A l’heure où les premiers programmes de parution pour septembre commencent à arriver dans les boites à lettres – c’est dingue quand on y pense… on est en Mai !  -, je déborde d’envies de lecture et je cours après le temps. Dans un monde idéal, sans contraintes budgétaires et au temps libre élastique voici ce que j’aimerais lire prochainement :

Les copines :

(Toujours) jeune, (toujours) jolie, maman (mais pas seulement) – Ivana 2 de Stephanie Pèlerin (j’ai lu le premier avec plaisir)

Mission Hygge de Caroline FRANC (Ce n’est pas du tout une copine mais je lis son blog depuis tellement d’année que je la considère comme une proche, très unilatéralement car elle ne me connaît pas.)

Petites chroniques d’une maison d’hôtes: J’ai tenu une maison d’hôtes 12 ans et j’ai survécu de Véronique Cambier (ou La Pyrénéenne, L’Arrajou, pour celles et ceux qui suivaient son blog.Je suivais son blog. Donc forcément…).

Le couple idéal (enfin) de Angéla Morelli (Je lis tout d’Angela Morelli de toute façon. En plus, c’est le 3ème volume de la trilogie « Les parisiennes ». Tu sais que tu n’as pas de page wiki, madame Morelli ? Il faut en faire une, ce serait plus pratique :))

 

 

Les je-pressens-que-ce-roman-est-génial (en tout cas j’ai très envie de le lire) :

Un mariage anglais de Claire Fuller (C’est Cathulu qui m’a donné envie.)
Vinegar girl de Anne Tyler (Je ne sais même pas de quoi il parle. C’est Anne Tyler, ça suffit.)
Scherbius (et moi) d’Antoine Bello (Je n’ai pas tout aimé de Bello, mais ce que j’ai aimé était excellent.)
Sainte-Croix les Vaches: Le seigneur des Causses de Vincent Ravalec (Je suis très sensible à l’humour de cet auteur.)
Votre message a été envoyé de Joshua Cohen (Je suis intriguée. Pas sûre que ce soit pour moi, mais à tenter au minimum.)
Amour & Amitié de Whit Stillman (Une Austenerie qui semble tenir la route.)
Les anges et tous les saints de J. courtney Sullivan (Excellent souvenir des romans précédents de cette autrice.)
VNR de Laurent Chalumeau (A part « Maurice le siffleur » dont j’ai vu l’adaptation (ce qui retarde mon plaisir de lecture), j’ai tout lu et tout aimé – que dis-je, apprécié de plus en plus au fil des romans – de Laurent Chalumeau dont la langue, l’univers et l’humour vachard teinté d’une très grande lucidité m’enchantent. Grand Auteur.)

Il va sans dire (mais je le dis) que je ne possède pas le tiers du quart de ces romans (à l’heure où j’écris, tout est possible avec une librairie ouverte évidemment), donc pour le moment je vais lire ce que j’ai en piles au pied de mon lit, déjà. Sagement. Sinon ce n’est qu’un modeste échantillon de ma liste d’envies, beaucoup plus longue, ici.

 

Et vous ?

Publicités