Ça fait longtemps qu’on s’est jamais connu de Pierre Terzian
Quidam éditeur 2020, 231 pages

Parce qu’il est tombé amoureux d’une québécoise, voici Pierre Terzian installé à Montréal. Il écrit, c’est entendu, mais il lui faut également manger, et ce qu’il déniche, c’est un intérim en crèches. Plus précisément, il reçoit de temps en temps le matin, à 6h30, un coup de fil lui donnant une mission. Ce peut être une seule journée, une semaine, il remplace.

« Je m’acclimate. Par exemple, je m’habitue petit à petit aux prénoms à la con. Olivia-Juliette ? Brandon Junior ? Jean-Léon ? Logan ? Je croyais que c’était un nom de bagnole ? Ici les gens décident tout à coup de réinventer l’orthographe d’un prénom : Aimyle. Ah ? Ok. Enchanté. Moi c’est Pillaire. »

En prise directe avec les québécois de demain, de quelques mois à quelques petites années, il apprend bien vite le cadre horaire du quotidien et ses repères salvateurs et sait nous raconter tout ça avec une immense tendresse et pas mal d’humour (comprendre l’anglais est nécessaire, cependant.) Le job est idéal pour observer, il ne s’en prive pas, et ce n’est pas un hasard s’il choisit d’évoquer une garderie alternative :

« – Dernière chose, je te demanderai de ne pas dire « non ».
– Comment ça ? Jamais ?
– Non.
– Parce que…
– Parce que c’est une faiblesse, Patrick ! Tu dois guider l’enfant et respecter son cheminement.»

juste avant une garderie autochtone :

« Lauren est forte. Elle s’en bat les couilles. Comme on dit. Elle me fascine. J’essaie de ne pas trop le montrer, mais je bois ses paroles comme un petit chevreuil au ruisseau. Elle parle sans chuchoter. Sans craindre que les enfants se réveillent. Elle m’explique que leur programme mise sur la fierté et la créativité engendrées par la connaissance des croyances collectives traditionnelles autochtones. La personnalité de l’enfant est conçue comme partie d’un tout (conception holistique), et non une fin en soi. (…) Les enfants ronflent. Ils sont en sécurité. Lauren les protège. Lauren a confiance en l’avenir. Moi aussi. D’un coup. J’ai confiance en Lauren. »

Racontée en suivant le fil des horaires d’un tout petit, cette immersion au Québec dépayse et enrichit. Une lecture tout indiquée pour supporter le confinement !