Chauchat

Il se passe des chosesGuillaume Chauchat
Editions 2024, 2013, 103 pages

J’ai reçu cette BD dans le cadre de l’opération Masse critique de Babelio, et lorsque j’ai débuté ma lecture j’étais quelque peu désarçonnée. On commence par des planches sans paroles où il n’est pas évident de comprendre ce qui se passe, justement. Puis peu à peu une histoire se dessine, du texte vient l’orienter (une transmission familiale liée à la magie) mais surtout la poésie saute aux yeux. L’ensemble possède un charme puissant, le dessin de Guillaume Chauchat (qui par ailleurs sculpte et martèle le fil de fer) est à la fois minimaliste et très riche, plusieurs fils narratifs s’entrecroisent au service de la même histoire et on a grand plaisir à revenir sur nos pas ou à saisir un clin d’oeil au passage. C’est le premier volet d’une trilogie dont l’épilogue paraîtra en septembre.

il_se_passe_des_choses_image2

Publicités