Recherche

Cunéipage

Le blog de Sylvie Sagnes

Tag

Cherche-Midi

« Vivre sans avoir plus rien à attendre, pas question. »

Une mère d’Alejandro Palomas Cherche Midi 2017, 310 pages Traduit de l’espagnol par Vanessa Capieu Un réveillon de Saint-Sylvestre à Barcelone, ça commence toujours par la préparation des grains de raisin : « En Espagne, le 31 décembre au soir, pour... Lire la suite →

Pêle-mêle d’abandons (1)

Pourquoi abandonne-t-on la lecture d’un livre ? Parfois c’est clair et net, il n’est pas pour nous, c’est tout. Mais quelquefois c’est plus compliqué, le moment n’est pas le bon, la disponibilité fait défaut, l’envie déserte en cours de route.... Lire la suite →

« Est-ce qu’il vaut mieux être doué et pauvre ou riche et bidon ? »

Fête des pères de Greg Olear Cherche Midi 2017 412 pages Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Charles Bonnot (Fathermucker 2011) « Les souris me terrifient. Je les déteste. Je déteste tout chez elles, mais par-dessus tout je déteste le bruit qu’elles... Lire la suite →

« Mais allez donc pardonner à quelqu’un qui ne cherche pas à s’excuser. »

"Il dégageait aussi un truc, ce truc puissant du mec songeur. Ca aurait dû me plaire. Ca me plaisait dans les bouquins. Dans la poésie et les photos aussi. Même que j'aimais bien l'idée d'un mec avec ce style. Mais... Lire la suite →

« Son regard faisait cloquer la peinture, disait-elle. »

"Ah, être communs, carrément quelconques. Voire normaux." Le musée de l'inhumanité - William H. Gass Le Cherche Midi, Lot 49, 2015, 573 pages Traduit de l'américain par Claro (Middle C, 2013) Franchement, la 4° de couv est à côté de... Lire la suite →

« Eduquer – voilà de quoi il s’agissait, « capturer le coeur et l’esprit des gens ». »

Mon Holocauste - Tova Reich Le Cherche-midi, 2014, 359 pages Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Fabrice Pointeau (My Holocaust, 2007) Le roman commence sur Maurice et son fils Norman, qui rentrent de Pologne où Nechama, fille unique d'un fils unique,... Lire la suite →

« Si vous êtes incapable de voler un cheval sans scrupule, c’est que vous n’avez pas été élevé comme il faut. »

"Orage-Grondant était un vieux putois, mais il avait un sens aigu de la fête. Il ne se trompait ni sur les personnes ni sur les chevaux et il avait une science consommée de ce qu'il convient de faire en toutes... Lire la suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑