Recherche

Cunéipage

Le blog de Sylvie Sagnes

Tag

Du Monde Entier

« Il a un rire qui vous brûlerait les cheveux de la tête si vous l’attrapiez par le côté »

La salle de bal d’Anna Hope Gallimard, Du Monde Entier, 2017, 383 pages Traduit de l’anglais par Elodie Leplat (The Ballroom 2016) Nous sommes en 1934 en Irlande et une jeune femme s’avance, fébrile, vers un homme déjà âgé affairé... Lire la suite →

Publicités

« Et surtout, l’espoir ne se débranche pas si facilement. »

Trois années-lumière d’Andrea Canobbio Gallimard, Du Monde Entier, 2015, 429 pages Traduit de l’italien par Vincent Raynaud (Tre anni luce 2012) « Se mettre dans cet état, aux premières lueurs du jour, le lit envahi de pensées qui piquaient telles des... Lire la suite →

« Un film qui vous donne envie de vous crever les yeux avec des aiguilles à tricoter chauffées à blanc. »

Numéro 11 - Jonathan Coe Gallimard, Du Monde Entier, 2016, 444 pages Traduit de l’anglais par Josée Kamoun « Si l’on résume le livre, c’est l’histoire d’une amitié entre deux jeunes filles, Alison et Rachel, sur une période d’environ douze ans.... Lire la suite →

« Et le flash mit en lumière une idée plus vaste, encore plus blasphématoire : son cerveau contenait trop de choses. »

« Tu te rends compte que communauté et communication ont la même racine, communis en latin, ce qui veut dire commun, public, partagé par le plus grand nombre ? » Le cercle - Dave Eggers Gallimard, collection Du Monde Entier, 2016,... Lire la suite →

« Mon vieux Stingo, je suis un con, voilà tout. Un vrai shmuck ! »

Le choix de Sophie - William Styron Gallimard, 1981, 631 p. & Folio 1995, 916 pages Traduit de l’anglais (Etat-Unis) par Maurice Rambaud (Sophie’s Choice 1976) « Comme je la chéris maintenant cette image de moi en cette époque lointaine, moi... Lire la suite →

« Sur mon épaule sa main belle et blanche elle posa. »*

L'intérêt de l'enfant - Ian McEwan Gallimard, Du Monde Entier, 2015, 240 pages The Children Act, traduit de l'anglais par France Camus-Pichon Quelques mois dans la vie d'une magistrate aux affaires familiales, à l'orée de la soixantaine. Une juge appliquée, studieuse,... Lire la suite →

« Je trouve que vous vous en êtes très bien sorti. »

Une étonnante retraite - Ted Thompson Gallimard, Du Monde Entier, 2015, 327 pages Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Marc Amfreville (The Land of Steady Habits, 2014) En librairie le 1er Octobre (Reçu dans le cadre de l’opération « Masse Critique » de... Lire la suite →

« T’es tellement débile que si l’adjudant ici présent voulait nous faire payer pour respirer, t’aurais plus un rond en moins de deux. »

"C'est un sentiment de dislocation extrême, comme si mes nerfs étaient à vif et que je vivais simultanément toutes les phases contradictoires d'un seul et même rêve." Une Antigone à Kandahar -  Joydeep Roy-Bhattacharya Traduit de l'anglais par Antoine Bargel... Lire la suite →

« Il n’y a pas de conversation plus pathétique au monde, plus vouée à l’échec que celle de deux individus essayant d’évaluer leur amour. »

Ca aussi, ça passera - Milena Busquets Gallimard, du Monde Entier, 2015, 176 pages Traduit de l'espagnol par Robert Amutio (Tambien esto passara, 2015) Blanca est une grande fille toute simple : quarante ans, deux fils de deux précédentes unions,... Lire la suite →

« Il avait espéré recevoir d’elle un mot moqueur – cela lui ressemblait si peu de n’avoir montré aucune acrimonie, même imperceptible. »

"C'est de la vraie littérature, dit-elle, une histoire pleine d'humanité qu'on lira encore dans deux cent ans. - Tu parles exactement comme ma mère, dit-il." Americanah - Chimamanda Ngozi Adichie Gallimard, 2015, 528 pages Traduit de l'anglais (Nigeria) par Anne... Lire la suite →

« Le petit vieux eut un de ces gestes indéchiffrables qu’ont les artisans pour se venger du monde. »

" "Mademoiselle, me laisseriez-vous, en échange de cinq mille livres, vous regarder durant une trentaine de jours, juste le temps de transcrire votre secret ?" Ce n'est pas une phrase difficile à dire. Exercez-vous un peu devant votre miroir, cela... Lire la suite →

« Non seulement ça portait malheur et ça compromettait la délivrance, mais ça revenait à étouffer la réalité dans son sommeil avec un oreiller : on appuyait, le réel se débattait. »

"Zone 1" - Colson Whitehead Gallimard, Du Monde Entier, 2014, 338 pages Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Serge Chauvin (Zone One, 2011) Nous sommes à New-York, "après". Ce qui s'est produit est appelé "la peste", brutalement et très rapidement tout... Lire la suite →

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑