d’Ayelet Gundar-Goshen Les Presses de la Cité 2017, 413 pages Traduit de l’hébreu par Laurence Sendrowicz Ethan est neurochirugien. Exilé dans un obscur village dans le désert israélien pour avoir voulu dénoncer la corruption de son chef,... Lire la suite →

« Il faut que vous compreniez que ces gens sont prisonniers de l’ordinaire. Ils ne seront jamais comme nous. »

Une histoire des abeilles de Maja Lunde Les Presses de la Cité, 2017, 396 pages Traduit du norvégien par Loup-Maëlle Besançon (Bienes Historie 2015) 1851 en Angleterre, 2007 en Ohio et 2098 en Chine, on s’intéresse aux abeilles et à... Lire la suite →

« … ce livre où personne n’est personne et où, quand, par hasard, quelqu’un est quelqu’un, il est quelqu’un d’autre. »

Il y a encore des noisetiers de Georges Simenon Presses de la cité 1969 & Livre de poche 2014, 190 pages C’est un vieux monsieur qui a raccroché quand il a atteint soixante-dix ans. Aujourd’hui (nous sommes en 1968), il en... Lire la suite →

« C’est les façades d’un type qui se dépêche de passer pour un salaud, par trouille : on sait jamais, des fois qu’il le serait vraiment. »

« Aux tables on allait à l’essentiel, bruyamment parfois, le foot, Metz et Reims, les clubs de l’Est, surtout lorrains, lorrains, alsaciens, c’est du même tabac, commence pas à chicaner, lorrains, alsaciens, champenois, faut s’en méfier, tout ça est schleu.... Lire la suite →

« Malades et épuisés, les rescapés durent affronter un ennemi nouveau et inattendu : la compassion. »

Naître et survivre Les bébés de Mauthausen - Wendy Holden Presses de la cité, 2015, 426 pages Traduit de l'anglais (Grande-Bretagne) par Karine Reignier-Guerre et Agathe Peltereau-Villeneuve (Born Survivors 2015) En 2008, Eva Clarke contacte les vétérans américains qui ont... Lire la suite →

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑