Les bottes magiques du Père Noël de Mark Gaito et Sébastien Chébret (Gründ)

Eh oui, eh oui, c’est dès octobre qu’on s’équipe pour Noël, ce n’est pas trop tôt si on veut pouvoir choisir et proposer différentes choses. Un livre sur le Père Noël est tout à fait indispensable, et celui-ci possède un accessoire magique, une SuperExtraPowerCan ! En effet, celle-ci se détache de la couverture et permet, lorsqu’on la passe sur un certain dessin (et quand on a compris ce qui déclenche le truc…), d’entendre différents sons, dont le SuperExtraPowerCan prononcé with a beautiful accent. L’histoire, on ne va pas se le cacher, passe dès lors aux oubliettes : il n’y a que la SuperExtraPowerCan qui compte ! (Et elle plaît BEAUCOUP !…)  Dès 3 ans.


Six histoires de Mirabelle et Viandojus de Christine Roussey (De La Martinière Jeunesse)

Qu’est-ce qui unit une petit fille très écolo à l’âme partageuse et contemplative et  un sanglier né dans une décharge, grognon et ambitieux ? Une très belle quoiqu’improbable amitié et le goût de l’aventure et des bêtises ! Comme toujours avec Christine Roussey, un vent de liberté souffle sur les pages et j’avoue rester parfois un peu sur le bord du trottoir (traduction, je n’adhère pas à tout sans doute parce que je ne comprends pas tout…), mais ces deux amis-là parviennent toujours à me rattraper tôt ou tard et puis franchement, moi aussi je veux que la vie soit douce et/ou qu’il pleuve des frites. Six petites histoires à proposer dès 4 ans.


Loup Gris se déguise de Gilles Bizouerne et Ronan Badel (Didier Jeunesse)

Il est bête, ce Loup Gris, mais bête ! Qu’il tente de se faire passer pour un arbre, une brebis ou une carotte, c’est toujours n’importe quoi et personne ne se laisse prendre. Lui, en revanche, ne voit rien de ce qui se passe sous son nez et est prêt à croire littéralement n’importe quoi… On l’aime quand même, bien sûr, et on l’aime même beaucoup parce qu’il nous fait trop rire et que, chuuut, c’est pour de faux tout ça. Les enfants dès 4 ans seront très heureux de retrouver leur anti-héros irrésistible et les lecteurs à voix haute se régaleront des jolies rimes et autres onomatopées du texte toujours très rythmé. Un indispensable !


Le lac des cygnes de Pascale Maret et Alexandra Huard (Nathan)

Je ne suis jamais allée à l’opéra. Peut-être qu’un jour j’emmènerai un de mes petits-enfants voir Le Lac des Cygnes, dont on connaîtra au moins l’histoire ! Ici adaptée de la version de Rudolf Noureev, elle nous narre comment le prince Siegfried se fit avoir par l’infâme et redoutable Rothbart et confondit un cygne noir avec l’élue de son coeur. Les pages sont d’une beauté inquiétante, l’album est grand, sombre, l’histoire est torturée, tout est en place pour donner envie d’aller voir sur une scène des bras s’élever et tournoyer sur la musique éternelle de Tchaïkovski. À partir de 5 ans.


Papa, Maman, quel talent ! de Matgorzata Swedrowska et Joanna Bartosik (Trad. polonais par Nathalie Le Marchand) (Thierry Magnier)

La famille vue par les enfants, c’est tellement chouette ! Pour le petit narrateur, en tout cas, son père et sa père sont TOUT. Capables de tout, déjà, mais aussi complémentaires, associés, aidants, moteurs, poétiques, pratiques, j’en passe, c’est un pur plaisir de parcourir ces pages chantant leurs louanges et disons-le franchement, ça inspire ! C’est une question de regard, bien sûr, dans un oeil bienveillant on révèle le meilleur de soi (bonne leçon), et les illustrations (formidables, précises, nettes, épurées) ajoutent leur grain de sel. Dès 3 ans.

 


Jean-Michel et le poussin sandwich de Magali Le Huche (ACTES SUD Junior)

Une nouvelle aventure pour Jean-Michel le caribou, une bande-dessinée petit format sans cases. Ce matin-là, il découvre que tout le village se presse autour d’un camelot, qui revient matin après matin vendre tout son stock à des villageois crédules. N’écoutant que son courage (non je plaisante, c’est Gisèle qu’il écoute) (…), il va chercher à en savoir plus… Tout le monde va reconnaître tout de suite de qui Magali Le Huche s’est inspirée pour le personnage du méchant, et ça fonctionne parfaitement. Moralité : n’achetez pas n’importe quoi et surtout, si ça gratte, on enlève. Avec tout un tas de petites choses amusantes un peu partout à regarder, dès 5 ans.


Voyage au centre de la terre de Marjorie Béal et d’après Jules Verne (Balivernes) (Farfadaises)

Vous êtes fan de SF ? Vous avez envie que votre tout petit se familiarise très tôt avec les classiques ? Vous adorez Jules Verne ou les volcans ? Les raisons sont nombreuses, et tout aussi bien peut-il n’y en avoir d’autre que le hasard qui place cet album entre vos mains. En tous les cas c’est l’occasion d’évoquer une très belle histoire avec un bébé, celle d’un voyage extraordinaire au centre de la Terre… Des personnages tout rond, deux volcans, des pages bien cartonnées qui ne craignent pas d’être mâchouillées, à proposer dès 1 an avant de passer plus tard à des versions plus étoffées.


Croc croc la carotte de Fang Yiqun, Véronique Massenot et Clémence Pollet (HongFei)

Les éditions Hongfei nous emmènent du côté de la Chine en reprenant un conte de Gang Yiqun : adapté en français par Véronique Massenot et illustré par Clémence Pollet, ce Croc Croc la carotte nous promène de maison en maison en reprenant sans cesse la même trame et les mêmes paroles, offrant un effet de répétition toujours très apprécié. On aime tout autant la chaleur de l’amitié et les valeurs de partage également présentes, comme emmitouflées dans un manteau de neige. Un album très doux à proposer dès 3 ans.


Casse-noisette (Mon petit livre sonore) de Pierre Coran et Julia Spiers (Didier Jeunesse)

Ce livre sonore ressemble beaucoup à un Paco, ce qui n’est pas une mauvaise chose : les pages sont en papier (il faut donc appuyer avec un peu de précision et de détermination sur la puce musicale), l’histoire occupe une vraie place et n’est pas simple prétexte à mettre la musique, et la réalisation est soignée : dorures, illustrations chatoyantes, une impression de luxe. On retrouve les dix extraits en 3° de couverture et en attendant c’est la fête ! Il faut dire que Casse-noisettes est un opéra qui se prête particulièrement bien à la danse et à la joie, et dont on finit par bien connaître les airs. Dès 3 ans.


Océans de Mia Cassany et Marcos Navarro (Nathan) (Album Mosquito !)

Voici un un incroyable album, immense par la taille et le contenu ! On s’intéresse aux océans, c’est entendu, mais on n’avait encore jamais pu les observer de cette manière, avec des illustrations qui éclatent de couleurs et de détails et des informations à la fois instructives et amusantes (la raie manta peut se reconnaître dans un miroir ?!…). On le pose par terre, on s’installe, et c’est parti pour de longs moments d’observation (on peut même jouer à chercher les animaux dont on nous annonce le nombre à chaque page). À partir de 5 ans.