Recherche

Cunéipage

Le blog de Sylvie Sagnes

Catégorie

Excellent

« Ne me dites pas que vous ne savez pas ce qu’est la renouée du Japon ! »

Ce que l’on ne peut confier à sa coiffeuse d’Agata Tomazić Histoires slovènes délicieusement ordinaires Traduites par Stéphane Baldeck Belleville éditions 2020, 205 pages « Parce qu’au final, le pire, ce n’est pas, un beau jour, de ne plus supporter la... Lire la suite →

« C’était probablement une erreur, mais sur l’échelle des erreurs elle espérait que c’en était une bonne. »

Mothercloud de Rob Hart Belfond noir 2020, 412 pages Traduit de l’américain par Michael Belano Dans ce futur pas si éloigné, se tenir simplement dehors en été est devenu impensable et tout le commerce se fait en ligne. Lentement mais... Lire la suite →

« Donovan m’avait dit un jour que le monde abritait deux sortes de gens : ceux qui donnaient un nom à leur cheval et ceux qui s’en abstenaient. »

Inland de Téa Obreht Calmann Levy 2020, 408 p. Traduit de l’anglais (États-Unis) par Blandine Longre « Quand elle sortit de la maison, Harlan mettait pied à terre. Ce n’était pas un bel homme - mais, comme le disait Desma :... Lire la suite →

« Ce n’est pas possible à expliquer, cela ne peut qu’être compris. »

Vita Nostra de Marina & Sergueï Diatchenko L’Atalante 2019, collection La Dentelle du Cygne, 525 pages Traduit du russe par Denis E. Savine «  Vous inculquer une représentation de la structure du monde, et plus important encore, vous expliquer votre... Lire la suite →

« La dernière dispute entre Zed et son père concerna les extraterrestres. »

Danses aériennes de Nancy Kress J’ai lu 2019, 573 pages Ouvrage proposé par Ellen Herzfeld et Dominique Martel Traduit de l’anglais (États-Unis) par Pierre-Paul Durastanti & Thomas Bauduret « Onze vues de Nancy Kress » nous dit-on en guise d’avertissement, en précisant... Lire la suite →

« Elle savait aussi qu’elle lisait elle-même trop pour sa santé »

Le coeur de l’Angleterre de Jonathan Coe Gallimard, Du Monde Entier, 2019, 560 pages Traduit de l’anglais par Josée Kamoun « Elle savait aussi qu’elle lisait elle-même trop pour sa santé, accordait trop d’importance à la lecture, affligée d’une sorte de... Lire la suite →

« Elle se haïssait tellement que ses dents lui faisaient mal. »

Dégels de Julia Phillips Autrement 2019, 383 pages Traduit de l’anglais (États-Unis) par Héloïse Esquié Nous sommes dans le Kamtchatka, une péninsule aux confins de la Russie. En août, deux petites filles (la plus grande s’occupait de la plus jeune)... Lire la suite →

« Si tu ne viens pas aujourd’hui, nous entrerons dans la phase conséquences. »

Au nom du bien de Jake Hinkson Gallmeister, Americana, 2019, 307 pages Traduit de l’américain par Sophie Aslanides J’avais bien aimé l’an dernier « Sans lendemain » de Jake Hinkson, mais j’ai cette fois pris une sacrée claque avec ce « Dry County ».... Lire la suite →

« Quis custodiet ipsos custodes ? »

Unité 8200 de Dov Alfon Liana Levi 2019, 384 pages Traduit de l’anglais par Françoise Bouillot Il est 10h40 le lundi 16 avril, Yanniv Meidan atterrit à Roissy avec ses collèges pour une expo de geeks. C’est un marrant, Yanniv,... Lire la suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑