Recherche

Cunéipage

Le blog de Sylvie Sagnes

Catégorie

J’adore !

« Un érudit, c’est comme un psy. Mais pour les livres. »

La vie rêvée des grille-pain de Heather O’Neill éditions Alto 2017 Traduit de l’anglais par Dominique Fortier « Elle aurait voulu faire éclore du merveilleux en ce monde. » En ce qui concerne ce recueil de nouvelles, Heather O’Neill a réussi, en... Lire la suite →

« Ce n’est pas possible à expliquer, cela ne peut qu’être compris. »

Vita Nostra de Marina & Sergueï Diatchenko L’Atalante 2019, collection La Dentelle du Cygne, 525 pages Traduit du russe par Denis E. Savine «  Vous inculquer une représentation de la structure du monde, et plus important encore, vous expliquer votre... Lire la suite →

« Grâce au sol, debout; grâce aux vaisseaux, vivants; par les étoiles, l’espoir. »

Archives de l’exode de Becky Chambers Traduit de l’anglais par Marie Surgers L’Atalante 2019 coll. « La Dentelle du cygne », 368 p. « Ma profession m’a appris que les pires offenses culturelles sont accidentelles. » Ce dernier tome de la trilogie... Lire la suite →

« Ce ne sont pas des ennuis. Du travail, oui, mais pas des ennuis. La galaxie, ça cause des ennuis. Pas toi. »

Libration de Becky Chambers L’Atalante, 2017, 378 p. Traduit de l’anglais par Marie Surgers L’histoire de ce livre débute à la fin de « L’Espace d’un an », mais n’en est pas une suite : ouf. Ouf parce qu’au moment où je... Lire la suite →

« Votre honneur, j’ai capté. Je veux dire, vous avez devant vous un mec *qui capte*. »

Chambre froide de David Koepp Harper Collins Noir 2019, 344 pages Traduit de l’anglais (États-Unis) par Thibaud Eliroff Il était une fois un champignon qui s’était modifié par un concours de circonstances. Il était sur le point d’anéantir toute vie... Lire la suite →

« Je peux vivre avec le fait qu’elle me torture pendant la journée, mais, la nuit, ce que je ressens est insupportable. »

Thornhill de Pam Smy Rouergue, collection Epik, 530 pages Traduit de l’anglais par Julia Kerninon À la fois BD et roman (roman graphique en somme), ce premier ouvrage de Pam Smy bénéficie du prestige (à mes yeux en tous les... Lire la suite →

« Certaines choses ne peuvent pas être dites, seulement devinées.»

American Elsewhere de Robert Jackson Bennett Traduit de l’anglais (États-Unis) par Laurent Philibert-Caillat Albin Michel Imaginaire 2018, 784 pages « Certaines choses ne peuvent pas être dites, seulement devinées. Elles doivent être comprises. Et vous comprenez, je crois, n’est-ce pas ? »... Lire la suite →

« C’est la prose d’une blanchisseuse et l’orthographe d’une cuisinière. »

Honoré et moi de Titiou Lecoq L’iconoclaste 2019, 295 pages « Balzac poursuivait trois buts dans la vie : être connu, être aimé et être riche. » Epic fail ? Oui et non. D’abord, et ça me semble très important à souligner,... Lire la suite →

« Je me suis mis à collectionner les lettres de suicide de ma soeur Eunice à l’âge de sept ans. »

Une cosmologie de monstres de Shaun Hamill Albin Michel Imaginaire 2019, 405 pages Traduit de l’anglais (États-Unis) par Benoît Domis « Je me suis mis à collectionner les lettres de suicide de ma soeur Eunice à l’âge de sept ans. » S’il... Lire la suite →

« Quel effet ça ferait d’être riche au point de pouvoir se procurer n’importe quel livre et avoir ensuite le temps de le lire ? »

Semiosis de Sue Burke Albin Michel Imaginaire 2019, 435 pages Traduit de l’anglais (États-Unis) par Florence Bury Attention, coup de coeur ! Ils se sont réveillés après cent-cinquante huit ans d’hibernation dans un vaisseau spatial minuscule, et tout de suite... Lire la suite →

« Svangi – Ventre Creux. Ce nom n’est pas une insulte au destin, vous pouvez me croire. »

L’île de Sigridur Hagalin Björnsdottir Gaïa, collection Kayak, 2019, 276 pages Traduit de l’islandais par Éric Boury « Je les observe, nous sommes plus calmes, nous avons moins peur les uns des autres. Il se passe toujours quelque chose quand des... Lire la suite →

« Elle savait aussi qu’elle lisait elle-même trop pour sa santé »

Le coeur de l’Angleterre de Jonathan Coe Gallimard, Du Monde Entier, 2019, 560 pages Traduit de l’anglais par Josée Kamoun « Elle savait aussi qu’elle lisait elle-même trop pour sa santé, accordait trop d’importance à la lecture, affligée d’une sorte de... Lire la suite →

« Quelle sorte de société est-ce donc, pour isoler les gens au point qu’ils aient besoin de l’approbation de quelques inconnus ? »

Rosewater Insurrection de Tade Thompson J’ai lu Nouveau Millénaires 2019, 412 pages Traduit de l’anglais par Henry-Luc Planchat Ah quelle suite, les amis ! Ce deuxième volet de la trilogie Rosewater est encore meilleur que le premier (si tant est... Lire la suite →

« L’espace d’un instant, Clara se demanda si la vie était plus joyeuse avec les hommes, ou sans eux. »

Lune Comanche (Lonesome Dove : l’affrontement) de Larry McMurtry Gallmeister, Totem, 2019, 790 pages Traduit de l’américain par Laura Derajinski Parution en format poche (Totem) pour cette bonne petite brique qui offre à tous les amoureux de Lonesome Dove une... Lire la suite →

« Eh bien, qu’est-ce que j’y peux, si je suis une telle fripouille géniale, vive d’esprit, le roi de toute la création ? »

Te souviendras-tu de demain ? de Zygmunt Miloszewski Traduit du polonais par Kamil Barbarski Fleuve éditions 2019, 546 pages « Je ne suis plus une jeunette et je devrais donc être capable de trouver un terme soigné et approprié pour désigner... Lire la suite →

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑