Tilly et ses amis de Polly Dunbar (Kaléidoscope) Trad. Elisabeth Duval

C’est une anthologie et elle est super chouette ! L’objet livre en lui-même est soigné, ressemble à un recueil de contes, à la fois lourd en main et très agréable à feuilleter. Les pages en sont solides et subiront les manipulations des petits (dès 3 ans) sans broncher. On y trouve six histoires de Tilly et ses amis (qui sont ses jouets en réalité), qui s’y entendent pour dédramatiser les enjeux liés à la petite enfance (celui qui mord, celui qui croit qu’en fermant très fort les yeux on ne le voit pas, celle qui ne veut pas prêter ses affaires, etc.). Les illustrations sont douces et très joyeuses, et on se prend tous d’affection pour ce petit monde immensément sympathique. Un super cadeau !


Jungles et réserves naturelles du monde de Mia Cassany et Marcos Navarro (Nathan)

Complètement dingue, cet album ! D’une taille impressionnante pour commencer, il éblouit (carrément) par ses illustrations. On se plonge dans les réserves présentées en double page comme si on y entrait littéralement, avec une impression de foisonnement et d’épaisseur, une texture qui se renouvelle et change à chaque ambiance. Dans un deuxième temps (si on arrive à s’extirper de la contemplation), on peut s’amuser à trouver les animaux (on nous indique un chiffre, et ce n’est pas évident du tout !) et trouver en fin d’ouvrage quelques explications (et réponses). A proposer dès 5 ans mais j’avoue tout, on le garde volontiers pour soi !


Blanche-Neige de Gaël Aymon et Peggy Nille (Album Nathan)

Nous ne sommes pas, ici, dans la version Disney, mais dans une vraie adaptation du conte des frères Grimm, mâtinée de la version de Pouchkine et Afanassiev – non que je les connaisse, mais je vois bien les différences. Une histoire plus mature, un poil plus simple aussi peut-être, mais tout aussi puissante et dotée d’éléments magiques (le prince va s’adresser au vent dans son palais, par exemple). Cet album s’adresse aux enfants à partir de 5 ans, en raison de sa longueur dans une certaine mesure mais surtout pour la beauté incroyable de ses illustrations. Il faut le voir en vrai, aucune photo ne saurait rendre la richesse des éléments brillants ou la finesse des détails. Un livre qu’on parcourt émerveillé !


Mme Pourquoi de Roger Hargreaves (Hachette)

Je ne considère pas la curiosité comme un défaut, bien au contraire. Aussi ai-je ouvert ce volume des Madame/Monsieur avec gourmandise, et je n’ai pas été déçue : c’est un enchantement d’humour absurde vraiment très réjouissant. Le lecteur est directement apostrophé plusieurs fois, on se questionne sur tout et n’importe quoi et surtout, les réponses se renouvellent et sont drôles. Le meilleur lu à date ! Dès 4 ans.


Contes de Baïka : Épopées, mythes et légendes, du Brésil au Japon de Noémie Monier (Éditions des éléphants)

Baïka, c’est un magazine :  Magazine trimestriel, Baïka mêle fiction et documentaire pour sensibiliser les 8-12 ans à la diversité culturelle et à ses richesses. À travers des récits mythologiques, des rencontres avec des aventuriers, des reportages, de la bande dessinée et des jeux, le magazine éveille ses lecteurs aux textes fondateurs d’autres cultures et élargit les horizons. Ce très beau recueil contient dix contes initialement publiés dans la revue qui nous emmènent à travers les âges et les continents pour nous raconter l’ailleurs et l’autrement. Joliment (et abondamment) illustrés, ils dégagent une puissante magie qui nous offre beaucoup de plaisir. Dès 8 ans.


Zoco le croco a peur des fourmis de Stéphanie Bardy (Tourbillon)

 

Zoco le croco s’installe très confortablement : un hamac, un coussin bien mou, un doudou tout doux et une petite couverture, aaah la sieste va être bien sympa. Mais ! Qu’est-ce que c’est qui lui chatouille les pieds ? Un indice dans le titre.. Un très petit album à proposer dès 10 mois qui non seulement réjouit les yeux par ses tonalités vertes et bleues du plus bel effet (j’adore !) mais aussi offre une préhension très facile grâce à son découpage en forme de croco.


 

Publicités