Recherche

Cunéipage

Le blog de Sylvie Sagnes

Tag

JC Lattès

« Il aimait Viola comme seul un parent peut aimer un enfant, mais la tâche était rude. »

L’homme est un dieu en ruine de Kate Atkinson JC Lattes 2017 511 pages Traduit de l’anglais (GB) par Sophie Aslanides (A God in Ruins 2015) Après le formidable « Une vie après l’autre », Kate Atkinson nous fait suivre le petit... Lire la suite →

« Trop tard ne fait pas partie de mon vocabulaire. »

La vie devant moi - Colombe Pringle JC Lattès, 2016, 200 pages « J’ai alors repensé à la remarque de ma cousine Blandine qui m’avait asséné : « De toutes les façons Colombe, on ne se ressemble PLUS. Alors la seule question... Lire la suite →

« Les idées sont comme les enfants dès les toutes premières heures de leur existence : impossible d’envisager la vie sans elles. »

Les gens dans l'enveloppe - Isabelle Monnin avec Alex Beaupain JC Lattès, 2015, 381 pages A partir d’un lot de photos acheté sur Internet, Isabelle Monnin entreprend une grande oeuvre romanesque : d’abord, écrire un roman à partir de ce... Lire la suite →

« Je me suis toujours méfiée des gens biens. »

"Lucie pleurait souvent, elle avait foi en ses larmes, selon elle, il suffisait qu'elles coulent pour que tout s'arrange." La faille - Isabelle Sorente JC Lattès, 2015, 520 pages "Une déclaration d'amour compense-t-elle forcément une vérité contraire, comme un tas... Lire la suite →

« Le lecteur était capable de ça : y croire tout en sachant que cela n’existait pas. »

D'après une histoire vraie - Delphine de Vigan JC Lattès, 2015, 479 pages "... la fameuse phrase de Jules Renard ("dès qu'une vérité dépasse cinq lignes, c'est du roman")..." De temps en temps se distingue au-delà du brouhaha autour d'un... Lire la suite →

« On ne s’amuse plus, assez ri. Le conseil des mormons se réunit. »

Nosfera2 - Joe Hill JC Lattès, 2014, 617 p. Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Antoine Chainas (2013 NOS4A2), Illustrations de Gabriel Rodriguez "A ma mère Un récit implacable pour la reine des histoires" Je l'aime bien, ce Joe Hill, je... Lire la suite →

« Quand il était jeune homme, elle occupait sans cesse son esprit, ou miroitait juste sous la surface de ses pensée. »

Fantômes, Histoire troubles - Joe Hill Ed. J'ai lu 2014 (JC Lattes 2010), 414 pages Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Valérie Rosier (20th Century Ghosts 2005) Je ne sais pas pourquoi j'ai autant attendu avant de lire Joe Hill, et... Lire la suite →

« Elle avait du mal à entendre quelqu’un dire « je vous le jure » sans être tentée de répondre « Marie-Thérèse, ne jurez pas. » »

Garonne - Fanny Brucker JC Lattès, 2012, 329 pages "Du haut de ses cinq ans, celle-ci usait parfois d'un langage ordurier, et de manières qui témoignaient d'un univers jugé par cette dernière appauvrissant. "Fais chier, disait-elle en jetant une Barbie... Lire la suite →

« La littérature pouvait faire de soi un vrai con. »

"Il avait découvert ça en enseignant. On finissait par traiter les vrais gens comme des personnages de roman, des instruments de plaisir intellectuel, des cadavres sur lesquels s'entraîner à l'autopsie critique." L'art du jeu - Chad Harbach JC Lattès 2012,... Lire la suite →

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑