Recherche

Cunéipage

Le blog de Sylvie Sagnes

Tag

Gallimard

« Tenez-vous lieu de tout, comptez pour rien le reste »

« Et leur esprit tâtonnait, comme au bord d’une révélation qui, au dernier moment, se dérobait toujours. » Les deux pigeons - Alexandre Postel Gallimard, collection blanche, 2016, 226 pages Les deux Pigeons Deux Pigeons s'aimaient d'amour tendre. L'un d'eux... Lire la suite →

« Après l’épreuve, la vie n’était qu’une forme de taxidermie. »

L’insouciance - Karine Tuil Gallimard, 2016, 524 pages Ils sont quatre personnages principaux aux antipodes les uns des autres : il y a le jeune soldat tout juste rentré d’Afghanistan, la journaliste-écrivain engluée dans un mariage condamné d’avance, le grand... Lire la suite →

« Donc c’est non. »

Donc c’est non - Henri Michaux Lettres réunies, présentées et annotées par Jean-Luc Outers Gallimard, 2016, 186 pages « Mes poèmes (…) sont déjà parlés. Une voix les dit fortement. Qui ne l’entend pas ne l’entendra jamais quel que soit le... Lire la suite →

« Parfois on n’a pas besoin de comprendre, on sait quand même. »

Si je n’ai pas une bonne mémoire, j’ai au moins de la constance ! En lisant « Mon âge » de Fabienne Jacob (Gallimard 2014 & Folio 2016, 186 pages), je me suis dit tiens, ça plairait à Cathulu, ça, je crois.... Lire la suite →

« Il écrivait de la littérature, pas de la sociologie. »

Je suis en train de lire "Roth délivré" (Un écrivain et son oeuvre) de Claudia Roth Pierpont, un essai écrit en 2013 et paru cette année chez Gallimard (traduction de Juliette Bourdin), et c'est peu dire que je m'en délecte.... Lire la suite →

« Tachypsychie : accélération anormale de la pensée. »

« Nullum est magnum ingenium sine mixture dementiae : il n’y a pas de grand esprit sans un grain de folie. » L’angoisse de la page folle - Alix de Saint-André Gallimard, collection Blanche, 2016, 313 pages Quand elle apprend qu’une molécule... Lire la suite →

« Il était le genre d’homme qu’on a toujours l’impression de déranger alors qu’il ne fait rien. »

Le mystère Henri Pick - David Foenkinos Gallimard, collection Blanche, 2016, 288 pages C’est la première fois que je termine un roman de David Foekinos, et avec plaisir encore. Il faut dire qu’il a troussé ici le parfait piège pour... Lire la suite →

« … Alors le reste du monde ! »

Des chauves-souris, des singes et des hommes - Paule Constant Gallimard, collection blanche, 2016, 176 pages « Depuis pas mal de temps, elle tournait dans le monde avec des ONG au gré des guerres et des épidémies, et quand elle reprenait... Lire la suite →

« Autant demander à un lapin de vous jouer du violon. »

Si tous les Dieux nous abandonnent - Patrick Delperdange Gallimard, Série Noire, 2016, 240 pages Une narration à trois voix pour ce roman d’une noirceur opaque. Chacun des trois personnages vit dans sa propre urgence, qu’il communique au lecteur. Nous... Lire la suite →

Promenade Parisienne

En décembre dernier, les éditions Gallimard avaient invité leurs lecteurs à voter pour leur roman préféré de 2015.  C'est Hédi Kaddour qui a reçu ce prix des lecteurs hier soir pour son roman "Les prépondérants" (pas lu). J'avais été conviée (avec quatre-vingt... Lire la suite →

« J’avais perdu dans les grandes largeurs perdu de façon perdissime »

Celle que vous croyez - Camille Laurens Gallimard, Collection Blanche, 2016, 185 p. « Oh oui, je vous choque. Je le vois bien. Vous riez jaune. Vous me prenez pour une bourgeoise. Une petite bourge qui confond son sort avec celui... Lire la suite →

« Personne n’invente rien, en littérature; nous montons tous sur les épaules les uns des autres, et avec un peu de chance, notre regard porte plus loin. » (B.S. Johnson)

Notes marginales et bénéfices du doute - Jonathan Coe Gallimard, 2015, 314 pages Textes réunis et présentés par Vanessa Guignery Traduits de l’anglais par Josée Kamoun (Marginal Notes, Doubtful Statements 2013) En débutant ce recueil je me disais que la... Lire la suite →

« Mon vieux Stingo, je suis un con, voilà tout. Un vrai shmuck ! »

Le choix de Sophie - William Styron Gallimard, 1981, 631 p. & Folio 1995, 916 pages Traduit de l’anglais (Etat-Unis) par Maurice Rambaud (Sophie’s Choice 1976) « Comme je la chéris maintenant cette image de moi en cette époque lointaine, moi... Lire la suite →

« Si Yahvé avait voulu que je sois calme, il m’aurait fait goy. »

Le Théâtre de Sabbath - Philip Roth Gallimard 1997 & Folio 1998, 648 pages Superbement traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Lazarre Bitoun (Sabbath’s Theater 1995) (c’est troublant, d’ailleurs, la traduction est puissante et venimeuse). Quand on l’interroge sur les romans... Lire la suite →

« On s’en fout, on n’a pas besoin qu’elle soit belle ! »

California Dreamin’ - Pénélope Bagieu Gallimard, 2015, 272 pages C’est en lisant « Lola Benski » de Lily Brett que j’ai découvert Mama Cass. Pour cette petite journaliste australienne en lutte constante contre son poids la corpulence de Cass Elliot était l’objet... Lire la suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑