Recherche

Cunéipage

Le blog de Sylvie Sagnes

Pêle-mêle de livres pour les petits (61)

Si gourmand de Florian Pigé (HongFei) Deuxième volet du tryptique (après "Si petit"), "Si gourmand" nous invite à suivre un cacatoès très gourmand : il s'essaie à manger à peu près n'importe quoi, développe des idées parfois vraiment ingénieuses (et... Lire la suite →

Publicités

« Le paradoxe, c’est qu’à ta douleur d’exister se mêle celle de n’être rien. »

Maternité de Françoise Guérin Albin Michel 2018, 466 pages « Ce n’est pas toi. C’est l’autre. L’autre, pas toi. L’autre est autre et toi… t’es toi. Tais-toi. » Clara est mariée à Frédéric. Elle est DAF (Directrice Financière), il est prof (de... Lire la suite →

« On traverse la vie en se disant que celle-ci recèle un secret. Et ce secret, c’est qu’il n’y en a pas. »

La fourrure blanche de Jardine Libaire Presses de la cité 2018, 428 pages Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Christine Barbaste « Le professeur Ford se comporte avec Jamey comme tout le monde l’a toujours fait : il s’est d’abord entiché de... Lire la suite →

Idaho – Emily Ruskovich

Exactement ! Beau billet, comme souvent.

Le tour du nombril

1296-cover-idaho-5ab37e215e539

Quand on aime quelqu’un qui est mort, et que sa mort disparait parce qu’on ne peut plus s’en souvenir, il ne vous reste que la douleur d’un amour non partagé. Ann sait que dans ses moments les plus calmes, Wade cherche la source de cette douleur. Il la cherche chez Ann. Il la cherche dans la montagne.

Je ne sais pas encore l’empreinte que Idaho va laisser. Dans ma mémoire et dans la grande histoire de la littérature américaine. J’ai lu ce roman d’une traite. Pas pu le reposer avant d’avoir terminé. Trop intense malgré la lenteur. Trop chargé en émotions aussi. Troublant. Ça faisait longtemps que je n’avais pas été bouleversé comme ça. Je ne faisais pas le malin quand je l’ai refermé.

Il y a du chef d’œuvre dans ce premier roman. Quelque chose de très fort, de désespérément magnifique aussi.

Un drame familial impensable. La pire des…

View original post 272 mots de plus

« Si tu as un toaster et du pain, toaste du pain : ça te fera des toasts (malin !). »

La cuisine brutale de Rémi Chaurand et Christophe Nicolas Illustrations de Charlotte Fréreau éditions Milan et demi, 2017, 93 pages Le bandeau le proclame : « 37 recettes super-faciles, Méga-Fat, garanties zéro légumes, Maxi Plaisir ». Ça s’adresse à ceux qui n’ont... Lire la suite →

Pêle-mêle de livres pour les petits (60)

Papa siffle et Papa souffle de Michèle Moreau, Charles Dutertre et Jean-Christophe Vareille (Didier Jeunesse) Dans la série des livres sonores voici venir une collection qui porte un regard tendre et amusé sur les papas ! En quelques petites scènes... Lire la suite →

« Enfin, je savais bien que sortir à – j’ai consulté ma montre -, trois heures treize pour courir, ce n’était pas un jogging. C’était un problème. »

Les jours de ton absence de Rosie Walsh Les Escales 2018, 389 pages Traduit de l’anglais par Caroline Bouet Ils passent une semaine ensemble et tombent très, très amoureux. Il part en vacances (c’était prévu de longue date) et plus... Lire la suite →

« ll y a un écart entre celui que nous sommes et celui que nous pensons être. C’est le cas pour tout le monde. »

Piège conjugal de Michelle Richmond Presses de la cité 2018, 478 pages Traduit de l’anglais (USA) par Karine Lalechère « C’est l’histoire d’un universitaire qui marche sur une longue plage abandonnée. Au loin, il distingue une silhouette floue qui répète constamment... Lire la suite →

« Parfois, bien sûr, Ann en a le coeur brisé. »

  Idaho d’Emily Ruskovich Gallmeister 2018, 358 pages Traduit de l’américain par Simon Baril  --- C’est un premier roman et il est fulgurant.  --- fulgurant, adjectif 1. Qui jette une lueur vive et rapide. Clarté fulgurante. synonymes : brillant, éclatant 2.... Lire la suite →

Pêle-mêle de livres pour les petits (59)

Bob & Marley Un métier de Frédéric Marais et Thierry Dedieu (Seuil Jeunesse) Plus on les lit, plus on les aime, Bob et Marley ! Dans ce nouvel album, Bob est en plein questionnement existentiel : quel métier pourrait-il bien... Lire la suite →

« Mais alors, tout n’est qu’une question de… modes ? N’y-a-t-il rien d’absolu ? »

Le Sculpteur de Scott McCloud Rue de Sèvres 2018, 486 pages Traduction (USA) de Fanny Soubiran Succès pharaonique pour ce roman graphique paru en 2015 et traduit depuis un peu partout à travers le monde. Depuis trois ans, on ne... Lire la suite →

« On croit toujours qu’on ne pourra pas et puis on peut. »

3 bis, rue Riquet de Frédérique Le Romancer Denoël 2018, 324 pages « Alors elle s’effondra sur un des bancs. Elle respirait trop vite. Il fallait attendre, ça allait passer. Il fallait attendre et ne pas penser au temps qui passait,... Lire la suite →

Pêle-mêle de livres pour les petits (58)

Tut-tut ! de Yuichi Kasano (Ecole des loisirs) Trad. Diane Durocher Pour les plus jeunes (dès 6 mois), voici un tout petit album au texte minimaliste, mais qui parle bien du quotidien : on monte dans un bus tout rouge (et... Lire la suite →

« Alors j’ai décidé que toutes les cinq piqures je t’offrirai un petit cadeau. »

Rien ne se passe jamais comme prévu de Lucile Gorce et Emma Tissier (Dargaud BD 133 pages) Ils sont en couple, jeunes et heureux, ils décident de fonder une famille. Rien ne se passe. Ils consultent, s’arment de patience et... Lire la suite →

« La famille. Tous ensemble. Toi, tu as essayé. Moi, j’ai réussi. »

Made in Sweden de Roslund & Thunberg Actes Noirs 2018, 654 pages Traduit du suédois par Frédéric Fourreau « C’était ainsi que cela fonctionnait. Des braqueurs de banques ne vidaient pas seulement un coffre-fort, ils emportaient aussi avec lui un sentiment... Lire la suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑