Palomino de Michaël Escoffier et Matthieu Maudet (l’école des loisirs)

Depuis quelques temps, Palomino le cheval n’a qu’une obsession : une petite fille ! II veut une petite fille. Il ne se rend pas compte, disent ses parents, c’est beaucoup trop d’entretien. Une petite fille à la maison, non ce n’est pas raisonnable… Une inversion hilarante (oh la horde de petites filles sauvages !… :)) qui inaugure une nouvelle série, qu’on a TROP hâte de pouvoir lire. Dès 5 ans.


Ma petite boite à comptines de Marion Billet (Nathan)

Les bébés adorent ces mini-boites, dans lequel s’insèrent six petits livres. Les en sortir puis les remettre peut les fasciner un bon bout de temps, et l’expérience démontre qu’ils ne s’en lassent pas : en grandissant, ils la redécouvrent perpétuellement et elle fait appel à quelque chose qui leur est irrésistible. Ici sont réunies six comptines très connues (ou pas) (Une souris verte, La famille Tortue, Coucou Hibou, La fourmi m’a piqué la main, Une poule sur un mur et Petit escargot), que l’on peut lire ou écouter sur l’application Nathan en scannant le code. Astuce : les bébés préfèrent qu’on les leur chante, nous ! Dès 6 mois.


Regarde autour du monde d’Emiri Hayashi (Petit Nathan)

Attention, petite bombe ! On suit Pouf le chien en visite tout autour du monde, et chaque pays revêt une tonalité différente (orange, rose, bleu…). Parées de textures à toucher et de touches argentées pour briller, chaque page est un enchantement pour les yeux de bébés! Dès 6 mois.


Une maman c’est comme une maison d’Aurore Petit (Les Fourmis Rouges)

De la grossesse aux premiers pas du bébé, une année d’analogies. Une maman c’est comme… tout y passe, tout est vrai, tout construit. Une maison, une île, une mélodie, une barrière, un tableau, une récompense, une maman c’est tout à la fois et on mesure très bien aussi grâce à cet album combien pour devenir tout cela une maman a d’abord besoin d’un bébé…Un hymne à la douceur et à l’amour qui défie toute catégorisation. Dès quelques mois et/ou en cadeau de naissance pour les mamans. A noter que la couverture se déplie en poster !


 

Mes premières notions sonores de Julie Mercier (Gründ)

Un super imagier sonore à proposer dès 1 an, qui fascine par ses illustrations nombreuses et détaillées (et colorées) et qui possède comme tous les livres Gründ cette voix unique pour animer les puces sonores. Je n’ai toujours pas défini la particularité de cette prononciation mais ça le fait ! Les tout petits écoutent. Chacun, ensuite, a sa propre sensibilité qui le fait s’attarder qui sur les formes, les couleurs,  les chiffres ou les sons, mais en plus d’être utile c’est ludique, que demande le peuple. Format plutôt grand.


Le si petit roi d’Alice Brière-Haquet et Julie Guillem (HongFei)

Adapté d’un conte indien, « Le si petit roi » distille avec simplicité une perle de sagesse : savoir vivre l’instant, le fameux Carpe Diem, mais le fait avec une telle fraîcheur que l’on semble, même nous, adultes, le découvrir. Alliant jeu avec les sonorités et illustrations un brin solennelles et très douces, cet album est une petite merveille comme pratiquement tous ceux proposés par HongFei, une maison d’édition hautement recommandable. On apprécie également le paradoxe du format conte pour évoquer un mal très contemporain, la dispersion. Dès 7 ans.


O de Lucie Phan (l’école des loisirs) (Loulou & cie)

Ce qu’on voit sur la couverture, c’est un « O », on est d’accord ? C’est aussi un rond rouge, qui, si on lui dessine des yeux pour voir, se rend compte qu’il vient de heurter un carré bleu. Si tous deux se voient dotés de jambes, puis de bras, puis de… Bref, ils peuvent faire de plus en plus de choses car rond et carré peuvent agir de concert, et même rencontrer une nouvelle forme, sous une boule de glace ! Une histoire géométrique absolument logique, à proposer dès 1 an.