Petit escargot rouge de Rascal (Ecole des loisirs, collection Pastel)

per

« Il était une fois un petit escargot rouge qui avançait très lentement. » Un mot par page, un visuel en noir et blanc sauf, évidemment, le petit escargot rouge, et une action qui, contrairement à ce qu’on pourrait penser, avance. D’abord, l’escargot – bien que très lentement – avance ! Il passe devant des salades (l’occasion de dire combien il les apprécie), il monte sur un mur, bref, il y a de quoi commenter, si on le désire. Ensuite, ce jeu de contrastes est particulièrement adapté à la vision des tout petits petits. Enfin – et surtout – c’est drôle !

Un

livre

à

lire

très

lentement.


Mon ami Mahousse de Jean Leroy et Giulia Bruel (Ecole des loisirs, collection Loulou & cie)

mam

C’est l’histoire d’un gros éléphant et d’un tout petit singe. Ils sont amis et se rendent mutuellement tout un tas de services tout au long de la journée : ils se protègent du soleil (chacun d’une manière différente), s’apportent le goûter ou encore se lisent des histoires pour s’endormir. On retrouve l’une ou l’autre de leur vision des choses selon que l’on lise cet album dans un sens ou dans l’autre, ils se rejoignent au milieu, à l’endroit ou à l’envers ! Amusant et porteur, mine de rien, d’une belle apologie de la différence.


Mon petit doigt m’a dit de Soledad Bravi (Ecole des loisirs collection Loulou & cie)

sb

S’en mordre les doigts, toucher du doigt, filer entre les doigts, faire quelque chose les doigts dans le nez,… elles sont nombreuses les expressions imagées autour du mot doigt. Soledad Bravi en explique quinze, en les illustrant à sa manière si particulière. (Par exemple, pour expliquer « savoir sur le bout des doigts » (‘connaître par coeur » sous-titre-t-elle), ce sont six petits animaux en train de se déhancher en chantant La danse des canards. « J’adore trop cette chanson » dit l’autruche. Préconisé de 2 à 4 ans mais 5 ou 6 c’est bien aussi.


Dragon chéri d’Isabelle Bonameau (Ecole des loisirs)

dc

Bienvenue dans l’aventure extraordinaire de Léonie ! Un jour, parce que tata Zaza lui a offert son épée et sa carte du pays des dragons, elle a décidé d’y aller. Elle a tout bien préparé son sac à dos (elle n’a vraiment rien oublié, on le verra), pris son courage à deux mains et hop, elle a marché. Marché. Marché encore. C’est loin le pays des dragons ! Mais en chemin, elle a fait une drôle de rencontre… Un très grand format pour une aventure comme on aime beaucoup beaucoup les lire vers cinq-sept ans, avec du bivouac, des dragons, du poulet rôti, un oreiller moelleux et une fin joyeuse, comme il se doit. Et bien sûr, avec des DRAGONS !


Boom Boom Boom de Johan Troïanowki (Thierry Magnier)

bbb

Boom Boom Boom, c’est une petite fille qui tente d’enfoncer un clou dans son mur, pour poser un miroir. Ca intrigue la petite souris dans le mur. Boom Boom Boom c’est ce qu’entend, très fort, la voisine de l’autre côté du mur alors qu’elle allait pendre un bon thé avec son livre. AAAAAAAA c’est ce que crie la petite fille qui s’est tapé sur le doigt, ça fait rager la petite souris, tout ce boucan. AAAAAAAA c’est ce que crie la voisine, effrayée au dernier degré par ce cri horrible entendu. BOOM BOOM c’est la petite fille qui perd patience et y va de toutes ses forces avec son marteau, la voisine, quant à elle, est planquée derrière son fauteuil le plus éloigné, et elle a bien fait, car BRRRRR, le mur s’écroule. Bonjour… (La petite souris déménage, trop de bruit par ici, d’ailleurs son terrier est à vendre, si ça intéresse quelqu’un…) Un mini album tout carton avec trois onomatopées pour tout dialogue, et toute une histoire qui se raconte par la magie des illustrations, très parlantes.


Sur la bouche d’Antonin Louchard (Thierry Magnier)

al

Un livre à embrasser ! « Je suis un prince riche et charmant qu’un jour un sorcier très méchant en vilain crapaud a changé… embrasse-moi sur le nez ! » A chaque page, avec un joli petit texte et l’injonction du baiser qui rime, le crapaud nous promet monts et merveilles. Mais quand le petit lecteur, arrivé au bout de son périple bisounesque, attend alors « la » transformation, heu.. disons que… SURPRISE ! Ici on a drôlement ri en tout cas, et on a recommencé tout de suite la lecture, encore et encore 😉


Les ogres de Jean Gourounas (Rouergue)

jg

Ouh làlà, ouh làlà, c’est la panique chez les petits, heu… les petits personnages de toutes les couleurs dans la maison, il y a un gros, heu… un oeil immense qui les regarde par la fenêtre, et qui fait même « GrrRRRrrrrrRR ». Ca court, ça se cache (partout partout, y compris sous le chapeau du lampadaire ou derrière le rideau de douche), ça change de pièce, tout, mais le monstre est trop fort et avale tout le monde. Tout le monde ? Non, car un petit rouge a résisté et mord le monstre !… Epilogue vraiment très drôle qui remet tout en perspective et dédramatise complètement ce qu’on vient de lire (avec le plus d’emphase possible !). Un album tout carton qui ravira dès 2 ans, avec sa petite fenêtre découpée de page en page qui permet de faire une vraie animation. Très réussi ! Un teaser en vidéo sur le site de l’éditeur.


 Paco et Vivaldi de Magali Le Huche (Gallimard Jeunesse Musique)

paco

C’est toute une collection que Paco et la musique (Paco et le jazz, le rock, la fanfare, etc.) et je la découvre par cet opus consacré à Vivaldi. Proposé à partir de 3 ans (mais ça les intéressera avant), le livre unit avec bonheur une petite histoire (Paco se rend à Venise pour le carnaval), onze musiques de Vivaldi (Les Quatre saisons bien sûr mais aussi des concertos, sonate ou du chant !) et des sons plus amusants, comme le bruit des bisous ou des pigeons. Les illustrations ne sont pas en reste, luxuriantes et emplies de détails. Ce qui frappe dès la première utilisation c’est la qualité de la réalisation, le mécanisme fonctionne vraiment bien alors même que l’on appuie directement sur les pages en papier, et le son est bon (peut-être un tout petit peu fort). une excellente façon de leur faire découvrir la musique !


 Le dîner aux bougies d’Eve Herrmann et Roberta Rocchi (Nathan Jeunesse)

montessori

Où l’on retrouve Liv et Emy, les héroïnes des petites histoires Montessori, qui ce soir ont invité un copain à manger et dormir à la maison, lorsque tout à coup, il y a une panne d’électricité. L’occasion de dîner aux bougies, une expérience qui non seulement demande tout un tas de fines manipulations mais surtout sort de l’ordinaire ! Nos petites amies apprécient grandement (et donnent envie, il faut bien le dire :)) et nous proposent même un tutoriel (en final) pour fabriquer nous-même nos propres bougies. A tester !


Splat papa poule de Rob Scotton (Nathan Jeunesse)

splat

Splat est un petit personnage inventé par Rob Scotton, d’après le chat de ses voisins (un vieux matou édenté appelé Ninja); Splat se prête beaucoup plus à l’identification des jeunes enfants, car il leur ressemble (en plus poilu et plus moustachu). Ainsi, Splat va à l’école, et justement, c’est à son tour de prendre chez lui la caisse d’oeufs qui vont bientôt éclore (il faut donc les surveiller attentivement). Mais une fois apparus, les petits poussins ne cessent de courir un peu partout, donnant des sueurs froides à Splat qui compte bien les ramener tous en parfaite santé en classe… Recommandé à partir de 4 ans.

Publicités