Mon imagier sonore Miaou ! et Pin-pon ! de Nathalie Choux (Nathan)

Les imagiers sonores, c’est comme ça, ils ne s’en lassent pas. Ceux-ci sont destinés aux bébés dès 6 mois mais force est de constater que les grands frères (3 et 6 ans) prennent encore plaisir à les actionner et à décrypter les détails des illustrations, sans parler des volets à actionner. Bref, un investissement durable !


100 mots de la ferme d’Olivier Latyk (Nathan)

Un imagier dédié au monde de la ferme, à aborder dès 1 an. On y retrouve les animaux, bien sûr (de la basse-cour, du poulailler, de la bergerie, du clapier, de l’écurie, de l’étable), mais aussi les véhicules, les objets et les outils, l’univers du verger, du potager, ainsi que les céréales et les huiles. Un petit tour plutôt complet et joliment illustré.


Souffle Marcel ! d’Emile Jadoul (Pastel Ecole des loisirs)

Dans cette famille Pingouin, il y a Papa, Maman, Léon, et le petit frère, Marcel. Ce dernier va avoir un an et Maman a préparé un bon gâteau, a placé dessus une bougie et Marcel va pouvoir la souffler, ce qui rend Léon un tout petit peu jaloux. Il essaie différentes stratégies pour pouvoir le faire à sa place, sans effet auprès de ses parents. Mais au moment tant attendu, il se passe quelque chose d’inattendu… Une série à proposer dès 2-3 ans pour accompagner (et désamorcer) cette jalousie fraternelle inévitable (et constructrice). Le dessin très doux et rond participe au côté joyeux de ces albums.


C’est quoi ? de Dorothée de Monfreid (Ecole des loisirs, Loulou & cie)

Bienvenue chez les toutous : Popov, Pedro, Kaki, zaza, Alex, Jane, Omar, Nono et Micha jouent avec un drôle (hum) d’objet qu’a reçu Zaza par la poste. Ils tentent tous de deviner son utilité et rivalisent de propositions, jusqu’à ce qu’il pleuve… A proposer dès 2 ans pour les amuser à détourner les objets de leur utilisation première (ce en quoi, soyons honnêtes, ils excellent de manière innée !)


Un lion à la maison d’Emmanuelle Eeckhout (Pastel Ecole des Loisirs)

Laëla a un tonton qui vit en Afrique. Pour son anniversaire, il lui a envoyé un lion. Elle nous explique comme, contrairement aux idées reçues, c’est un animal très facile à vivre… C’est une coquine, cette Laëla, qui nous raconte n’importe quoi avec un aplomb réjouissant. Et même quand le lion lui-même, fatigué des inepties laëlatiennes, rétablit un petit peu la vérité, elle a une parade toute prête… Une histoire absurde qui plaira beaucoup dès 3 ans.


Le soleil se couche de Benoît Charlat (Ecole des loisirs, Loulou & cie)

Qu’y a-t-il de plus beau qu’un coucher de soleil sur la mer ? Benoît Charlat en révèle les détails, à destination des plus jeunes (dès 1 an). Bien évidemment, le soleil fait tout comme eux ! Quand c’est le soir, il va se coucher, en procédant au rituel, comme il se doit : brossage des dents, bisous à tout le monde (y compris au petit bateau), doudou en main, tétine en bouche, lecture d’une petite histoire, entrée dans le lit, couverture, chuuuut, bonne nuit petit soleil ! Un accompagnement idéal pour la mise au dodo.


Tu vas voir de Frédérique Bertrand (Rouergue)

J’aime bien cette idée de la collaboration d’une région (d’un département) et d’une maison d’édition (d’un auteur) pour offrir le même livre à tous les enfants nés la même année. Ainsi, en 2018-2019, tous les bébés nés en Ardèche parcourront les pages de ce très joli album, qui leur égrènera le champ des possibles. Tu vas voir, leur dit-il, qu’on peut se déplacer à quatre pattes mais aussi sur deux jambes ou en bateau, pourquoi pas ? Tu pourras t’amuser tout seul dans ton coin ou à plusieurs, c’est comme tu voudras. Tu verras des gros gâteaux et parfois tu auras les yeux plus gros que le ventre aussi ! D’ailleurs, à propos d’yeux, regarde ces deux-là qui t’emmènent de page en page. Tu vas voir, avec un peu de chance, tu auras beaucoup de chance ! C’est ce qu’on leur souhaite, à tous, en tous les cas. Dès 2 ans.


Lina Il est où mon doudou ? et J’ai pas sommeil de Barroux (Père Castor Flammarion)

Voici venir une nouvelle héroïne pour les enfants dès 2 ans, mademoiselle Lina, la chipie. Elle adore faire tourner en bourrique ses jouets, et se montre un tout petit mini peu capricieuse si le sommeil tarde à venir. Elle est surtout immensément sympathique, immédiatement, avec sa bouille toute ronde et souriante et son petit univers dont elle est la reine, forcément. A proposer pour changer un peu des histoires dont les animaux sont toujours les héros !

 

Publicités