Recherche

Cunéipage

Le blog de Sylvie Sagnes

Tag

livre de poche

« … ce livre où personne n’est personne et où, quand, par hasard, quelqu’un est quelqu’un, il est quelqu’un d’autre. »

Il y a encore des noisetiers de Georges Simenon Presses de la cité 1969 & Livre de poche 2014, 190 pages C’est un vieux monsieur qui a raccroché quand il a atteint soixante-dix ans. Aujourd’hui (nous sommes en 1968), il en... Lire la suite →

* * Summer Star Wars, épisode VII * * (2)

Nous sommes le 28 juin 2016 et j’ai terminé ma deuxième lecture pour le * * Summer Star Wars, épisode VII * *. Au tréfonds du ciel - Vernor Vinge Editions Robert Laffont 2001 & Le Livre de Poche SF... Lire la suite →

En sursis, comme nous tous

Ils se sont connus à l'université, dans un pays du Levant jamais nommé explicitement. Ils étaient amis, ils brassaient des idées fortes et importantes, ils se sont dispersés sur plusieurs continents et trente ans ont passé. Ils se retrouvent à... Lire la suite →

« Ôte-toi de la tête que tu es banale, ou tu le deviendrais. T’es-tu seulement occupée de plaire ? »

L'Orage rompu - Jacqueline Harpman Grasset et Fasquelle 1998 & Livre de Poche, 157 pages "Il est toujours facile d'arrêter un homme, il suffit de n'avoir pas l'air de comprendre, ils essaient deux fois puis se découragent, le siècle les... Lire la suite →

« Quand au juste sa vie conjugale est-elle devenue une pénitence ? »

La femme d'un homme - A.S.A Harrison Le livre de poche, 2014, 328 pages Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Audrey Coussy (The Silent Wife 2013) Premier (et unique) roman de l'auteure, malheureusement décédée avant sa parution, "La femme d'un homme"... Lire la suite →

« Des choix imparfaits dans un monde imparfait, dit-elle. Apprends. »

"L'apparition de Tula, elle se l'est rappelée tant de fois depuis, c'est le souvenir du souvenir d'un souvenir." Chroniques du Pays des Mères - Elisabeth Vonarburg Editions Quebec-Amérique 1992 & Livre de poche, 1996, 524 pages Traduit de l'anglais par... Lire la suite →

« Les gens qui ne me croient pas m’agacent, surtout lorsque je mens, ce qui, bien entendu, est très injuste ! »

Le passage des éphémères - Jacqueline Harpman Le Livre de Poche, 2006, 281 pages "J'aime beaucoup ces moments de possession, on n'est plus soi-même, on devient une machine à penser et qui pense avec jubilation, les rouages tournent, tout est... Lire la suite →

« Lorsqu’il se produit une telle dichotomie entre notre vie éveillée et notre sommeil, c’est qu’on déraille sérieusement. »

Sac d'os - Stephen King (Parfaitement bien) traduit de l'américain par William Olivier Desmond (Bag of Bones, 1998) (Lire ceci !) Editions Albin Michel 1999 & Le Livre de Poche 2001, 726 pages "J'étais dans le pétrin, ma vie était un... Lire la suite →

« Je ne lui souhaitais pas de mourir : mais comment lui aurais-je souhaité de vivre ? »

Moi qui n'ai pas connu les hommes - Jacqueline Harpman Stock 1997 & Livre de poche Yue Yin avait pensé à ce roman en lisant mon avis sur "Avant" de Vassilis Alexakis, elle me l'a aussitôt offert (merci mille fois... Lire la suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑