A l’avenir d’Olivier de Solminihac (Ecole des loisirs)

ods

La collection Mouche à l’Ecole des loisirs s’adresse aux lecteurs de 7 à 10 ans – en principe. Moi j’aime bien proposer des lectures de n’importe quel âge aux enfants, on ne sait jamais vraiment ce qui va les intéresser et l’histoire ici est suffisamment riche pour parler aux petits comme aux plus grands : c’est un petit loup qui fête ses 8 ans. Il a droit à la fête rituelle et tout se passe vraiment très bien mais le soir, tandis que personne n’a plus faim pour le repas, il s’interroge; Qui est-il ? Et quel sera son avenir ? Ses parents lui donnent une réponse. Pour digérer, il part marcher un peu en forêt et rencontre différents animaux auxquels il pose ses questions. Chacun lui apporte une réponse différente… Les plus jeunes seront amusés par les petites choses incongrues du roman (quand on n’a pas faim, on fait une soupe d’eau, par exemple), les plus matures seront sensibles au côté existentiel des interrogations de petit Loup (et à la poésie des réponses) mais tous apprécieront l’épilogue qui rappelle qu’à 8 ans, on n’aime encore rien tant que jouer, à 2 de préférence !


La soupe aux frites de Jean Leroy et Ella Charbon

jlec

Grand coup de coeur pour cet album tout carton (dès 2 ans) qui m’a fait éclater de rire ! Papa crocodile lance ce célèbre cri que l’on entend partout dans le monde au moins deux fois par jour : « A table ! » Les petits crocodiles (l’un des rares animaux dont le petit a le même nom que ses parents, d’ailleurs – comme la chouette, aussi) s’installent très vite, car ils ont faim. Hélas ! Papa a fait de la soupe ! Devant leurs tristes mines, il avance aussitôt que soupe, oui, mais soupe aux frites ! Vraiment ? Mais elle est verte ! Et elle sent le poireau ! Papa, qui n’a peur de rien, assure que s’il a mis un tout petit mini peu de poireau, c’était parce que les bonbons (bleus, d’où la couleur, puisque jaune (frites) + bleu = vert !) la rendaient trop sucrée, et les frites trop sucrées, non, n’est-ce-pas ? Alors, rassurés, les petits mangent. Et se régalent. Devant les yeux incrédules du papa. Oui mais seulement… Chute vraiment marrante et tout bon dans les dialogues (parfaits) et le dessin (pimpant). A offrir !


Copains-câlins de Frédéric Stehr

fs

Où l’on retrouve la fine équipe de ZiM BaM BouM qui, selon le même principe, voit chaque personnage débouler et demander ce qui se passe, puis s’exclamer attendez-moi, je vais chercher (…) et j’arrive ! Ici, donc, il s’agit de faire câlin à son doudou. Ce que tous font avec délectation. Tous, sauf le petit oiseau, qui n’a pas de doudou ! Qu’à cela ne tienne, ce sera câlin entre copains ! Avec en 4° de couv, un doudou offert en cadeau au petit oiseau, enchanté. Plus mignon mais moins drôle que celle de Zim Bam Boum, où on voyait le petit hibou faire de la peinture sur le mur avec de la confiture (ce qui est une très grosse bêtise, je le précise bien fort à chaque lecture de l’album:))


 Où est le doudou d’Orange ? de Bénédicte Guettier (Casterman)

bg

La série 10 enfants et un papa comporte déjà plusieurs tomes (c’est le 6° ici) et s’adresse aux enfants de 2 à 4 ans. Si le graphisme vous évoque quelque chose, c’est normal ! Bénédicte Guettier est en effet l’autrice de l’âne Trotro (qu’on ne présente plus). Alors donc, il était une fois  un papa qui avait 10 enfants. Ils s’appelaient : Violette, Carmin, Jaune, Orange, Jaune, Beige, Bleue, Vert, Rouge et Anis. Ici, Orange a perdu son doudou et parce que Papa fait la sieste, ses frères et soeurs vont retourner toute la maison pour l’aider à le chercher, en vain. Parce que le doudou d’Orange… Epilogue en clin d’oeil tout sourire, et pages dans lesquelles on ne sait plus où regarder, tellement c’est sympa et ça fourmille !


 Amuse-toi avec Barbalala ! d’Annette Tison (Les livres du Dragon d’Or)

barbalala

Barbotine ayant eu du succès, je poursuis avec les tout petits livres-jouets de la famille Barbapapa : voici Barbalala, toute verte. Elle aime la musique, elle sait lire les notes, jouer de tous les instruments à vent ou à cordes… mais parfois les autres veulent un peu de SILENCE ! Sympa comme tout y compris dans la forme, particulièrement facile à manipuler par de petites mains.


 Amuse-toi avec Barbidur ! d’Annette Tison (Les livres du Dragon d’Or)

barbidur

Dans la famille Barbapapa, voici Barbidur, le grand sportif. Il joue au ballon avec Lolita, il aime la course à pied et le canoë-kayak. Et puis…. il aime manger ! Le sport donne faim 😉


 Tant que je serai là… d’Elsa et Geneviève Ferrier et PEF (Gallimard Jeunesse)

ferrier

« Et l’on éteignit la lumière…
– J’ai peur.. dit l’enfant.
– N’aie pas peur. Tant que je serai là, il ne pourra rien t’arriver. »

Jusque là, c’est du classique : un petit enfant a peur au moment de s’endormir et sa maman le rassure, sa présence est rassurante en soi. Seulement ensuite c’est maman qui a peur, rassurée par papa. Puis papa avoue sa propre peur, rassuré par le chat. Qui sera rassuré à son tour par la maison,  elle-même par le toit, etc. On va à la fois très loin en ce qui concerne ceux qui déclarent tous, comme un mantra, « Tant que je serai là… » – non sans humour, d’ailleurs – tout en restant dans cette situation très quotidienne, et en la traitant avec chaleur et douceur. L’épilogue est parfait, car il existe bien quelqu’un qui n’a peur de rien (en un moment donné, au moins ;o). C’est un formidable album à offrir dès 4 ans car il est fascinant par son côté gigogne, et la répétition du mantra comme une comptine plaît beaucoup. C’est de plus une belle histoire familiale, improvisée par Elsa Ferrier pour ses enfants un soir de coucher difficile, dessinée par son père (le célèbre) PEF, et mis en couleur par sa mère.


Mes amis monstres de Pooya Abbasian (Actes Sud Junior)

mam

Isa est une petite fille qui a peur des monstres, le soir au moment du coucher. Elle a deux astuces pour évacuer cette peur, son chat Jean-François pour la protéger et ses déguisements. Affublée en tigre, dragon ou autre géant Palasht, elle craint bien moins les éventuels monstres. Sauf qu’un soir, ils arrivent, elle n’est pas déguisée et Jean-François se précipite pour leur faire des câlins ! Que faire ? Elle tente de leur dire bonjour… Un album coloré et pétillant pour désamorcer la fatidique peur des montres, très entraînant. Dès 2 ans. A regarder, la chouette Bande Annonce :

 


Le sous-marin de Robin de Nathalie Bélineau, Alexis Nesme et Emilie Beaumont (Fleurus)

le-sous-marin-de-robin

Dans la collection P’tit Garçon voici une histoire de sous-marin : Robin part explorer les fonds marins, à la recherche d’une épave de bateau de pirate… Une vraie aventure (avec des animaux marins et des trésors !) qui ne craint aucune manipulation avec ses pages épaisses bien cartonnées et sa couverture plastifiée et rembourrée. A offrir dès quelques mois, donc !


tout comme d’henri meunier (Rouergue)

hm

Au Rouergue Jeunesse, aucune majuscule dans les titres ou noms de famille, et contre toute attente (je suis un petit peu rigide de la majuscule – en fait de la ponctuation en général; qui n’a pas répété 876 fois « Une phrase commence par une majuscule et se termine par un point. » ne pourra peut-être pas comprendre), j’aime beaucoup. J’apprécie également le format de cet album, qui ressemble à celui d’un livre « pour grand », mais en plus petit (ce n’est pas très parlant mais c’est bien, croyez-moi), le choix des couleurs (très harmonieuses et luxueuses), et bien évidemment l’histoire racontée ! Ce sont des animaux (et un arbre, et un caillou) qui énoncent la ressemblance entre le lecteur et eux, puis émettent une sentence prévisionnelle, par exemple «  »Klak klak » dit le castor, tu auras des bras puissants et tu seras un bâtisseur, comme moi. » Sur la page de gauche, une illustration de ce qui vient d’être dit avec un objet de l’environnement quotidien du bébé (des cubes, un landau…). Le tout est amusant et fait directement référence à tout ce qu’on peut entendre quant aux ressemblances (le plus souvent totalement imaginaires) lorsqu’un bébé naît. La conclusion, forcément, est imparable : « Et avec tout ça tu seras tout comme nous… Beau comme tout ! » (Dès 2 ans.)

(Entre nous il y en a une qui est belle comme tout : Louise, née mercredi à 8h45. Elle va tenir compagnie à son grand frère Arthur et à ses cousin-cousine Léonie et Iliès. Pas de 5° petit-enfant annoncé – à ce jour. Mais tout peut toujours arriver :)) De quoi entretenir mon goût pour la littérature Jeunesse !


Publicités