Recherche

Cunéipage

Le blog de Sylvie Sagnes

Tag

Kate Atkinson

Pas trop

Il y a mille raisons qui font qu'on n'écrit pas de chronique sur un livre qu'on a lu, l'une d'entre elles étant le "pas trop". Eh oui, parfois on n'aime pas trop ce qu'on vient de lire sans avoir de... Lire la suite →

Publicités

Le meilleur du premier semestre 2017

Dans quelques jours les six premiers mois de 2017 seront derrière nous. Avant d'entamer la rentrée littéraire de septembre (que j'attends avec impatience), faisons le point sur les meilleurs livres lus en ce début d'année : La toile de Sandra... Lire la suite →

« Il aimait Viola comme seul un parent peut aimer un enfant, mais la tâche était rude. »

L’homme est un dieu en ruine de Kate Atkinson JC Lattes 2017 511 pages Traduit de l’anglais (GB) par Sophie Aslanides (A God in Ruins 2015) Après le formidable « Une vie après l’autre », Kate Atkinson nous fait suivre le petit... Lire la suite →

« Ursula avait un besoin maladif de solitude, mais détestait être isolée, contradiction absolument insurmontable. »

"On ne pouvait pas nécessairement juger une femme d'après l'homme avec lequel elle couchait. (Si ?)"* Kate Atkinson - Une vie après l'autre Grasset, 2015, 515 pages Traduit de l'anglais (Grande-Bretagne) par Isabelle Caron (Life after life, 2013) On ne... Lire la suite →

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑