Recherche

Cunéipage

Le blog de Sylvie Sagnes

Tag

Folio

« Alors oui – On y est. A la fin de tout. »

La guerre du bruit de Patrick Ness Le chaos en marche 3. Gallimard Jeunesse 2011 & Folio SF 2014 Traduit de l’anglais par Bruno Krebs Pas un instant de répit dans ce tome final. La guerre, des alliances de fortune,... Lire la suite →

Publicités

« Les gens qui sont très préoccupés par le but de leur voyage s’amusent toujours plus que les autres aux mille détails de la route. »

Pêcheur d’Islande de Pierre Loti Folio classique, 242 pages Dès sa parution, en 1886, « Pêcheur d’Islande » a été un grand succès littéraire et on comprend pourquoi. Pierre Loti, contemporain de Zola, avait peu de goût pour le naturalisme, son roman... Lire la suite →

« Parfois on n’a pas besoin de comprendre, on sait quand même. »

Si je n’ai pas une bonne mémoire, j’ai au moins de la constance ! En lisant « Mon âge » de Fabienne Jacob (Gallimard 2014 & Folio 2016, 186 pages), je me suis dit tiens, ça plairait à Cathulu, ça, je crois.... Lire la suite →

« Mon vieux Stingo, je suis un con, voilà tout. Un vrai shmuck ! »

Le choix de Sophie - William Styron Gallimard, 1981, 631 p. & Folio 1995, 916 pages Traduit de l’anglais (Etat-Unis) par Maurice Rambaud (Sophie’s Choice 1976) « Comme je la chéris maintenant cette image de moi en cette époque lointaine, moi... Lire la suite →

« Si Yahvé avait voulu que je sois calme, il m’aurait fait goy. »

Le Théâtre de Sabbath - Philip Roth Gallimard 1997 & Folio 1998, 648 pages Superbement traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Lazarre Bitoun (Sabbath’s Theater 1995) (c’est troublant, d’ailleurs, la traduction est puissante et venimeuse). Quand on l’interroge sur les romans... Lire la suite →

« Je connais l’odeur de l’avenir. »

Les Chronolithes - Robert Charles Wilson Denoël 2003 & Folio 2007, 448 pages Traduit de l’américain par Gilles Goullet (The Chronoliths 2001) "Chronos, le temps, et lithos, la pierre, n'était-on pas là au coeur du problème ?" « Le temps a... Lire la suite →

« Pour faire face, surtout pas de désirs. »

La place - Annie Ernaux Folio, 1983, 113 pages Il aura fallu que "La place" soit au programme du Fiston pour que je lise pour la première fois Annie Ernaux et j'étais réticente. Il me semblait que c'était bien terne,... Lire la suite →

« Le manuscrit était le message, et le message était Tumulte. »

"Qu'est-ce que la littérature ? On ne peut jamais se connaître, mais seulement se raconter. Simone de Beauvoir" (En couv de l'édition Folio, "Out of Towners" de Richard Lindner, j'aime beaucoup) Ma vie d'homme - Philip Roth Gallimard, 1976 &... Lire la suite →

« A mesure qu’il parlait, je me disais : cette façon qu’ont les gens de réécrire l’histoire de leur vie, ces vies dont les gens font une histoire. »

La contrevie - Philip Roth Gallimard 2004 & Folio 2006, 452 pages Nouvelle traduction (US) de Josée Kamoun (The Counterlife 1986) Piochée au hasard de l'immensité des textes que je n'ai pas encore lus de Philip Roth, cette contrevie m'a foudroyée.... Lire la suite →

« On ne doit rien oublier »

"Il vous aurait volontiers affirmé que tout le monde peut mener boire un cheval et que tout le monde peut le forcer à boire : il suffit de le hocker; de le hocker encore et de continuer à le hocker... Lire la suite →

« Je me souviens de Ploum, ploum tra la la. »

(Je me souviens du scoubidou. Georges Perec) "Je constatais que je ne ressemblais à personne et que personne ne me ressemblait. Je me disais : "Je suis seul, tandis qu'eux, ils sont tous !". Dostoïevski En cherchant Majorana (Le physicien... Lire la suite →

« Si vous êtes incapable de voler un cheval sans scrupule, c’est que vous n’avez pas été élevé comme il faut. »

"Orage-Grondant était un vieux putois, mais il avait un sens aigu de la fête. Il ne se trompait ni sur les personnes ni sur les chevaux et il avait une science consommée de ce qu'il convient de faire en toutes... Lire la suite →

« Si j’en crois mon expérience, on ne peut pas demander à un être humain pourquoi il ne vous accorde pas ce qu’on voudrait en espérant une réponse satisfaisante. »

Ces choses que nous n'avons pas vues venir - Steven Amsterdam Albin Michel 2011 & Folio SF 2012, 215 pages Traduit de l'américain par Valérie Malfoy Du postapo en live : tout commence le 31 décembre 2000, quand le père,... Lire la suite →

« Je vous le dis confidentiellement : l’être humain est, grosso modo, ce qu’il y a de plus ressemblant à un rat. »

"La réalité, quelle pute sidéeene en rut, vous ne croyez-pas ?" 2666 - Roberto Bolano Traduit de l'espagnol (Chili) par Robert Amutio Ed. Christian Bourgois 2008 et Folio 2013, 1353 pages. Objectivement, rationnellement, le plus sincèrement du monde et avec... Lire la suite →

« Bonjour petit poussin de mon coeur. »

Jamais titre n'aura été plus difficile à choisir. "Bonjour petit poussin de mon coeur" comme le lui écrit sa fille dans une carte postale ou  "Pourtant elle est grave sur cette photo noir et blanc, inquiète comme elle l'a toujours... Lire la suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑