C'est le coeur qui lâche en dernier de Margaret Atwood Pavillons, Robert Laffont 2017, 450 pages Traduit de l’anglais (Canada) par Michèle Albaret-Maatsch Dans un futur tout proche (si proche), la crise économique a à ce point dévasté la société... Lire la suite →