Oh non, pas un livre ! de Stéphanie Guérineau et Mercè Gali (Langue au chat)

« Oh non, pas un livre« , s’exclame le petit bout de chou auquel on vient de faire un cadeau. Mais pourquoi donc ? Cet album se charge de le faire changer d’avis en lui montrant tout ce qu’on peut faire avec un livre. Martyriser gentiment le parent qui a l’obligation de lire à haute voix en lui faisant dire des phrases trop bizarres ou très très dures à prononcer (par exemple « Cinq chiens chassent six chats chez ce cher Serge. »), le faire tourner la tête dans tous les sens, jouer avec l’illustrateur ou même carrément faire de la magie. Si, si, ça marche ! À mettre entre toutes les petites mains pas forcément fan de livres à partir de 3 ans.


Les dinosaures n’existent pas de Mark Janssen trad. Annette Eskenazi (De La Martinière Jeunesse)

Tim et Jules partent un soir à la chasse au dinosaure. Attention, pas n’importe lequel, ils ont en tête un spécimen très précis et très loufoque. Deux petits garçons qui jouent à faire semblant, le soir, dans une forêt… Le lecteur, lui, voit bien qu’en regardant avec soin, les dinosaures sont partout dans cette forêt ! D’autant qu’on peut déplier en grand les doubles pages, le spectacle est grandiose ! Lentement, l’angoisse monte aussi bien chez les petits héros que chez le lecteur, tant par l’histoire que par l’ambiance qui s’installe grâce aux illustrations absolument superbes. Un album magnifique qui joue gentiment avec la notion de peur et qui ravira les amateurs de dinosaures dès 4 ans.


Edmond et ses amis : L’esprit de la forêt d’Astrid Desbordes et Marc Boutavant (Nathan)

Ce matin-là, tous sont réveillés par des coups de marteau : c’est Jack qui s’est construit une maison « moderne » et en très fier. Seulement il a abattu un arbre, et ça, ça ne va pas plaire du tout à l’Esprit de la forêt… C’est toujours un plaisir de se plonger dans une nouvelle aventure d’Edmond et ses amis ! On sait qu’on va y retrouver la chose et ses Poutch et surtout Georges Hibou qui ne dit jamais grand chose mais fait énormément, sans que cela soit jamais énoncé clairement (les petits adorent ça, comprendre par eux-mêmes (bien sûr c’est très balisé, mais quand même)). Il y a de la place pour tout le monde, dans la forêt, à condition d’en respecter l’esprit ! Presque une fable écolo et il n’est jamais trop tôt pour enseigner le respect de la nature. On adore ici. Dès 3 ans.


Au secours ! Un pirate sans pitié d’Oriane Lallemand et Laurent Audouin (Nathan)

Une aventure animée où le petit lecteur (dès 4 ans) est appelé à participer activement. Il devra faire tout un tas de choses concrètes (soulever des volets, refermer le livre etc.) et plus abstraites (trouver la chambre du capitaine, ramer jusqu’à l’île au trésor etc.). L’histoire est classique mais le traitement est très sympathique, c’est vivant, joyeux et ça se termine dans un éclat de rire. Je recommande !


Les aventures de Nouna la Nouille de Nicole Lambert (éditions Nicole Lambert)

 Nouna est une petite Nouille Papillon vivant au sein d’un paquet, sur une étagère, dans une armoire, dans une maison de vacances. Curieuse et vive, elle se pose beaucoup de questions. Le jour où elle va se décider à sortir de son paquet, le monde qu’elle va découvrir regorge de surprises… C’est un magnifique objet avant d’être un recueil de trois aventures : le livre est relié et les couvertures sont en velours rouge, rendant la prise en main très particulière (un petit côté solennel). La trilogie proposée est en quelque sorte une relecture d’Alice au pays des merveilles, ou en tout cas évoque irrésistiblement l’univers de Lewis Caroll. Les illustrations sont extrêmement soignées et c’est un grand plaisir de se plonger dans ces aventures haletantes. À proposer dès 5 ans.


XOX et OXO de Gilles Bachelet (Seuil Jeunesse)

« Sur la lointaine planète Ö, il y a XOX, il y a OXO, il y a des glimouilles… et c’est à peu près tout. C’est peu pour faire une histoire. Nous allons essayer quand même… » nous dit Gilles Bachelet en 4° de couv, et son essai est des plus réussi ! Deux extra-terrestres inséparables qui s’ennuient. Il faut dire que leur planète est barbante au possible, il n’y fait ni froid ni chaud, il n’y a ni jour ni nuit, ni joie ni peine, rien. Ah si, des glimouilles. Qui n’ont aucun goût, mais sont très bonnes pour la santé. Il y a la télé aussi, mais qui ne diffuse qu’un seul programme, toujours le même. pourtant, de temps en temps, on capte des bribes d’émissions de la Terre, sans son et les images sont déformées, mais c’est quelque chose de différent, au moins. Alors nos deux amis vont décider de fabriquer ce qu’ils ont vu à la télé, sans savoir évidemment ce que c’est ni à quoi ça pourrait bien servir… Un petit délice à proposer dès 5 ans mais qui réjouit aussi les adultes, tant l’observation est à la fois fine et farfelue. C’est drôle, intelligent et je suis aussi très fan du dessin, qui fourmille d’inventivité.


 

Publicités