Gloups de Christine Naumann-Villemin et Marianne Barcilon (Ecole des loisirs Lutin Poche)

Dans le ventre de sa maman, déjà, Gloups n’était pas très sage. En grandissant, sa nature de petit ogre n’a jamais été très facile à brider. Alors quand il entre à l’école, sa maman lui demande de se montrer très, très gentil, et Gloups s’y efforce avec un grand courage. Mais… Un album tout rigolo avec des illustrations vraiment très mignonnes qui témoigne de la difficulté de lutter contre sa nature. 3 à 5 ans.


Dou s’habille de Johan Leynaud (Sarbacane)

Dou est un petit ornithorynque qui a très envie d’aller jouer dans la neige, il lui faudra porter autre chose que ses seules moufles ! Petite séance d’habillage, très détaillée, et fin malicieuse. Un album tout mignon, très feutré, qui plaira beaucoup à partir de 1 an.


Comme tout le monde de Charlotte Erlih et Marjolaine Leray (Talents Hauts)

C’est l’histoire d’une petite roulotte, bariolée et un peu boulotte, qui sillonne le vaste monde. Un soir, sentant ses pneus un peu usés, elle décide de s’arrêter au bord d’un bourg fleuri. Aussitôt, le village s’émeut, elle est trop différente des autres maisons. Comme elle n’est ni sourde, ni gourde, elle tente de se conformer, gomme jour après jour ses différences. En vain ! Ca continue à caqueter… Je défie quiconque de ne pas aimer cet album, que je trouve absolument génial. Tout concourt à enchanter le lecteur (de tout âge, même si la cible première tourne autour de 5 ans), le vocabulaire soigneusement mis en rimes (l’orage, par exemple, n’éclate pas banalement, il retentit, et ça gronde, ça palpite, ça tonne, ça crépite !), le dessin crayonné, le texte aux allures manuscrites, et surtout, évidemment, le message ! Ne soyons surtout pas comme tout le monde. *COUP DE COEUR*


Timoto sait déjà bientôt nager et Timoto n’est pas un tigre de Rémi Courgeon (Nathan)

Timoto est un petit tigre qui ressemble aux enfants d’aujourd’hui. Six titre paraîtront en 2018, à offrir dès 3/4 ans. Dans ces deux premiers albums, nous nous glissons d’abord dans l’univers du déguisement et du « semblant » : être un serpent (pas pratique d’avancer sans pieds), un aigle (dur dur de voler) ou encore un éléphant (quoi ?! Ne manger que de la salade ?!), c’est bien joli mais quand on a faim fini de jouer. Ensuite nous faisons un petit tour à la piscine, c’est super la piscine, d’ailleurs Timoto rapporte toujours un petit peu d’eau à la maison (dans ses chaussures, ben quoi ?) et il continue de s’entraîner dans sa chambre. Il sait déjà bientôt nager !  Sans eau, mais c’est un détail 😉 Rythmé, amusant, très concrètement semblable à ce que l’on vit avec nos petits bouts de chou.


Le yéti et l’oiseau de Nadia Shireen (Nathan)

Quand on est un yéti, on vit plutôt solitaire, dans la neige. D’ailleurs tout le monde a peur du yéti, les autres animaux ne l’approchent pas. Alors quand il reçoit sur la tête un petit oiseau qui croit être arrivé au soleil, il ne sait pas du tout comment réagir. Mais quand on est une demoiselle oiseau qui n’a jamais entendu parler du yéti, pourquoi aurait-on peur ? Une belle histoire d’amitié qui résiste aux départs et qui chante les louanges de la différence, tout ce que j’aime ! Dès 3 ans.


Es-tu là petit renard ? de Sam Taplin & Emily Dove Trad. Nathalie Chaput (Usborne)

Un joli petit album au format tout mini (idéal à partir d’1 an) pour jouer à cache-cache : dans chaque double page, une découpe donnant l’impression de voir un morceau du renard; mais quand on tourne la page, c’est toujours un autre animal ! Où est donc ce petit renard ? Toujours un grand succès ces pages cartonnées que l’on peut tripoter dans tous les sens. Frais et coloré.


Où est ma loutre ? de Fiona Watt & Rachel Wells, Trad. Nick Stellmacher (Usborne)

Après notre sorcière, nous voici à la recherche d’une loutre (et c’est quand même drôlement plus mignon) ! Même principe toujours pour cette série des tout-doux, des choses à toucher, différentes textures et un dessin très simplifié pour captiver dès 9 mois.


Habille… dans le feu de l’action de Emi Ordas et Lisa James Gillespie Trad. Nathalie Chaput (Usborne)

Un grand album avec 170 autocollants réutilisables pour habiller pompiers, travailleurs humanitaires ou sauveteurs en mer (entre autres) en pleine mission. Un contexte est à chaque fois donné, de quoi se faire ses propres petites histoires. Dès 4 ans.


Splat n’aime pas perdre de Rob Scotton (Nathan)

On continue la collection Splat et cet opus concerne beaucoup de petits bouts de chou (ou d’adultes, d’ailleurs) : qui aime perdre ? Certains, pourtant, le font avec plus ou moins de grâce et il faut reconnaître que Splat est plutôt cool, sur ce coup-là. Il lui faudra perdre à plusieurs reprises avant de se retirer du jeu, sans faire plus d’histoires que ça, et après un petit temps calme tout seul reprendre la partie de cache-cache avec une très, très bonne cachette. On ne peut pas perdre tout le temps, non plus 😉


 

 

Publicités