Recherche

Cunéipage

Le blog de Sylvie Sagnes

Tag

Grasset

« La position de Patrice sur « le droit à la vie privée », c’est, tu veux de l’intimité ? Fallait faire aide-soignante. Ou caissière. »

V.I.P. de Laurent Chalumeau Grasset 2017, 268 pages En incipit : « Alors, personne ne va le croire, mais tant pis : toute ressemblance »… bla bla bla. On veut bien que ce ne soit (pour le coupable) que de l'ordre du... Lire la suite →

« Rien ne me rend plus calme que les gens qui s’énervent. »

Recherche femme parfaite - Anne Berest Grasset, 2015, 304 pages Bienvenue dans le monde d'Emilienne ! Photographe - de métier - pas connue, mère d'un ado qu'elle a élevé comme il faut - c'est-à-dire en oeuvrant à le détacher (directement,... Lire la suite →

« Survivre vous rend insupportables les larmes des autres. On pourrait s’y noyer. »

Et tu n'es pas revenu - Marceline Loridan-Ivens Grasset, 2015, 106 pages Marceline Loridan-Ivens a aujourd'hui quatre-vingt six ans, le double de l'âge de son père au moment de sa mort, dans les camps d'extermination nazis. Elle en est revenue,... Lire la suite →

« C’est une chose de se croire en son bon droit et de se préparer à batailler pour le défendre, c’en est une autre de découvrir qu’il n’y a pas de droit. »

NOIRE, la vie méconnue de Claudette Colvin - Tania de Montaigne Grasset, collection Nos Héroïnes, 2015, 165 pages Le 13 novembre 1956, la cour Suprême des Etats-Unis casse les lois ségrégationnistes dans les bus, les déclarant anticonstitutionnelles. Rosa Parks est... Lire la suite →

« S’étant juré à lui-même, plus jamais ça, putain. »

Un mec sympa - Laurent Chalumeau Grasset 2009 & Points 2010, 416 pages Manu est un mec sympa. Professionnel du tennis, bon mais pas assez pour en vivre confortablement, il se laisse entraîner au hasard des tournois à flirter avec... Lire la suite →

En sursis, comme nous tous

Ils se sont connus à l'université, dans un pays du Levant jamais nommé explicitement. Ils étaient amis, ils brassaient des idées fortes et importantes, ils se sont dispersés sur plusieurs continents et trente ans ont passé. Ils se retrouvent à... Lire la suite →

« Ôte-toi de la tête que tu es banale, ou tu le deviendrais. T’es-tu seulement occupée de plaire ? »

L'Orage rompu - Jacqueline Harpman Grasset et Fasquelle 1998 & Livre de Poche, 157 pages "Il est toujours facile d'arrêter un homme, il suffit de n'avoir pas l'air de comprendre, ils essaient deux fois puis se découragent, le siècle les... Lire la suite →

« Non, toi, limite, ce qui pourrait me gêner, c’est pas le fait que t’es gay, ça serait plutôt le fait que tu sortes de prison. »

Bonus - Laurent Chalumeau Grasset 2010 & Payot & Rivages 2012, 436 pages Fabrice vient de passer trois ans en prison à Tours : détournements de fonds dans le syndic où il travaillait, première condamnation et paf, trois ans fermes. Pas... Lire la suite →

« Ursula avait un besoin maladif de solitude, mais détestait être isolée, contradiction absolument insurmontable. »

"On ne pouvait pas nécessairement juger une femme d'après l'homme avec lequel elle couchait. (Si ?)"* Kate Atkinson - Une vie après l'autre Grasset, 2015, 515 pages Traduit de l'anglais (Grande-Bretagne) par Isabelle Caron (Life after life, 2013) On ne... Lire la suite →

« C’est comme dans les romans : l’important est qu’on soit intéressé, vous ne pensez pas ? »

Et je danse, aussi - Anne-Laure Bondoux & Jean-Claude Mourlevat Fleuve Editions, 2015, 280 pages C'est chez Gruznamur que j'ai découvert l'existence de ce roman, avec le mot magique : épistolaire. Ca commence comme ça : Pierre-Marie Sotto est un écrivain... Lire la suite →

« Je suis à l’hôpital. On soupçonne une tumeur au cerveau. Ne viens pas. Je t’informerai. »

"Nous n'acceptons pas de réfléchir à la mort, de crainte qu'elle ne nous diminue, qu'elle ne nous souille/contamine par le chagrin, ne nous désarme par quelque infirmité, qu'elle ne triomphe par l'ultime." Exercices de la perte - Agata Tuszynska Grasset... Lire la suite →

« Toute cette histoire, on l’aura compris, me fascine, et en même temps je crois qu’elle me tape sur les nerfs. »

"Au début, ça m'avait semblé une histoire simple à raconter. Deux hommes doivent en tuer un troisième. Ils y parviennent, ou non, et c'est fini, ou presque." HHhH - Laurent Binet Grasset, 2009, 441 pages En s'intéressant à l'attentat contre... Lire la suite →

« Mais oui, je pense toujours que la B.D. c’est pas de la littérature ! – Peu importe, Benoîte, c’est de la lecture. »

"Ainsi soit Benoîte Groult" - Catel Grasset, 2013, 326 pages De mai 2008 à juin 2013, Catel Muller (dite Catel) a partagé quelques moments avec Benoîte Groult et a entrepris de nous la raconter, au gré des souvenirs et des... Lire la suite →

« Et voici ce que je désire savoir : est-ce que je me trompais ? »

"Est-ce que je me trompais du tout au tout ? Me suis-je trompé dès le début ?" Ce sont les trois dernières phrases de ce roman, et elles lui correspondent tellement bien... Nous sommes dans le sud-est de l'Australie, en... Lire la suite →

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑