Le principe de ce tag est de dresser un bilan de ses lectures de la rentrée littéraire et de nommer au moins trois autres blogueurs pour qu’ils en fassent autant.

Alors que les listes des parutions de janvier éclosent sur la toile, Lily a eu l’idée (et m’a nommée) d’un petit tag permettant de faire un bilan de la session de septembre de façon assez ludique afin d’y voir plus clair. Un même livre peut apparaître dans plusieurs catégories, et il est possible d’ajouter ou supprimer une catégorie.

Un livre auquel tu décernerais un prix : L’autre qu’on adorait de Catherine Cusset

Cusset

Je ne sais pas si vous avez regardé l’émission « La Grande Librairie » le jour où le Prix Goncourt a été remis à Leila Slimani mais ça valait le détour : François Busnel y a carrément reconnu qu’il avait pensé son émission autour de la remise de ce prix à Catherine Cusset (Leila Slimani est tout de même venue faire un coucou, absolument radieuse). Pour une fois, je suis d’accord avec lui, moi aussi j’aurais couronné l’attachante Catherine, sur les qualités littéraires évidentes de son dernier roman.

Un livre différent de tes lectures habituelles : Féminine d’Emilie Guillaumin

guillaumin

D’abord parce que ce n’est pas un roman (et je lis peu de non fiction en fait) et surtout parce que le sujet m’intéresse a priori très modérément. Je l’ai pourtant englouti d’une traite.

Un livre qui correspond parfaitement à tes attentes : « Yaak Valley, Montana » de Smith Henderson

Henderson

Quand j’ai lu « Montana », dans le titre, je m’attendais à de grands espaces, à quelque chose que j’appelle la plouquitude, et qui tient de la façon de vivre dans les endroits un peu retirés du monde, du vase-clos, de la misère, quelque chose de poisseux à quoi on peut tous s’identifier à un moment ou à un autre. J’ai été servie.

Un livre qui ne correspond pas à l’idée que tu t’en faisais : « Livre pour adultes » de Benoît Duteurtre.

 duteurtre

Après avoir lu « L’ordinateur du paradis« , et même en sachant de toute évidence qu’on ne peut présumer du style d’un auteur après avoir lu un seul de ses romans, je me faisais une idée de ce que j’allais lire, m’attendant à une intrigue bien troussée et malicieuse. J’avais choisi de lire ce roman pour son titre, je trouvais amusant de l’intercaler dans une grande période de livres pour tout petits. Et j’ai trouvé un texte profond qui m’a autant agacée que touchée.

Un livre inoubliable : Les vies de papier de Rabih Alameddine

Alameddine

J’ai tout aimé de ce magnifique roman. A lire absolument.

Un livre qui t’a fait rire : Le journal intime de Baby George de Clare Bennett

bennett

Je l’ai trouvé irrésistible !

Un livre qui t’a ému : Ce n’est pas un livre, mais ça fait entièrement partie de ma rentrée littéraire et j’en ai été profondément émue : ce sont les magnifiques portraits d’eux-mêmes offerts par quelques-uns des passants de ce blog sur ce billet. Je ne les remercierai jamais assez de ce partage.

Un livre dont tu aimes beaucoup le titre : L’insouciance de Karine Tuil

Tuil

D’abord parce qu’il est l’opposé de ce que contient le roman, et surtout parce que comme le disait le grand William : “Coeur insouciant vit longtemps.”

Un livre qui t’a donné envie de lire les autres œuvres de son auteur : Station Eleven  d’Emily St. John Mandel

station eleven.indd

Parce qu’elle a su écrire « son » propre style de postapo. J’en suis très cliente !

Un livre que tu ne pensais pas forcément lire : Le Syndrome de la vitre étoilée de Sophie Adriansen

adriansen

Sans vouloir me montrer désagréable, ce que j’avais pu lire de cette autrice ne m’avait pas donné envie de poursuivre. Le hasard a placé celui-ci sur ma route (un libre accès à la maison d’édition sur NetGalley) et je l’ai finalement lu d’une traite, en appréciant de nombreuses choses.

Un livre très étonnant : Une comédie des erreurs de Neil Zink

zink

Je ne peux pas dire mieux que ce que j’en ai écrit (la fille qui s’auto-cite : le début de la fin ?…) : Je ne sais pas, en le terminant, si je l’ai aimé ou pas, mais ce qui est sûr, c’est qu’il y a une autrice, là !

Voilà pour mon bilan ! Quel est le vôtre ?

Je nomme pour ce tag Cathulu et Clara ! Mais n’hésitez pas à le reprendre si le cœur vous en dit !

Publicités