Recherche

Cunéipage

Le blog de Sylvie Sagnes

Tag

Antoine Bello

« La fiction est un virus qui contamine tout ce qu’il touche. »

Scherbius (et moi) d’Antoine Bello Gallimard 2018, 437 pages « Pour ne jamais faillir, Scherbius a un truc : il s’imagine qu’il est Jean-Paul Belmondo et qu’une demi-douzaine de caméras suivent ses moindres faits et gestes. » Où est passée Papillon ?... Lire la suite →

Publicités

« Walker ne comprenait pas cette logique : si chaque génération s’effaçait au profit de la suivante, quand s’épanouissait-on ? »

L’homme qui s’envola d’Antoine Bello Gallimard 2017 318 pages Walker et Sarah, c’est The American Dream dans toute sa splendeur : riches, beaux et heureux, ils ont *réussi*, comme on dit. Leur petite quarantaine est resplendissante, leurs trois enfants sont... Lire la suite →

« Au fond, tu n’es qu’un robinet à clichés. »

« Une dernière question, s’il te plaît : crois-tu qu’un ordinateur puisse être conscient ? - Je n’ai vraiment pas le temps… - Juste oui ou non ? - Oui et non, dit Rosa en raccrochant." Ada - Antoine Bello Gallimard,... Lire la suite →

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑