Je n’aime pas Koala de Sean Ferrell et Charles Santoso (‘Alice Jeunesse)

Qui a dit que l’attachement au doudou était une chose simple pour un enfant ? Adam, lui, n’aime pas Koala. Il le dit, le crie, le déclame sur tous les tons et en toute circonstance, et pourtant, chaque matin à son réveil il est là, tout contre lui. Il a tout essayé, l’emmener par delà les montagnes (les escaliers) et les forêts (les meubles), s’enfuir discrètement hors de sa vue, le jeter violemment à l’autre bout de la chambre, rien n’y fait. Koala est toujours là, avec son regard qui regarde et ses yeux qui voient tout. Mais au fait, ce n’est peut-être pas si mal, ça, un protecteur ? Mais si Adam reconnaît aimer Koala, c’est peut-être papa qui va être jaloux… Un album malicieux au graphisme très attachant qui parlera au coeur de tous les petits lecteurs de 4 ans.


Joyeux Noël, Lou ! de Jeanne Ashbé (Pastel, l’Ecole des loisirs)

Un album grand format destiné aux petites mains (dès 1 an) qui raconte l’effervescence montant lentement dans une maison quand on prépare Noël. Dans chaque pièce, rien n’est tout à fait comme d’habitude et chacun virevolte de-ci de-là avec mille choses à faire. Le petit lecteur est d’ailleurs invité à participer lui aussi, avec de nombreux volets à soulever ou de petites roues à tourner. Un album festif et joyeux !


Une histoire d’amour de Gilles Bachelet (Seuil Jeunesse)

Préconisé à partir de 6 ans, cet album s’adresse aussi (surtout ?) aux adultes, à mon avis, tant l’inventivité du dessin est un régal pour les mirettes. C’est l’histoire toute simple de Georges et Josette. Comment ils se rencontrèrent, s’aimèrent, fondirent un foyer et finirent par s’éteindre (enfin Georges, parce que Josette continue à réunir toute sa grande famille le jour du 14 juillet). Très simple, donc, et parfaitement conforme à ce qu’on peut attendre d’un récit tel que celui-ci. Sauf que Georges et Josette sont deux gants MAPA ! Partant de là, rien n’est finalement conforme aux mots qui les racontent et c’est un ravissement que de tourner les pages, allant de surprise en découverte. J’ai adoré !


à table ! de Delphine Lacharron (Langue au chat)

Réédition pour ce succès de la collection Bébé Touche-à-tout destinée aux plus jeunes (dès quelques mois) qui décline l’univers du repas. On touche, on observe les couleurs pimpantes et les aliments ciblés : une banane, du gruyère, de la confiture qui colle, format tout petit et bien cartonné, c’est un must.


Bon voyage, bébé ! de Béatrice Alemagna (Hélium)

Tous les jours à la même heure, bébé doit se préparer pour un voyage. Il y a tout un tas de choses à ne pas oublier, des rituels à respecter, ça prend du temps, de l’attention, et ça met en condition… Une excellente manière d’amorcer la mise au dodo, surtout si on imite pas à pas les faits et gestes de bébé 🙂 A partir de 1 an.


Paco et le rock de Magali Le Huche (Gallimard Jeunesse)

J’ai offert la série des Paco à de nombreux enfants, de tout âge (1 an et demi à 6 ans), et tous, TOUS, adorent. Pour ce tome consacré au rock, Paco nous emmène à Londres, la ville du rock (dit-il) ! On découvre plein d’instruments, quelques titres (pas les plus connus) et toujours les petits sons annexes, distrayants. Qualité au top, un cadeau parfait !


Tout le monde a un pyjama sauf moi d’Aline Robard et Silvia L. Cabaco (Mouck)

Bébé kangourou n’a pas de pyjama. Que faire ? Il part à la rencontre de tout un tas d’animaux et échange avec eux au sujet de leurs pyjamas, qui sont très variés. Ainsi, celui du dromadaire est bossu, ou celui de la chenille gratte les fesses ! Après toutes ces rencontres, il trouve enfin son pyjama, c’est la poche de sa maman, douce et chaude, parfaite pour dormir ! Un album tout carton à proposer dès 1 an.


Limace de Géraldine Collet et Olivia Cosneau (Sarbacane)

Hou la la, il ne fait pas bon être une limace quand on lit ce livre ! Que n’entend-on pas ! Une limace c’est super méga hyper MOCHE, gluant, dégoûtant, j’en passe, il n’y a que ça. En plus ça ne parle pas, une limace, pas moyen de se défendre. Elle aura pourtant le dernier mot… Un super album empli de volets à soulever qui égaiera sans faute par ses couleurs pimpantes et son ton irrévérencieux les bibis dès 18 mois.


Joyeux Noël, Splat ! de Rob Scotton (Nathan) Traduction de Rose-Marie Vassalo

C’est l’album de saison de Splat (parution 2010) et il est plutôt canon : Splat, se demandant s’il a été assez gentil durant l’année écoulée pour recevoir un GROS cadeau du Père Noël, met tout en oeuvre pour se montrer très, très gentil… en multipliant les bêtises ! Drôle, mignon, et empli de jolies vérités, car on a tous connu cette attente anxieuse du matin de Noël (même si j’ai toujours été très très gentille moi-même, évidemment.)


Raoul – Attendez ! Je suis pressé ! de Michel Van Zeveren (Pastel, Ecole des loisirs)

La série Raoul s’adresse aux 5-7 ans, mais fait tout autant plaisir à lire en tant qu’adulte, tant les saynètes qui y sont déclinées sont à la fois tendres et amusantes. La vie quotidienne entre un petit bonhomme vif et curieux et ses parents, rythmée par les repas, les passages aux toilettes ou la mise au dodo, que du vécu, bien raconté, joliment mis en image. Merci Marie pour le conseil !

 

 

 

Publicités