Ada & Rosie : Mauvais esprit de famille de Dorothée de Monfreid

Casterman 2019, 85 pages

Initialement publiées sur le site du journal Libération, ces planches de la série « Ada et Rosie » ont  été remaniées à l’occasion de cette parution en recueil, proposant une progression dans le temps, le long d’une année scolaire. Nous sommes à Paris, au sein d’une famille traditionnelle, papa, maman, une ado et une petite fille. C’est leur quotidien qui est épinglé, source de nombreux bons mots et gentilles névroses tels que nous pouvons tous les vivre, enfin, pour les plus chanceux d’entre nous. Car si l’ensemble baigne dans une vraie tendresse, il occulte également tout problème. C’est un monde idéal, en somme, privilégié à tout le moins, où le danger ne fait que vaguement roder dans un hypothétique ailleurs. Pour autant, l’observation est fine et amusante et le dessin, variant les tonalités et offrant une légère mise à distance par le truchement des animaux, est très agréable à regarder.