Dans une toute petite pomme de Corinne Dreyfuss (Seuil Jeunesse)

Il était une fois un Tout-Petit-Ver qui grandissait dans une Toute-Petite-Pomme… Un album très délicat et merveilleusement signifiant qui raconte au tout petit (dès 2 ans) comment il a grandi. Tout-Petit-Ver, lui, deviendra Toute-Petite-Chenille puis Papillon, et ne se souviendra plus du temps où il se devenait trop grand pour la Toute-Petite-Pomme. Les illustrations sont très, très belles, à la fois bien détaillées et très simples. Un coup de coeur !


Timoto se marie pour de vrai de Rémi Courgeon (Nathan)

Timoto feuillette un album photo, ça lui donne des idées : il va se marier ! C’est beau les mariages. Avec qui ? Mmmm, bonne question… Un album qu’on croirait saisi sur le vif, tant les situations, les dialogues, tout est vrai, du moins, je l’ai déjà vécu 😉 Jusqu’aux frites qu’on préfère au riz, pour jeter sur les mariés à la sortie de la cérémonie. Mais attention, quand on se marie, il faut s’embrasser : BEUUURK. Dès 4 ans.


Max et Lapin Même pas peur gros loup poilu d’Astrid Desbordes et Pauline Martin (Nathan)

Si jamais un soir, dans ton lit, alors que tu t’apprêtes à t’endormir tu entends un drôle de petit bruit, comme CRR CRR, par exemple, et que cela t’inquiète (à juste titre), fais confiance à Max, il a la solution et te la montre par l’exemple dans ce nouveau tome des ses aventures. Toujours aussi mignon, le graphisme de cette série incite à la douceur et à la bonne humeur. Dès 2 ans.


La vérité sur les grands-parents d’Elina Ellis Trad. Camille Guénot (Kaléidoscope)

À travers un certain nombre d’idées reçues concernant les personnes âgées, ce petit garçon nous offre son regard admiratif, émerveillé et super enthousiaste sur ses grands-parents. Pas sûr que tous soient à la hauteur de ceux présentés ici (hum hum hum) mais ça donne envie ! Le dessin a un petit quelque chose de Quentin Blake (je trouve) et les situations donnent le sourire. Dès 3 ans.


Les saisons dans l’art d’Elsa Whyte (De La Martinière Jeunesse)

Ce livre est tellement bien qu’il me semble avoir été écrit tout spécialement pour moi, même si sa cible tourne autour des 5 ans. En effet, les quatre saisons sont déclinées en tableaux célèbres, de toutes époques et de tous continents. Le petit texte, pour une fois, nous parle directement du tableau, de ce qu’il évoque, avec juste deux ou trois phrases en-dessous concernant l’artiste et le tableau particulier dont on parle. C’est une multitude de petites histoires (40 tableaux présentés) qu’on lit vraiment facilement, et il me semble qu’on en ressort un tout petit peu plus cultivé. J’ADORE !

 


La grosse noix d’Anne-Marie Chapouton et Crescence Bouvarel (Père Castor) (Flammarion)

Ça commence par un écureuil, qui aperçoit une noix en train de rouler sur la route. Il essaie de l’ouvrir, n’y parvient pas, demande de l’aide. À chaque fois qu’un nouvel ami fait une tentative pour l’ouvrir, ce sont des tractations poussées pour savoir qui aura quoi de cette noix. Mais en attendant, personne n’arrive à l’ouvrir. Jusqu’à ce qu’une pie, plus maligne que les autres… Une histoire marrante comme tout qui fait la part belle à la politesse,  avec quelques expressions inattendues et un dessin plein d’expression, dans des tonalités joyeuses. Dès 4 ans.


Là-haut dans la montagne d’Agnès Chaumié et Éva Offredo (Didier Jeunesse)

Non mais sérieusement, c’est assez dingue toute l’inventivité qui existe dans le domaine des livres sonores ! Celui-ci offre un pur moment suspendu, on suit un petit sentier qui monte depuis un village vers le sommet d’une montagne, on entend les bruits de la nature, des bêlements, le vent, des bruissements, des clochettes, le dessin, tout simple, nous invite à contempler, on recommence, on est bien. Dès 1 an (même avant à mon avis) et jusqu’à votre âge, quel qu’il soit.


Va-t’en, Bébé Cadum ! de Stéphanie Blake (École des loisirs)

Aaaah, un nouveau Simon ! Il n’y a rien à ajouter, en fait, ceux qui savent, savent. Simon a ce petit truc indéfinissable qui rend accro, les enfants l’ayant découvert ne jurent que par lui, livres et dessin animé (« Ça, ça, c’est Simon, ça, ça c’est Simon…. ») et ne-s’en-lassent-pas. Ils vont le trouver ici en très très rude bagarre avec Gaspard, ça va (littéralement) saigner. TERRIBLEMENT HORRIBLEMENT affreux. Pas d’inquiétude, tout va s’arranger, bien sûr. Dès 2 ans.