Recherche

Cunéipage

Le blog de Sylvie Sagnes

Catégorie

Excellent

« On pouvait dire… oh ! Dieu ! … bien des choses en somme… »

Edmond de Léonard Chemineau d’après la pièce d’Alexis Michalik Rue de Sèvres 2018, 123 pages Ah, Cyrano. « Ci-gît Hercule-Savinien de Cyrano de Bergerac qui fut tout, et qui ne fut rien. Mais il y a une chose que j’emporte. Quelque... Lire la suite →

Publicités

« Elle pleure de ne pas savoir par quel bout prendre cette vie. »

Écorces vives d’Alexandre Lenot Actes sud, Actes noirs 2018, 204 pages « Ce n’est que maintenant, dans les débris de sa vie, en comptant ses plaies et en remontant le fil de ses cicatrices, qu’il sait enfin tendre l’oreille vers le... Lire la suite →

«Madame Avril hoche la tête « …Mais qu’allons-nous faire de tant de bonheur?»*

Lire et choisir ses albums de Cécile Boulaire Didier Jeunesse 2018, 231 pages * Anne Herbauts, « Les Moindres Petites Choses » * « La littérature, ce n’est pas mettre des mots bout-à-bout pour « traiter un thème », c’est inventer avec des mots un... Lire la suite →

« Si les choses tournent vraiment mal, disaient les gens, on vendra tout et on ira vivre dans le Maine. »

Trajectoire (nouvelles) de Richard Russo La Table Ronde / Quai Voltaire 2018, 296 pages Traduit de l’anglais (Etats-Unis) Par Jean Esch « De toute façon, ils sont tous cinglés. Les acteurs, voulait-il dire. En tant qu’espèce. » Ah, quel bonheur de lire... Lire la suite →

« Mnésiste : personne qui étudie la lithomnésie et l’histoire perdue. »

Les cieux pétrifiés de N.K. Jemisin Les livres de la Terre fracturée 3. J’ai lu, Nouveaux Millénaires, 2018, 434 pages Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Michelle Charrier Impossible de prendre l’histoire en cours par ce troisième et dernier tome, vous... Lire la suite →

« Savoir *de façon certaine*, ça n’existe pas. Les seules choses fiables, c’est l’humilité et un regard attentif. »

« Les filles qui font des sciences, c’est comme les ours qui font du vélo. Pas impossible, mais un peu monstrueux. » L’arbre Monde de Richard Powers Cherche-Midi 2018, 483 pages Traduit de l’américain par Serge Chauvin « A Bellevue, dans l’Etat de... Lire la suite →

« Car tel est le problème dans ma nouvelle vie : la façon dont l’ancienne s’y invite. »

Arcadie d’Emmanuelle Bayamack-Tam P.O.L. 2018, 448 pages « Les romans, la poésie, le théâtre, c’est quand même un bon moyen de connaître des tas de gens, les auteurs, de façon très intime, et sans tout le tralala social qui brouille un... Lire la suite →

« L’effroyable douceur d’appartenir. »

Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu Actes Sud 2018, 426 pages « L’éducation est un grand mot, on peut le mettre dans des livres et des circulaires. En réalité, tout le monde fait ce qu’il peut. Qu’on se saigne ou... Lire la suite →

« Ils utilisent les signaux canagwa et répètent deux mots : « échanger » et « parler ». »

Une assemblée de chacals de S. Craig Zahler Gallmeister, Totem, 2018 343 pages Traduit de l’américain par Janique Jouin-de Laurens Le 12 août 1888, à Trailspur dans ce qui est encore le territoire du Montana, doit avoir lieu le mariage... Lire la suite →

« La fiction est un virus qui contamine tout ce qu’il touche. »

Scherbius (et moi) d’Antoine Bello Gallimard 2018, 437 pages « Pour ne jamais faillir, Scherbius a un truc : il s’imagine qu’il est Jean-Paul Belmondo et qu’une demi-douzaine de caméras suivent ses moindres faits et gestes. » Où est passée Papillon ?... Lire la suite →

« On traverse la vie en se disant que celle-ci recèle un secret. Et ce secret, c’est qu’il n’y en a pas. »

La fourrure blanche de Jardine Libaire Presses de la cité 2018, 428 pages Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Christine Barbaste « Le professeur Ford se comporte avec Jamey comme tout le monde l’a toujours fait : il s’est d’abord entiché de... Lire la suite →

« Parfois, bien sûr, Ann en a le coeur brisé. »

  Idaho d’Emily Ruskovich Gallmeister 2018, 358 pages Traduit de l’américain par Simon Baril  --- C’est un premier roman et il est fulgurant.  --- fulgurant, adjectif 1. Qui jette une lueur vive et rapide. Clarté fulgurante. synonymes : brillant, éclatant 2.... Lire la suite →

« Mais alors, tout n’est qu’une question de… modes ? N’y-a-t-il rien d’absolu ? »

Le Sculpteur de Scott McCloud Rue de Sèvres 2018, 486 pages Traduction (USA) de Fanny Soubiran Succès pharaonique pour ce roman graphique paru en 2015 et traduit depuis un peu partout à travers le monde. Depuis trois ans, on ne... Lire la suite →

« J’écris un poème, le monde manque de lamantins de lézards du val d’Aran de caribous le monde manque de nous. »

Tant bien que mal d’Arnaud Dudek Alma éditeur, 89 pages « Je commande un soda. A la table d’à côté, un jeune homme dit à un téléphone que son train aura du retard. J’écris un poème, le monde manque de lamantins... Lire la suite →

« Tout va bien, exagérai-je. »

Faire mouche de Vincent Almendros Les éditions de Minuit, 2018, 127 pages Je découvre l’auteur par ce texte, qui m’a attirée par sa 4° de couv, mystérieuse à souhait : « À défaut de pouvoir se détériorer, mes rapports s’étaient considérablement... Lire la suite →

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑