Cargo

8 ° billet pour le * * Summer Star Wars, épisode VII * *

ssw-7

C’est à quelques jours de la fin du challenge que j’ai seulement l’idée de regarder ce que propose Netflix (mieux vaut tard que jamais). C’est ainsi que j’ai regardé « Cargo » d’Ivan Engler, un film Suisse-Allemand (2009) d’1 h 47.

Nous sommes dans un futur où les hommes vivent dans de petites stations spatiales surpeuplées (la Terre est inhabitable en raison de pluies acides). Laura est médecin, elle s’engage pour une mission de ravitaillement qui doit durer huit ans, seul moyen d’obtenir l’argent nécessaire pour aller rejoindre sa soeur sur Rhéa, la planète où l’on peut vivre à l’air libre. Elle passe la majorité des quatre ans nécessaires à l’aller en stase (sommeil) puis vient son tour de garde. Alertée par des bruits suspects, elle se rend alors compte que l’équipage n’est pas seul à bord du vaisseau…

Le maître mot de ce film est : LENT. Tout prend du temps à se mettre en place et les dialogues tiennent sur un dé à coudre. Pourtant, sans crier à l’originalité, l’intrigue se tient et l’atmopshère fonctionne. On se prend à envisager diverses pistes et – ce que j’apprécie toujours – on ne va pas là où on pensait aller, même si le tout est un petit mélange de quelques références de la SF. On a une impression de quasi noir et blanc qui renforce le sentiment d’oppression et pour un film tourné à tout petit budget, quelques images sont vraiment jolies, il y a un vrai travail de mise en scène.

J’ai plutôt aimé.

Publicités