Recherche

Cunéipage

Le blog de Sylvie Sagnes

Tag

Points

« Moi, quand j’ai le temps, je lis des romans policiers. »

« Moi, quand j’ai le temps, je lis des romans policiers, je regarde des films policiers et des séries télé et j’apporte la preuve que l’enquête s’est fourvoyée. Elle ne comprit pas. Personne ne comprenait. - Tu l’apportes à qui ?... Lire la suite →

« On ne demande pas à un écrivain de montrer ses brouillons. »

« On ne demande pas à un écrivain de montrer ses brouillons. Au pire, on peut le prier de raconter une histoire. Et, là, Alain Rachet n’était pas inquiet. » Le Merle Bleu - Michèle Gazier Seuil, 1999 & Points, 2000, 256... Lire la suite →

« Une mauvaise pauvre est une pauvre qui ouvre sa gueule. »

Pas pleurer - Lydie Salvayre Seuil, 2014 & Points, 2015 282 pages Lydie Salvayre a reçu le Prix Goncourt pour ce « Pas pleurer ». Pas possible que ça fasse bientôt deux ans ?! J’ai l’impression de venir à peine de le... Lire la suite →

« S’étant juré à lui-même, plus jamais ça, putain. »

Un mec sympa - Laurent Chalumeau Grasset 2009 & Points 2010, 416 pages Manu est un mec sympa. Professionnel du tennis, bon mais pas assez pour en vivre confortablement, il se laisse entraîner au hasard des tournois à flirter avec... Lire la suite →

« Ca l’avait déprimé d’être marié à une personne qui croyait qu’un best-seller de merde en vente dans tous les hypermarchés avait quoi que ce soit à voir avec leur fille. »

Blue Angel - Francine Prose Métailié 2001 & Points 2008, 444 pages Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Cécile Nelson (2000) Il enseigne à l'université l'écriture de fiction. C'est une petite université peu cotée, il n'a écrit qu'un roman (qui a... Lire la suite →

« I Had It But It’s All Gone Now. »

"Ah ! savoir que l'on peut revenir et changer les choses, les rendre meilleures... Mais nous ne l'avons pas fait, n'est-ce-pas ? Nous les avons seulement rendues différentes." Replay - Ken Grimwood Seuil, 1988 & Points, 1998, 432 pages Traduit... Lire la suite →

« Le manque de savoir-vivre des gens est incroyable. »

Et il y eut un matin - Sayed Kashua Editions de l'Olivier, 2006 & Points 2008, 281 p. Traduit de l'hébreu par Sylvie Cohen & Edna Degon (Vayehi Boker, 2004) C'est l'histoire d'un encore très jeune homme (déjà marié et... Lire la suite →

« Renoncement : le fait de renoncer par un effort de volonté. »

Il est éditeur, elle aussi. Il est marié, elle aussi. Il a des enfants, elle aussi. Il est heureux dans sa vie, son couple, sa famille, elle aussi. Et pourtant, lorsqu'ils se rencontrent dans un salon du livre, "Immédiatement, il... Lire la suite →

« Je ne peux pas m’empêcher, dit Flo, de me demander ce que je fous là. »

L'immobilier - Hélèna Villovitch Gallimard, collection Verticale, 2013, 180 pages J'aime beaucoup Hélèna Villovitch, elle est à jamais associée pour moi à cette époque où les blogs frémissaient et où les clubs de lecture virtuels étaient à leur apogée, découverte... Lire la suite →

« Cela dit, quels mots employer ? »

"Comment y penser ? Etre juif, être tutsi, être arménien, cambodgien, peut-être tchétchène ou indien, quelle qualification ? Quelle destinée ? Quelle fierté ? Quelle culture future ? Quelle malédiction ? Quel gouffre sans fond ? Ou même être palestinien... Lire la suite →

« Toujours viser l’inaccessible, trop commode pour ne jamais rien faire. »

Les soeurs Brelan, de François Vallejo (Points 2013, 285 pages) (& Viviane Hamy 2010) est un roman beaucoup plus fiévreux que sa 4° de couv ne le laisse supposer. Elles sont trois, orphelines dès les années 50, et la répartition... Lire la suite →

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑