Recherche

Cunéipage

Le blog de Sylvie Sagnes

Catégorie

J’adore !

« Elles font ce qu’elles peuvent et elles font ça, le choix du silence, elles se retranchent. »

Les petites victoires de Pierre Notte Gallimard 2020 « Clémence rêverait de fumer une cigarette, comme tout le monde ici ou à peu près, mais elle doit faire l’effort de se souvenir qu’elle ne fume plus. » Clémence approche des 80 ans... Lire la suite →

« Elle était de ces êtres délicats qu’un peu de froideur suffit à déstabiliser. »

« - Des problèmes de Blancs, tu vois un peu ? - Non. - Gérer le stress, respirer pour vivre, dormir pour pas être fatigué et fionton fionton(2). (2) Ce genre de conneries. » Noire précieuse d’Asya Djoulaït Gallimard, Continents Noirs, 2020,... Lire la suite →

« C’est ça qui est ça. »

Ça fait longtemps qu’on s’est jamais connu de Pierre Terzian Quidam éditeur 2020, 231 pages Parce qu’il est tombé amoureux d’une québécoise, voici Pierre Terzian installé à Montréal. Il écrit, c’est entendu, mais il lui faut également manger, et ce... Lire la suite →

« La terre vous soutienne, le bord vous retienne. »

Bordeterre de Julia Thévenot Sarbacane 2020, collection Exprim, 520 pages « Frère - faut pas laisser grandir       l’horizontale violence Ou - tu vas sentir gronder           une épouvantable ambiance » « Allez vous faire lire » nous... Lire la suite →

« Dans une communauté fermée il y en a toujours un par génération qui fait chier. »

Richesse oblige d’Hannelore Cayre Métailié Noir 2020, 217 pages, collection Autres Horizons L’adaptation ciné de « La Daronne » sort le 2 mars, mois qui nous gâte avec la parution de ce « Richesse oblige » le 5. Après l’immense succès de sa traductrice... Lire la suite →

« Cet homme est un vrai fléau mais nous ne pourrons jamais le tuer car son futur est notre passé. »

Hier ou jamais (Les Chroniques de St Mary Livre 5) de Jodi Taylor Éditions Hervé Chopin (HC éditions) 2020, 332 p. Traduit de l’anglais par Cindy Colin Kapen « Croyez-le ou non, il y avait des règles. Tout le monde a... Lire la suite →

« Tu continues jusqu’à ce que les bruits de la circulation diminuent et que tu comprennes les mouettes. »

Le chant du coucou de Frances Hardinge L’Atalante 2018, La Dentelle du cygne, 432 p. Traduit de l’anglais par Patrick Couton « Ils m’ont fait une drôle d’impression, mais… » Violet ne termina pas sa phrase, le front soucieux. « C’est comme s’ils... Lire la suite →

« Un érudit, c’est comme un psy. Mais pour les livres. »

La vie rêvée des grille-pain de Heather O’Neill éditions Alto 2017 Traduit de l’anglais par Dominique Fortier « Elle aurait voulu faire éclore du merveilleux en ce monde. » En ce qui concerne ce recueil de nouvelles, Heather O’Neill a réussi, en... Lire la suite →

« Ce n’est pas possible à expliquer, cela ne peut qu’être compris. »

Vita Nostra de Marina & Sergueï Diatchenko L’Atalante 2019, collection La Dentelle du Cygne, 525 pages Traduit du russe par Denis E. Savine «  Vous inculquer une représentation de la structure du monde, et plus important encore, vous expliquer votre... Lire la suite →

« Grâce au sol, debout; grâce aux vaisseaux, vivants; par les étoiles, l’espoir. »

Archives de l’exode de Becky Chambers Traduit de l’anglais par Marie Surgers L’Atalante 2019 coll. « La Dentelle du cygne », 368 p. « Ma profession m’a appris que les pires offenses culturelles sont accidentelles. » Ce dernier tome de la trilogie... Lire la suite →

« Ce ne sont pas des ennuis. Du travail, oui, mais pas des ennuis. La galaxie, ça cause des ennuis. Pas toi. »

Libration de Becky Chambers L’Atalante, 2017, 378 p. Traduit de l’anglais par Marie Surgers L’histoire de ce livre débute à la fin de « L’Espace d’un an », mais n’en est pas une suite : ouf. Ouf parce qu’au moment où je... Lire la suite →

« Votre honneur, j’ai capté. Je veux dire, vous avez devant vous un mec *qui capte*. »

Chambre froide de David Koepp Harper Collins Noir 2019, 344 pages Traduit de l’anglais (États-Unis) par Thibaud Eliroff Il était une fois un champignon qui s’était modifié par un concours de circonstances. Il était sur le point d’anéantir toute vie... Lire la suite →

« Je peux vivre avec le fait qu’elle me torture pendant la journée, mais, la nuit, ce que je ressens est insupportable. »

Thornhill de Pam Smy Rouergue, collection Epik, 530 pages Traduit de l’anglais par Julia Kerninon À la fois BD et roman (roman graphique en somme), ce premier ouvrage de Pam Smy bénéficie du prestige (à mes yeux en tous les... Lire la suite →

« Certaines choses ne peuvent pas être dites, seulement devinées.»

American Elsewhere de Robert Jackson Bennett Traduit de l’anglais (États-Unis) par Laurent Philibert-Caillat Albin Michel Imaginaire 2018, 784 pages « Certaines choses ne peuvent pas être dites, seulement devinées. Elles doivent être comprises. Et vous comprenez, je crois, n’est-ce pas ? »... Lire la suite →

« C’est la prose d’une blanchisseuse et l’orthographe d’une cuisinière. »

Honoré et moi de Titiou Lecoq L’iconoclaste 2019, 295 pages « Balzac poursuivait trois buts dans la vie : être connu, être aimé et être riche. » Epic fail ? Oui et non. D’abord, et ça me semble très important à souligner,... Lire la suite →

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑