Recherche

Cunéipage

Le blog de Sylvie Sagnes

Pêle-mêle de livres pour les petits (77)

Nous avons rendez-vous de Marie Dorléans (Seuil Jeunesse) Alors que les enfants n'ont dormi qu'une ou deux heures, Maman les réveille. Elle chuchote, vite, nous avons rendez-vous. La petite famille traverse la ville endormie encore chaude de la journée d'été... Lire la suite →

Publicités

« Jano, tu es une bonne personne mais un écrivain de merde. Ton dernier livre, c’est que dalle. »

Bratislava 68, été brûlant de Viliam Klimàcek Agullo 2018, 365 pages Traduit du slovaque par Richard Palachak et Lydia Palascak « Dans ce roman, j’omets volontairement la description des personnages et des paysages. Je les saute à votre place. Lecteur, je... Lire la suite →

Pêle-mêle de livres pour les petits (76)

Cache-cache ville d'Agathe Demois et Vincent Godeau (Seuil Jeunesse) D'abord, on lit une histoire tout ce qu'il y a de "normale" : Tout est tranquille, à Cache-Cache ville.  Chacun est occupé chez soi à faire ce qu'il a à faire... Lire la suite →

«Madame Avril hoche la tête « …Mais qu’allons-nous faire de tant de bonheur?»*

Lire et choisir ses albums de Cécile Boulaire Didier Jeunesse 2018, 231 pages * Anne Herbauts, « Les Moindres Petites Choses » * « La littérature, ce n’est pas mettre des mots bout-à-bout pour « traiter un thème », c’est inventer avec des mots un... Lire la suite →

« La vie n’est pas un film de cow-boys, c’est une tragédie sans héros. »

Harold Cummings prend la tangente de Steven Boykey Sidley Belfond 2018, 268 pages Traduit de l’anglais (Afrique du Sud) par Catherine Gibert (Stepping Out) « Il a beaucoup d’affection pour elle. Il ne sait pas au juste s’il l’aime encore, mais... Lire la suite →

Pêle-mêle de livres pour les petits (75)

Tilly et ses amis de Polly Dunbar (Kaléidoscope) Trad. Elisabeth Duval C'est une anthologie et elle est super chouette ! L'objet livre en lui-même est soigné, ressemble à un recueil de contes, à la fois lourd en main et très... Lire la suite →

Pêle-mêle de livres pour les petits (74)

Lubin pourfendeur de dragon (ou presque) de Laurent Souillé et Éléonore Thuillier (Kaléidoscope) Il est entendu que les dragons ont toujours existé et sont de grosses bêtes méchantes et particulièrement malfaisantes. Tous, sauf Norbert. Les chevaliers, quant à eux, ont... Lire la suite →

« Il faut qu’on soit vraiment méchants, annonça Long Clay. »

Les spectres de la terre brisée de S. Craig Zahler Gallmeister 2018, 392 pages Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Janique Jouin-de-Laurens Nous sommes en 1902. Ça commence par l’exposition directe et crue de la situation de deux soeurs : réduites... Lire la suite →

Pêle-mêle de livres pour les petits (73)

Timoté fête Noël d'Emmanuelle Massonaud et Mélanie Combes (Gründ) Certes, il est tôt encore pour penser à Noël mais certains albums sont des investissements et pourront être ressortis chaque année à la bonne date, un peu comme les calendriers de... Lire la suite →

« Ma quiquine passe une sale année. »

Les heures rouges de Leni Zumas Les Presses de la Cité, 2018, 395 pages Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Anne Rabinovitch (Red Clocks) Nous sommes pas loin de Salem, Oregon, pas tout à fait aujourd’hui, pas vraiment demain, *de nos... Lire la suite →

« Si les choses tournent vraiment mal, disaient les gens, on vendra tout et on ira vivre dans le Maine. »

Trajectoire (nouvelles) de Richard Russo La Table Ronde / Quai Voltaire 2018, 296 pages Traduit de l’anglais (Etats-Unis) Par Jean Esch « De toute façon, ils sont tous cinglés. Les acteurs, voulait-il dire. En tant qu’espèce. » Ah, quel bonheur de lire... Lire la suite →

Pêle-mêle de livres pour les petits (72)

Top car de Davide Cali et Sébastien Mourrain (Éditions des éléphants) Ah, la société de consommation. On croit toujours qu'on est différents, nous, et pourtant... Regardez Jacques, ça fait longtemps qu'il a la même voiture. Elle est petite, pas belle,... Lire la suite →

« C’était une règle dans notre famille que nul ne se déplace jamais sans un livre. »

Les jours de silence de Philip Lewis Belfond 2018, 427 pages Traduit de l’américain par Anne-Laure Tissut C’est un premier roman et il se déroule en Caroline du Nord, un état fascinant, un peu hors du temps, qui correspond bien... Lire la suite →

« Mnésiste : personne qui étudie la lithomnésie et l’histoire perdue. »

Les cieux pétrifiés de N.K. Jemisin Les livres de la Terre fracturée 3. J’ai lu, Nouveaux Millénaires, 2018, 434 pages Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Michelle Charrier Impossible de prendre l’histoire en cours par ce troisième et dernier tome, vous... Lire la suite →

« Il sait et je sais qu’il sait, pensait Valentine. Mais il ne sait pas que je sais qu’il sait. »

Confessions d’une cleptomane de Florence Noiville Stock 2018, 194 pages Valentine de Lestrange a conservé son nom de jeune fille - enfin, presque. « Elle était née Violaine, mais détestait ce prénom. Violaine. Viol/haine. Ou pire encore viol/laine qui suggérait toute... Lire la suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑