La mer c’est rien du tout de Joël Baqué P.O.L. 2016, 126 pages J’avais beaucoup entendu chanter les louanges de ce court roman, et vous savez ce que c’est, on finit par s’y aventurer sur la pointe des pieds, craignant... Lire la suite →