Recherche

Cunéipage

Le blog de Sylvie Sagnes

Catégorie

Merveille

« Il y a un sophisme torturant au coeur des technologies numériques. »

La toile de Sandra Lucbert Gallimard collection blanche 2017 468 pages « Des fois, c’est pas évident. Quoi dire, à qui, quand. Le pour, le contre, tout ça c’est discutable. Plus on y pense, plus ça complique le choix. Même pour... Lire la suite →

« Il aimait Viola comme seul un parent peut aimer un enfant, mais la tâche était rude. »

L’homme est un dieu en ruine de Kate Atkinson JC Lattes 2017 511 pages Traduit de l’anglais (GB) par Sophie Aslanides (A God in Ruins 2015) Après le formidable « Une vie après l’autre », Kate Atkinson nous fait suivre le petit... Lire la suite →

« Si Yahvé avait voulu que je sois calme, il m’aurait fait goy. »

Le Théâtre de Sabbath - Philip Roth Gallimard 1997 & Folio 1998, 648 pages Superbement traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Lazarre Bitoun (Sabbath’s Theater 1995) (c’est troublant, d’ailleurs, la traduction est puissante et venimeuse). Quand on l’interroge sur les romans... Lire la suite →

« Je n’avais pas la moindre idée de ce qu’il pensait, ni s’il pensait, d’ailleurs. »

Je lis "Pastorale américaine" de Philip Roth (traduction de Josée Kamoun) depuis quelques temps et ce n'est toujours pas aujourd'hui que j'en viendrai à bout : même si je devrais être capable de me concentrer sur le style (qui m'enchante),... Lire la suite →

« Vous croyez que vous avez toujours bien agi – c’est là votre horrible orgueil, Monsieur Call. »

"J'aime bien laisser croire à Woodrow qu'il est à l'origine de tous nos ennuis, dit Augustus. Je voudrais pas qu'il devienne arrogant. Mais j'aurais manqué ça pour rien au monde. Je connais rien de meilleur que de monter un bon... Lire la suite →

« Si ce que tu veux c’est passer ta vie à lire, ça vous regarde, toi et tes livres. »

Confiteor - Jaume Cabré Actes Sud, 2013, 772 pages Traduit du catalan par Edmond Raillard "Et il lui arrivait même d'avoir, de temps en temps, un sourire sans argument, un sourire comme ça, parce que la vie." Alors, Confiteor :... Lire la suite →

« Je vous le dis confidentiellement : l’être humain est, grosso modo, ce qu’il y a de plus ressemblant à un rat. »

"La réalité, quelle pute sidéeene en rut, vous ne croyez-pas ?" 2666 - Roberto Bolano Traduit de l'espagnol (Chili) par Robert Amutio Ed. Christian Bourgois 2008 et Folio 2013, 1353 pages. Objectivement, rationnellement, le plus sincèrement du monde et avec... Lire la suite →

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑