Recherche

Cunéipage

Le blog de Sylvie Sagnes

Tag

Lune d’Encre

« C’est toujours comme ça, avec les humains. Ils se croient toujours très malins à se servir de codes et d’euphémismes. Mais ils meurent d’envie de dire ce qu’ils savent. »

Autonome d’Annalee Newitz Denoël 2018, collection Lune d’Encre, 325 pages Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Gilles Goullet « Mon cerveau n’est qu’une astuce publicitaire, vocalisa-t-il, répétant ce que lui avaient dit les robots à la fabrique Kagu. Il sert à faire... Lire la suite →

« Vous voulez que j’aille récupérer une mine terrestre ? Non. Plus précisément, foutre non. »

La bibliothèque de Mount Char de Scott Hawkins Denoël 2017, collection Lune d’Encre, 475 pages Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Jean-Daniel Brèque (The Library at Mount Char 2015) Nous sommes de nos jours au beau milieu d’une Amérique tout à... Lire la suite →

« Il ne frappait jamais sa femme, mais pourquoi se serait-il donné cette peine ? Ses sarcasmes avaient sur elle autant d’effet que des coups. »

Mes Vrais Enfants de Jo Walton Denoël, collection Lune d’encre, 2017, 339 pages Traduit de l’anglais (Pays de Galles) par Florence Dolisi (My Real Children 2014) Patricia Cohan naît en 1926, et le roman commence en 2015. Elle vit en... Lire la suite →

« Mais nous sentions-nous spéciaux ? Bien entendu. »

Les affinités - Robert Charles Wilson Denoël, collection Lune d’encre, 2016, 336 pages Traduit de l’anglais (Canada) par Gilles Goullet Nous sommes dans un futur très proche qui a vu l’essor de la téléodynamique sociale (dont on nous précise qu’elle... Lire la suite →

« Anarchique, dit-il en riant nerveusement. Et ça continuera comme ça. »

"J'étais chez Mary Ann ce soir-là... Est-ce que je ne vous ai pas déjà parlé de Mary Ann ? Non. Je crois que non. Mary Ann était la jeune fille qui aurait été ma fiancée s'il n'y avait pas eu... Lire la suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑