Les voisins mode d’emploi : Enfermée dehors d’Agnès Mathieu-Daudé et Charles Berberian (Neuf, l’école des loisirs)

Je ne retiens jamais les préconisations d’âge pour les collections et évidemment pour ce roman-ci, paru dans la collection Neuf, je m’interroge : l’héroïne (elle ne veut pas nous révéler son prénom jusque très tard dans le roman la coquinette) a 11 ans mais je l’ai lu exactement comme s’il s’adressait à mon âge à moi (vénérable), donc à vous de voir. On la suit tandis qu’elle se retrouve coincée hors de chez elle en pyjama, avec personne vers qui se tourner. De là, elle nous raconte sa drôle de vie… Drôle, tendre, actuel, il se dévore en en un rien de temps et si son épilogue ne règle rien (on espère une suite, voire une série ?….), il est choupi tout de même. Beaucoup aimé.


Jusqu’à la dernière page de Laura Ferracioli et Alice Coppini Trad. Pierre Crooks (Balivernes)

Un écrivain se heurte à une fée en faisant ses courses et endure un terrible sort en châtiment : toutes ses dernières pages disparaissent. Ne pouvant plus vivre de son écriture (ses histoires ne sont plus entières !), il part courir le monde et fait tout un tas de métiers. C’est alors qu’une par une, ses dernières pages lui reviennent. Et si le sort subi n’était en réalité pas une punition ?…  Un grand album aux illustrations vivantes et colorées qui pousse à s’ouvrir au monde et aux autres afin d’avoir quelque chose à raconter, je ne peux qu’approuver ! J’adore de toute façon les livres qui parlent de livres, même en Jeunesse. À proposer dès 5 ans.


On dirait… de Charles G. Shaw (Didier Jeunesse)

Ce très joli album n’est une nouveauté que pour la France (je n’ai pas trouvé de mention quant à la traduction), car il circule depuis 1947 dans les pays anglo-saxons et je comprends son succès. Sur un immense fond bleu (gros indice), des tâches blanches ressemblent à des formes identifiables, sans jamais les être vraiment. On dirait un oiseau, par exemple, mais ce n’est pas un oiseau. Alors qu’est-ce que c’est, Mmm ? Réponse en toute dernière page, pour celles et ceux qui n’auraient pas trouvé avant 🙂 Dès1 an.


Rien que toi de Sally Grindley & Célia Chauffrey Trad. Aude Gwendoline (Pastel) (L’école des loisirs)

« Est-ce qu’il y a d’autres ours comme moi ? » demanda Alfie Ours à sa maman. Et tandis qu’ils se promènent et qu’il se comporte en petit ourson gai et remuant, sa maman entreprend de lui énumérer tout ce qui fait qu’il est lui. Non, il n’y en a pas deux comme lui et c’est bien la somme des mille et un détails qu’une maman connaît sur son enfant qui le rend aussi unique. Un très bel et grand album aux illustrations douces et luxueuses qui apporte un sourire apaisé sur les petits visages. À lire et relire dès 1 an.


Barnabé soigne la planète de Gilles Bizouerne et Béatrice Rodriguez (Didier Jeunesse)

En voilà un petit héros sympathique comme tout et animé des meilleures intentions, s’il vous plaît : la planète est malade ? Allez hopopop ! urgence, laissez-les passer. Avec ses copines, hopopop ! La planète, ils vont la soigner. Comment ? Ben comme ils peuvent, pardi. Ou comme il faut, selon leurs critères. En tout cas, ils y vont, et ils ont bien raison. Aussi naïfs puissent-ils sembler, tout commence toujours par une action à petite échelle, mais ensemble. Nous avons ici bien hâte de les retrouver dans d’autres aventures, ces attachants petits animaux. Dès 3 ans.


Pour Faire une Souris Verte de France Quatromme et Soufie Régani (Kaléidoscope)

Attention, attention, nous sommes invités à un grand pestacle de magie !… Où une petite fille revisite une (une ? vraiment ?…) comptine fort célèbre en n’obtenant pas tout à fait le résultat escompté… Un album adorable qui donne envie de chanter et de danser et de faire de la magie, tout ça avec énormément de bonne humeur. Dès 2 ans.