Recherche

Cunéipage

Le blog de Sylvie Sagnes

Tag

Post-apo

« La lecture fait réfléchir, distille des idées pernicieuses, incite au farniente et à la débauche. »*

* En contexte : "Vous n'avez pas d'enfants ? Je n'en ai pas vu sur le port... - Si, bien sûr, sourit Eskil. Nous encourageons vivement la natalité. A cette heure, nos enfants sont à l'école. - Vous avez une... Lire la suite →

« Ne me dites pas que vous n’avez jamais entendu parler de la modélisation mathématique des épidémies ? »

Vongozero - Yana Vagner Editions Mirobole, collection Horizons Pourpres, 2014, 448 pages Traduit du russe par Raphaëlle Paché On fait quoi quand une maladie non identifiée se met à tuer en quelques jours et se propage mondialement, malgré les efforts... Lire la suite →

« Vous allez bien tous les deux ? Parlez-moi ! – J’ai peur, s’exclame la Fille. – Moi ça va, maman ! Fait le garçon. »

Bird Box - Josh  Malerman Calmann-Levy, collection Orbit, 2014, 372 pages Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Sébastien Guillot Ca commence en Russie, quelques cas isolés de personnes qui connaissent de brusques explosions de violence, avant de la retourner contre eux-mêmes.... Lire la suite →

« Je redoute les pensées de l’aube. »

"J'avais toujours aimé les bêtes, mais à la manière superficielle des citadins. Et quand soudain je me mis à dépendre entièrement d'elles, tout devint différent. On raconte que des prisonniers ont réussi à apprivoiser des rats, des araignées et des... Lire la suite →

« Non seulement ça portait malheur et ça compromettait la délivrance, mais ça revenait à étouffer la réalité dans son sommeil avec un oreiller : on appuyait, le réel se débattait. »

"Zone 1" - Colson Whitehead Gallimard, Du Monde Entier, 2014, 338 pages Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Serge Chauvin (Zone One, 2011) Nous sommes à New-York, "après". Ce qui s'est produit est appelé "la peste", brutalement et très rapidement tout... Lire la suite →

« Je ne vous le souhaite pas, dit la femme, mais vous retrouverez peut-être l’envie d’écrire. »

L'homme vertical -  Davide Longo Editions Stock, collection La Cosmopolite, 2013, 411 p. Traduit de l'italien par Dominique Vittoz (L'uomo verticale 2010) "Tu crois que nous allons tous mourir ? lui demanda-t-il encore. Evelina se gratta la jambe. - Un... Lire la suite →

« La haine lui est supportable, et elle sait faire face à l’antipathie. Mais l’affection est au-dessus de ses forces. »

Les faucheurs sont les anges - Alden Bell Bragelonne 2012 & Folio SF 2013, 306 p. Traduit de l'américain par Tristan Lathière (The Reapers are the Angels 2010) Un jour, et sans que l'on sache pourquoi, les morts sont revenus.... Lire la suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑