Recherche

Cunéipage

Le blog de Sylvie Sagnes

Tag

France Camus-Pichon

« A vrai dire, il ne sait pas trop à quoi il croit; j’ai des croyances, mais je n’ai pas foi en elles. »

Au paradis par la voie des eaux de Justin Cartwright Editions Jacqueline Chambon 2017, 278 pages Traduit de l’anglais par France Camus-Pichon Londres, de nos jours, une famille de la middle-class. David est retraité et veuf depuis peu, deux changements... Lire la suite →

« Sur mon épaule sa main belle et blanche elle posa. »*

L'intérêt de l'enfant - Ian McEwan Gallimard, Du Monde Entier, 2015, 240 pages The Children Act, traduit de l'anglais par France Camus-Pichon Quelques mois dans la vie d'une magistrate aux affaires familiales, à l'orée de la soixantaine. Une juge appliquée, studieuse,... Lire la suite →

« Il croyait fermement que si on appliquait à la lettre le proverbe « Oeil pour oeil, dent pour dent », on serait entourés d’aveugles et d’édentés. »

"Lorsqu'il avait quitté la maison, il s'était dit qu'une opportunité lui était offerte, une seconde chance. Il s'était dit que la femme qu'il laissait derrière lui après vingt-cinq ans de mariage était trop vieille, trop dépendante, trop émotive, et qu'il... Lire la suite →

« Il est naïf de croire que quiconque puisse vous combler ou vous sauver, si toutefois il s’agit de deux choses différentes. »

"Il faut deux personnes pour briser un mariage, chéri. Et j'étais l'une d'elles." La théorie de la lumière et de la matière - Andrew Porter L'Olivier, 2011, 205 pages Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par France Camus-Pichon (The Theory of Light... Lire la suite →

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑