Recherche

Cunéipage

Le blog de Sylvie Sagnes

Tag

L’Olivier

« Mais pourquoi les Apaches, papa ? Parce que. Parce que quoi ? Parce qu’ils ont été les derniers de quelque chose. »

Archives des enfants perdus de Valeria Luiselli Éditions de l’olivier 2019, 471 pages Traduit de l’anglais (États-Unis) par Nicolas Richard C’est l’histoire d’une famille, de nos jours, aux États-Unis. La mère avait une petite fille, le père un petit garçon,... Lire la suite →

« J’avais parfois envie de tout lui dire, de faire, comme on dit, éclater la vérité – j’aimais bien l’idée que le réel explose – (…) »

L’Amérique derrière moi d’Erwan Desplanques Édition de l’Olivier 2019, 176 pages Alors que son père lui annonce un grave cancer, le narrateur apprend qu’il va lui-même devenir papa. C’est le récit de ces deux bouleversements majeurs qui se télescopent que... Lire la suite →

« C’est comme si mon oeil interne était poché. Avons-nous un oeil interne, comme l’oreille ? Le mien est poché. »

La vie effaçant toutes choses de Fanny Chiarello Éditions de l’olivier 2018, 233 pages Si vous avez déjà lu Fanny Chiarello, vous connaissez sa belle singularité. Si ce n’est pas le cas, ce livre constitue une parfaite entrée dans son... Lire la suite →

« Si je veux voir les petits cailloux qui parsèment le fil de sa logique, je dois bander les yeux à ma lucidité. »

Slade House de David Mitchell Éditions de l’Olivier 2019, 270 pages Traduit de l’anglais par Manuel Berry « Slade Alley part à peu près au milieu de Westwood Road… » est-il inscrit sur l’invitation qu’a reçue Rita Bishop, en 1979. Le problème... Lire la suite →

« Je suis le seul à appeler mon épouse Palestine. »

Les modifications de Sayed Kashua Éditions de l’Olivier 2019, 250 pages Traduit de l’hébreu par Jean-Luc Allouche Le narrateur écoute les cassettes qu’il a enregistrées à l’hôpital, lors des derniers jours de son père. C’est en quelque sorte son métier,... Lire la suite →

« Vous allez me faire part de ce que mon mariage non existant va dire au fond d’un fauteuil où il n’est pas assis ? »

Un mariage sur écoute de John Jay Osborn Éditions de l’Olivier 2019, 223 pages Traduit de l’anglais (États-Unis) par Marc Amfreville Tout se passe dans le cabinet d’une thérapeute. Gretchen et Steve y suivent une thérapie de couple. Mariés depuis... Lire la suite →

« A peine la question l’avait-elle effleurée qu’elle repartit là où elles se trouvaient toutes, serrées les unes contre les autres, à l’abri des réponses. »

La chance de leur vie d’Agnès Desarthe Éditions de l’Olivier 2018, 297 pages « Hector s’est chargé de tout. Il a plié de nouveau tous les pulls que Sylvie avait pliés, mais mal. Sans remarques désagréables, sans se moquer ni se... Lire la suite →

« Être ou ne pas être. Là est la question. Être *et* ne pas être. Là est la réponse. »

Me voici de Jonathan Safran Foer Editions de l’Olivier 2017, 741 pages Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Stéphane Roques (Here I am 2016) « Mon ethos, c’est : « Trouve la lumière dans la beauté de la mer, je choisis d’être heureux. »... Lire la suite →

« Je demande aux français de ne pas céder à la panique. »

Ostwald de Thomas Flahaut Editions de l’Olivier, 2017, 169 pages « Les restaurants où nous nous retrouvons, papa et moi, se ressemblent tous. Nos discussions aussi. Les entrecôtes, la purée et les petits pois, les lumières glaciales, les pastiches d’Andy Warhol... Lire la suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑