Mes premiers bruits de petites bêtes d’Olivia Cosneau (Gründ)

C’est une bonne idée, je trouve, de proposer un livre sonore consacré aux bruits des insectes. Vers 6 mois, bébé n’a encore aucune appréhension et lui apprendre à identifier le son que produisent la mouche, l’abeille, le sphinx ou le bousier l’intéressera et lui sera utile. Quant au grillon ou à la cigale, ça met un peu d’été dans nos intérieurs ! À noter que les sons durent vraiment longtemps.


Little Tiger de Julie Abery et Susie Mason (Amicus Ink)

Un petit format solidement cartonné pour suivre la vie de ce petit tigre prêt à faire tout un tas de bêtises (de son âge !), accompagné de très près par sa maman. Chaque double page possède son petit texte en rime, avec des verbes pas simplifiés (pas de langage bébé), et tout sourit dans cet album : les couleurs, les dessins, les animaux. Dès 1 an.


La tarte aux cornichons sauvages d’Antonin Louchard (Seuil Jeunesse)

Chouette, une nouvelle aventure de notre lapin grognon préféré ! Il a décidé de faire tourner en bourrique la boulangère, qui n’en méritait pas tant, elle est vraiment très gentille pourtant. Mais notre lapin, non ! Il lui réclame jour après jour une tarte aux cornichons. Sauvages, en plus. Et quand elle la lui prépare… Quel coquin ! On en redemande, de toute façon on est cuit aussitôt qu’on ouvre le premier album de ses aventures. Un héros qu’on adore réprouver, pare qu’il exorcise toutes les tendances à se montrer capricieux.  Dès 3 ans.


Gordilok de Taï-Marc le Thamh et Christine Roussey (De La Martinière Jeunesse)

Plus méchant et plus effrayant que tous les monstres, Gordilok est présent dans toutes les maisons du monde. Une ritournelle suffit à l’évoquer, lorsqu’elle est prononcée quatre fois. Oh ! Cet album est lu à voix haute ? C’est fichu ! Il est là ! (Heureusement, un antidote existe, on le verra plus tard) (rassurez-vous) (je sais que vous étiez inquiets). En attendant, méfions-nous de ses endroits de prédilection, car c’est un monstre monstrueux, nous l’allons voir… Le décalage entre ce qui est dit de lui (et qui nous évoque immanquablement des images à la fois très quotidiennes et très effrayantes) et le dessin qui nous en est proposé est délicieux. On voudrait avoir peur de Gordilok, mais il nous semble surtout très facile à éradiquer et bien peu dangereux, avec un dessin immensément sympathique. Dès 4 ans.


En voiture ! de Guilherme Karsten (Trad. Rosalind Elland-Goldsmith) (Seuil Jeunesse)

Tout commence par un surfeur qui part à la mer en voiture. Sur son chemin, différents auto-stoppeurs vont embarquer à bord et causer divers sentiments au conducteur. On reconnaîtra nombre de figures déjà connues (le petit chaperon rouge, etc.) et on chemine au son des rimes (marrantes). Il prend tout le monde à bord, notre surfeur, enfin, tout le monde, sauf… Mais à force de charger la voiture… Un conte de randonnée qui swingue dans un univers très tranché (plutôt rock). On sent un rythme puissant, une force colorée et incisive, jusqu’à l’épilogue juste ce qu’il faut d’amusant. Dès 3 ans.


Petit coeur de Charlotte Roederer et Clémentine du Pontavice (Nathan)

Un album au format intermédiaire préconisé à partir de 3 ans mais que l’on peut offrir bien avant, à mon avis, tant qu’on ne le laisse pas trop manipuler par les petites mains (c’est du papier). Il raconte la naissance, passant de l’univers à l’atome, du très grand au minuscule, et dépose sur chaque page des petites perles de poésie, très courtes, très entraînantes. C’est doux, c’est tendre, à la fois amusant et solennel, magnifiquement illustré par un dessin moderne et tout en contrastes, bref, c’est vraiment joli.


La vraie vérité sur le Secret de la maîtresse de Franck Prévot et Amandine Laprun (Nathan)

Hé ben eux, leur maîtresse, elle a un secret. Un secret de magie, même. Ils vont te raconter tout ça, te donner leur avis sur la lecture et l’écriture (« ça sert à retrouver l’important des choses en parfait état de l’ordre des mots des idées claires. Et c’est pas rien !« ), sur les histoires en général et sur la vie aquatique en particulier. Le rapport ? Tu comprendras en lisant cet album… À partir de 5 ans, pour enchanter ceux qui connaissent déjà bien les contes traditionnels (loup, maison en pain d’épice, ours en trois tailles etc., c’est mieux si on est en mesure d’identifier les références), pour décomplexer ceux qui ne savent pas encore lire tout seul et leur donner envie de savoir très vite, ou pour amuser ceux qui se débrouillent déjà très bien. Plutôt loufoque et bien sympathique, dans des tons bleutés.


Les engins de chantier de Philippe Jalbert (Seuil Jeunesse) (Les docs emboîtés)

Elle est super, cette collection de docs emboîtés. Évidemment parce que l’imbrication des éléments dans les pages offre des sensations inédites, qu’elles soient visuelles ou tactiles, mais aussi en raison de l’épaisseur des pages cartonnées et de l’impression d’ensemble : c’est bluffant. Le sujet de celui-ci ne gâche rien, la grue, le camion benne ou encore le bulldozer sont l’objet de nombre de questions (ça les fascine !), voici les réponses ! À offrir aussi bien aux petites filles qu’aux garçons, bien sûr ! Dès quelques mois.


 

Publicités