Recherche

Cunéipage

Le blog de Sylvie Sagnes

Tag

John Harvey

Portait de lectrice de A à Z (TAG)

J'emboîte le pas de Papillon, parce que ce Tag m'a donné plein de pistes de futures lectures, et que j'ai pris grand plaisir à le lire chez différentes personnes : Noukette, Electra, Nicole, Jérôme, Karine ... Je préviens, il  prend un... Lire la suite →

« Il essayait de ne pas être amer et, dans l’ensemble, il y parvenait. »

Couleur franche - John Harvey Rivages/Noir 2004, 329 pages Traduit de l’anglais par Mathilde Martin (2001 In a True Light) J’étais curieuse de savoir si la plume de John Harvey saurait me séduire sans Resnick et la magie a opéré... Lire la suite →

“Retenez bien ceci : Livre = connaissance = pouvoir = énergie = matière = masse. Une bonne bibliothèque n’est donc qu’un trou noir cultivé.”

“Retenez bien ceci : Livre = connaissance = pouvoir = énergie = matière = masse. Une bonne bibliothèque n'est donc qu'un trou noir cultivé." Terry Pratchett Je ne déménage qu'à la fin du mois prochain mais le transfert est déjà en... Lire la suite →

« De quoi as-tu peur, Charlie ? » lui avait-elle demandé un jour. »

« La réponse, bien sûr, était : de tout. » Ténèbres, ténèbres - John Harvey Rivages / Thriller, 2015, 330 pages Traduit de l’anglais par Karine Lalechère (Darkness, Darkness, 2014) Douzième et der des der enquête pour Charlie Resnick, qui a bien... Lire la suite →

« Tu deviens cynique avec l’âge, dit Resnick. »

« Pas toi, peut-être ? - Non, juste plus vieux." Cold in Hand - John Harvey Rivages / Noir, 2010, 446 pages Traduit de l’anglais par Gérard de Chergé Pour la onzième enquête de Charlie Resnick, écrite plusieurs années après la... Lire la suite →

« La vérité pure et simple existait rarement ailleurs que dans les contes de fées et les trente-deux mesures des chansons populaires. Et encore… »

Derniers sacrements - John Harvey Rivages / Noir, 2004, 410 pages Traduit de l’anglais par Jean-Paul Gratias (Last Rites 1998) La dixième enquête de Charlie Resnick était également le point final de la série qui lui est consacrée, au moment... Lire la suite →

« Je veux savoir comment ça se termine. »

« C’est comment ? demanda-t-il quelques minutes plus tard. Je veux dire, c’est un bon livre ? - Oui. Enfin, elle sait écrire, c’est évident... - Mais ? - Il y a tellement de violence. Pas de façon explicite, mais c’est... Lire la suite →

« Ce qui arrivait dans la vie réelle, pensa Resnick, c’était trop souvent un immense gâchis aux conséquences dramatiques. »

Proie facile - John Harvey Rivages / Noir, 2001, 535 pages Traduit de l’anglais par Jean-Paul Gratias (Easy Meat 1996) Ce huitième tome de la série Resnick est un gros morceau (le préféré de l’auteur, nous dit la 4°). Plusieurs... Lire la suite →

« Derek, évidemment, était bien plus qu’un simple lecteur »

« Derek, évidemment, était bien plus qu’un simple lecteur : c’était un collectionneur, avec une mentalité de collectionneur. Il ne croyait qu’aux oeuvres complètes. » Preuve vivante - John Harvey Rivages / Noir, 2000, 363 pages Traduit de l’anglais par Jean-Paul Gratias... Lire la suite →

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑