Recherche

Cunéipage

Le blog de Sylvie Sagnes

Tag

Folio

« A mesure qu’il parlait, je me disais : cette façon qu’ont les gens de réécrire l’histoire de leur vie, ces vies dont les gens font une histoire. »

La contrevie - Philip Roth Gallimard 2004 & Folio 2006, 452 pages Nouvelle traduction (US) de Josée Kamoun (The Counterlife 1986) Piochée au hasard de l'immensité des textes que je n'ai pas encore lus de Philip Roth, cette contrevie m'a foudroyée.... Lire la suite →

« On ne doit rien oublier »

"Il vous aurait volontiers affirmé que tout le monde peut mener boire un cheval et que tout le monde peut le forcer à boire : il suffit de le hocker; de le hocker encore et de continuer à le hocker... Lire la suite →

« Je me souviens de Ploum, ploum tra la la. »

(Je me souviens du scoubidou. Georges Perec) "Je constatais que je ne ressemblais à personne et que personne ne me ressemblait. Je me disais : "Je suis seul, tandis qu'eux, ils sont tous !". Dostoïevski En cherchant Majorana (Le physicien... Lire la suite →

« Si vous êtes incapable de voler un cheval sans scrupule, c’est que vous n’avez pas été élevé comme il faut. »

"Orage-Grondant était un vieux putois, mais il avait un sens aigu de la fête. Il ne se trompait ni sur les personnes ni sur les chevaux et il avait une science consommée de ce qu'il convient de faire en toutes... Lire la suite →

« Si j’en crois mon expérience, on ne peut pas demander à un être humain pourquoi il ne vous accorde pas ce qu’on voudrait en espérant une réponse satisfaisante. »

Ces choses que nous n'avons pas vues venir - Steven Amsterdam Albin Michel 2011 & Folio SF 2012, 215 pages Traduit de l'américain par Valérie Malfoy Du postapo en live : tout commence le 31 décembre 2000, quand le père,... Lire la suite →

« Je vous le dis confidentiellement : l’être humain est, grosso modo, ce qu’il y a de plus ressemblant à un rat. »

"La réalité, quelle pute sidéeene en rut, vous ne croyez-pas ?" 2666 - Roberto Bolano Traduit de l'espagnol (Chili) par Robert Amutio Ed. Christian Bourgois 2008 et Folio 2013, 1353 pages. Objectivement, rationnellement, le plus sincèrement du monde et avec... Lire la suite →

« Bonjour petit poussin de mon coeur. »

Jamais titre n'aura été plus difficile à choisir. "Bonjour petit poussin de mon coeur" comme le lui écrit sa fille dans une carte postale ou  "Pourtant elle est grave sur cette photo noir et blanc, inquiète comme elle l'a toujours... Lire la suite →

« Certes, je le bats, mais comment ne comprendrait-il pas que c’est pour son bien ? »

Michel Tournier - Vendredi ou les limbes du Pacifique Folio 1972, 254 pages "Crusoé, lui dit-il, écoutez-moi bien :  gardez-vous de la pureté. C'est le vitriol de l'âme." Un homme s'échoue sur une île déserte et y survit presque trois... Lire la suite →

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑