Recherche

Cunéipage

Le blog de Sylvie Sagnes

Catégorie

J’aime

« (…) cette intelligence de la rue, un mélange de vice et de pragmatisme amoral. »

Pension complète de Jacky Schwartzmann Seuil cadre noir, 2018, 192 pages « Un écrivain. J’ai toujours pensé que ces types possédaient en eux deux choses totalement opposées : un narcissisme démesuré et un intérêt quasi nul. » Dino approche de la cinquantaine... Lire la suite →

Publicités

« Je ne comprends pas pourquoi les gens s’entêtent à manger de la viande, c’est débile. »

Gourou(e) de Murielle Renault Daphnis et Chloé 2016, 238 pages « Gaspard ne croit en aucune des valeurs d’Ekolonnia. D’ailleurs, il ne croit en rien. Claudine n’est pas comme lui. Elle triche un peu, en rajoute, mais se soucie réellement du... Lire la suite →

« Le temps du voyage n’est-il pas nécessaire pour appréhender une nouvelle destination ? »

Paris 2119 de Zep (scénario et storyboard) et Dominique Bertail (dessin) Couleurs Gaétan Georges et Dominique Bertail Rue de Sèvres 2019, 80 pages C’est comment, Paris, en 2119 ? Pas top. Depuis le programme de désinfection de l’atmosphère il pleut... Lire la suite →

« Pourquoi es-tu Roméo ? »

Oh, Roméo de Merete Pryds Helle Gaïa collection Kayak 2018, 150 pages Traduit du danois par Inès Jorgensen « Ton père t’aime plus que tout au monde, disait toujours sa mère, un tantinet contrariée. C’était vrai, Juliette n’en doutait pas. Ce... Lire la suite →

« Je crois sincèrement qu’il est préférable que je ne dise rien. »

Le spécimen de Matz, Walter Hill et Julen Ribas Rue de Sèvres 2019, 126 pages Une jeune femme, couverte de sang, est recueillie dans la neige. Tout ce qu’on sait d’elle, c’est son nom, Irina Danko. Docteur Irina Danko. Elle... Lire la suite →

« En fait, avec le temps, il apprécie de plus en plus les pétasses. Il assume. »

Battements de coeur de Cécile Pivot Calmann-Levy 2019, 269 pages Anna et Paul se rencontrent, s’aiment, se quittent. En voilà une histoire ! Pourtant, on aurait tort de jouer les blasés tant pour son premier roman Cécile Pivot frappe juste.... Lire la suite →

« La Russie ne reconnaît que la force. C’est le seul langage qu’elle comprenne. »

La fille du traître de Leif Davidsen Gaïa 2019, 429 pages Traduit du danois par Frédéric Fourreau Au Danemark, de nos jours, Laila qui a bien entamé sa trentaine est dans une mauvaise passe. Après avoir été militaire et en... Lire la suite →

« « La vie continue ». En fait, la vie s’obstine. »

Première dame de Caroline Lunoir Actes Sud 2019, 185 pages En ce 24 avril, Marie débute un journal intime. Paul, son mari depuis des lustres, a décidé de se porter candidat aux élections présidentielles. Bien sûr, il lui faudra au... Lire la suite →

« Jadis, avant l’apparition des réseaux sociaux, il était beaucoup plus facile d’être un loser. »

Mrs. Fletcher ou les tribulations d’une MILF de Tom Perrota Fleuve éditions 2019, 387 pages Traduit de l’anglais (États-Unis) par Jean Esch « La soirée à la maison se déroula de manière plutôt agréable, selon une routine bien établie. Première étape,... Lire la suite →

« Écoutez : nous sommes sur terre pour glandouiller. Ne laissez personne prétendre le contraire. »

Tremblements de temps de Kurt Vonnegut Trad. Aude Pasquier Super 8 éditions 2018, 299 pages Nous sommes en 1996 et Kurt Vonnegut a écrit une première mouture d’un roman mettant en scène son alter ego de fiction, l’écrivain de SF... Lire la suite →

« Vous allez me faire part de ce que mon mariage non existant va dire au fond d’un fauteuil où il n’est pas assis ? »

Un mariage sur écoute de John Jay Osborn Éditions de l’Olivier 2019, 223 pages Traduit de l’anglais (États-Unis) par Marc Amfreville Tout se passe dans le cabinet d’une thérapeute. Gretchen et Steve y suivent une thérapie de couple. Mariés depuis... Lire la suite →

« Et de temps en temps, il lâchait un « je sais tout cela, je le sais, d’ailleurs, je sais tout. » »

Un cadenas sur le coeur de Laurence Teper Quidam éditeur 2019, 189 pages Il faut ouvrir ce premier roman en n’en sachant rien, comme ça, comme le premier de 2019. On apprécie les exergues, dans un premier temps, le fameux... Lire la suite →

« Si on a des idées de boulot en regardant une comédie romantique, c’est qu’on a pris un coup de vieux. »

La tentation de la seconde chance de Gabrielle Zevin Fleuve éditions 2018, 374 pages Traduit de l’anglais (États-Unis) par Aurore Guitry Rachel, Jane, Ruby, Embeth et Aviva : elle sont cinq (presque) à nous offrir leur propre vision des choses... Lire la suite →

« La vraie vie. Dans le jargon du tchat on tape IRL, *in réal life*. IRL, ça sonne comme irréel, pourtant. La vraie vie est irréelle.»

Seule la nuit tombe dans ses bras de Philippe Annocque Quidam éditeur 2018, 144 pages « Il y avait un truc qui s’était emballé en lui et qu’il ne contrôlait plus. C’était comme un cheval. C’était lui et ce n’était pas... Lire la suite →

« S’il y a une chose au monde dont je me moque, c’est de ce qui « se fait ». »

Lune pâle de W.R. Burnett Actes Sud 2018, 237 pages Traduit de l’américain par Doris Febvre Postface de Bertrand Tavernier Série « L’Ouest, le vrai » « Écoute Opal, ça ne se fait pas. C’est épouvantable de faire une chose pareille. Tu ne... Lire la suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑