Pingouins ou manchots ? Mon imagier des animaux de Juliette Einhorn, photos Naturagency (De La Martinière Jeunesse)

Il sont quelques-uns, comme ça, à tellement se ressembler qu’on les confond tous, adultes comme enfants. Enfin, à  bien y regarder, en réalité ils sont très différents, et il n’y a pas besoin de mots pour le constater. Deux photos, chacune pleine page (cartonnées), et la promesse qu’on ne nous y prendra plus. C’est évident que le pigeon est bien plus rond que la tourterelle ! Que le phacochère a deux défenses absentes chez le sanglier ! À regarder, reregarder  et rereregarder encore et encore, pour devenir incollable, dès 2 ans.


C’est qui chat ? de Michel Van Zeveren (Pastel École des loisirs)

Un petit album solidement cartonné à offrir dès quelques mois au bébé qui a la chance de partager son logis avec un chat. Jouant sur les consonances, l’histoire (quelques mots à chaque page) raconte leur tendre complicité. Absolument tout mignon !


Journal d’un nul débutant de Luc Blanvillain (Neuf poche, École des loisirs)

Nils entre en sixième, et décide de se rebeller contre l’éducation très rigide de ses parents : puisque tout est fait pour qu’il excelle en tout, il va se comporter comme un nul. Comme un GROS nul… Ah la la, quelle rigolade m’a offert ce roman ! Nils est attachant comme tout, il lui arrive tout un tas de bricoles (qu’il perçoit comme autant de catastrophes nucléaires) et c’est avec un énorme plaisir qu’on repart au collège à ses côtés. Dès 10 ans.


Trappeurs de rien 1. Caribou de Thomas Priou, Pog et Johann Corgié (Éditions de la gouttière)

Une BD pour les plus jeunes (je dirais dès 3 ans) qui inaugure une série consacrée à un trio d’amis. Ici, ils partent à la chasse au caribou, l’occasion de vivre une grande aventure dans la neige, dormir en cabane, tout ça. Mais celui qui est chargé de tenir la carabine semble bien décidé à éviter de tirer…. Tout est bien dans cette BD qu’on lit et relit avec plaisir, sans jamais se lasser. J’investirai dans la suite de la série, c’est sûr ! (Déjà 4 tomes parus)


La bonne humeur de Loup Gris de Gilles Bizouerne et Ronan Badel (Didier Jeunesse)

J’avais pioché cette idée chez Luocine il y a déjà quelques mois mais c’est ce qu’il y a de bien avec les bons albums : il n’y a pas prescription ! Ce matin-là, Loup Gris se réveille de bonne humeur. De bonne humeur et affamé ! La journée mettra sur sa route différentes proies mais toutes se montreront plus malignes que lui… On se régale à le lire à voix haute (il y a un petit challenge d’ailleurs pour l’adulte lecteur…) tant le texte sonne bien, à la fois rythmé et malicieux. Les illustrations ne sont pas en reste, déclinant diverses tonalités et s’offrant des lueurs moqueuses. L’épilogue est drôle, drôle, drôle ! Il y a encore deux autres aventures de Loup Gris à découvrir, chouette ! (Dès 3 ans)