Recherche

Cunéipage

Le blog de Sylvie Sagnes

Tag

P.O.L.

« L’ironie dénonce, le cynisme autorise. »

Notre vie dans les forêts de Marie Darrieussecq P.O.L. 2017, 189 pages Une femme, mal en point, écrit sur un cahier avec un crayon. Elle s’est échappée, a « disparu » de la société dans laquelle elle vivait. Elle a rejoint un... Lire la suite →

Publicités

« Le virtuel, il y a ceux qui, et ceux qui pas. »

Ecrire à l’élastique de Nicolas Fargues & Iegor Gran P.O.L. 2017 220 pages « Mouais. Je n’en pense pas moins. Et dans ce moins que je pense, il y a du plus. » Nicolas Fargues part quelques mois en Nouvelle-Zelande et Iegor... Lire la suite →

« Il m’est arrivé d’avoir eu magnifiquement tort. »

La mer c’est rien du tout de Joël Baqué P.O.L. 2016, 126 pages J’avais beaucoup entendu chanter les louanges de ce court roman, et vous savez ce que c’est, on finit par s’y aventurer sur la pointe des pieds, craignant... Lire la suite →

« Son coeur lévite, comme attaché à une énorme bulle. »

Troisième personne de Valérie Mréjen P.O.L. 2017, 141 pages « Deux épuisés chroniques qui renchérissent à tour de rôle pour essayer de décrire leur état. Je suis fourbu, fracassé, éreinté. Je ne tiens plus debout, je pourrais dormir trois mille ans.... Lire la suite →

« J’emmerde le Goncourt », pense-t-il joyeusement.

"Le Truoc-nog" Iegor Gran P.O.L. 2003, 160 p. C'est parce qu'il a des difficultés à mémoriser la liste de tous les écrivains ayant eu le Prix Goncourt que Iegor Gregan imagine cette petite fable féroce sur ce fameux prix :... Lire la suite →

« Il me tarde d’emmerder ma femme jusque dans vos bras. »

Usage communal du corps féminin - Julie Douard P.O.L. 2014, 240 pages "Règlement officiel à suivre impérativement sous peine d'élimination prématurée : La commune organise un concours prestigieux de misses. Ce concours est ouvert aux femmes ni trop jeunes ni... Lire la suite →

« J’aurais pu moi aussi sombrer dans le charisme mais grâce au fait que je suis une écorchée vive, je pense aux autres. »

"Une boule à neige avec une Solange individuelle dedans, bras levés, appelant au secours. Je suis contre le racisme. Et contre les bombes atomiques (affirme-t-elle pour gagner du temps). Et contre la fin des animaux. Contre la fin programmée des... Lire la suite →

« Qu’une mort rapide et cruelle mette un terme à l’attirance insensée que j’éprouve pour toi. »

Sébastien Brébel - La baie vitrée P.O.L. 2013, 152 pages "La baie vitrée" est un recueil de quatorze nouvelles que je serais bien en peine de définir ou même de seulement décrire. A son habitude, POL réfute le concept de... Lire la suite →

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑