Recherche

Cunéipage

Le blog de Sylvie Sagnes

Catégorie

J’adore !

« Ça fait toujours du bien d’arrêter d’être con. »

Dans les prairies étoilées de Marie-Sabine Roger Babel 2019, 325 pages « Avant d’aller dormir, j’ai pris le temps de me remettre le Nobel de la BD. Je ne l’avais pas reçu depuis au moins six mois. C’est un exercice très... Lire la suite →

Publicités

« Bien sûr, c’est important, la politique, mais si on veut manger de la purée un jour, c’est quand même à nous de biner les pommes de terre. »

Le dernier amour de Baba Dounia d’Alina Bronsky Actes Sud 2019, 152 pages Traduit de l’allemand par Isabelle Liber J’avais adoré « Cuisine tatare et descendance » et c’est avec beaucoup d’envie que j’ai entamé ce dernier amour, je n’ai pas été... Lire la suite →

« Vous vous souvenez de la dignité ? »

Personne ne disparaît de Catherine Lacey Actes Sud, Babel, 268 pages Traduit de l’anglais (États-Unis) par Myriam Anderson « Il y a un certain type de femmes qui vont déceler la terreur chez quelqu’un et lui donner le nom de courage. »... Lire la suite →

« Ce que tu crois voir d’humain chez eux, c’est toi qui le projettes. »

La Chasseuse de trolls de Stefan Spjut Actes Sud Exofictions 2019, 633 pages Traduit du suédois par Jean-Baptiste Coursaud Croyez-vous aux trolls ? Susso, elle, consacre un site à toutes leurs manifestions, jusqu’à présent l’occasion surtout de prouver des supercheries.... Lire la suite →

« Imagine qu’il s’agisse réellement d’une créature surnaturelle. Et si elle découvre que tu la cherches ? »

L’Outsider de Stephen King Albin Michel 2019, 570 pages Traduit de l’anglais (États-Unis) par Jean Esch Terry Maitland, un homme droit et intègre, apprécié de tous, se fait arrêter d’une manière spectaculaire et très dérangeante. Le policier qui est responsable... Lire la suite →

« J’avais simultanément conscience que le temps formait un vaste continuum et que celui qui m’était imparti était court, insignifiant. »

I am, I am, I am de Maggie O’Farrell Belfond 2019, 247 pages Traduit de l’anglais par Sarah Tardy « Dix-sept rencontres avec la mort », annonce le sous-titre, et dès la première anecdote, on est cueilli. On est même saisi, retourné,... Lire la suite →

« Mais si vous cherchez à me soudoyer, je me vois dans l’obligation de vous décevoir. »

Retour à Budapest de Gregor Sander Quidam éditeur 2019, 243 pages Traduit de l’allemand par Nicole Thiers « Et avec un petit bakchich, qu’est-ce que ça donnerait ? avait demandé Paul - et, quand il y pense, il en est encore... Lire la suite →

« Les témoins, c’est comme la famille. Faut faire avec ce qu’on a. »

Le verdict de Nick Stone Gallimard Série Noire 2018, 720 pages Traduction (GB) de Frédéric Hanak. Il est devenu très riche et vient de recevoir le trophée de la « Personnalité Ethique » de l’année. Plutôt ironique pour un homme à la... Lire la suite →

« Ainsi en va-t-il avec les films. Ils ne changent pas. C’est vous qui changez. »

Les Innocents & les Autres de Dana Spiotta Actes Sud 2019, 346 pages Traduit de l’américain par Emmanuelle et Philippe Aronson Meadow et Carrie. Deux jeunes filles qui se rencontrent à l’adolescence, deux antithèses l’une de l’autre, tout les oppose... Lire la suite →

« On négocie parfois de bien étranges accords avec sa conscience, je ne vous apprends rien. »

Personne n’a peur des gens qui sourient de Véronique Ovaldé Flammarion 2019, 268 pages « Si elle ne s’aimait pas beaucoup, elle se préférait encore aux autres. » Tout commence un matin de juin dans le sud de la France, Gloria embarque... Lire la suite →

« Franny n’avait aucune idée de ce qu’elle voulait faire de sa vie, à part lire. »

Orange amère d’Ann Patchett Actes Sud 2019, 302 pages Traduit de l’anglais (États-Unis) par Hélène Frappat Ça commence lors du baptême de Franny. Bert déboule avec la première chose qui lui est tombée sous la main, une grande bouteille de... Lire la suite →

« Je suis amoureux jusqu’aux dents. J’en ai mal partout. »

Comme il pleut sur la ville de Karl Ove Knausgaard Denoël (collection & d’ailleurs) 2019, 836 pages Traduit du norvégien par Marie-Pierre Fiquet Karl Ove Knausgaard, pour ceux qui ne le connaîtraient pas, a entrepris de raconter sa vie, toute... Lire la suite →

« Jean-Câlin, meus ton corps jusqu’à mon voisinage. »

Les Robins des Bois La Playade Cherche Midi 2018, 350 pages Ça n’aurait aucun sens de faire lire cet ouvrage à qui ne connaîtrait pas les Robins, ou à qui ne serait pas sensible à leur humour. Pour tous les... Lire la suite →

« Des nouvelles robes, des rideaux, des cadeaux pour mon Roro. »

Avez-vous lu les classiques de la littérature ? de Soledad Bravi et Pascale Frey Rue de Sèvres 2018, 161 pages « Résumé en images des romans éternels » indique la couverture mais ce livre est loin de se résumer à ça. Bien... Lire la suite →

« Il avait souvent l’impression qu’être amoureux, c’était avoir un moineau pris dans les cheveux. »

Frank et Billy de Laurie Colwin Autrement, Les Grands Romans, 2018, 238 pages Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Élishéva Marciano (Another Marvelous Thing 1982) Frank a la cinquantaine, deux enfants, une épouse qu’il adore, tous deux ont un métier épanouissant.... Lire la suite →

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑